Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

logo article ou rubrique
Valérie Donzelli
Notre dame
Sortie au FIFF 2019
Article mis en ligne le 12 septembre 2019
dernière modification le 29 septembre 2019

par Charles De Clercq

Synopsis : Maud Crayon, est née dans les Vosges mais vit à Paris.
Elle est architecte, mère de deux enfants, et remporte sur un énorme malentendu le grand concours lancé par la mairie de Paris pour réaménager le parvis de Notre-Dame…
Entre cette nouvelle responsabilité, un amour de jeunesse qui resurgit subitement et le père de ses enfants qu’elle n’arrive pas à quitter complètement, Maud Crayon va vivre une tempête.
Une tempête, qu’elle devra affronter pour s’affirmer et se libérer.

Acteurs : Valérie Donzelli, Pierre Deladonchamps, Thomas Scimeca, Bouli Lanners, Virginie Ledoyen, Isabelle Candelier, Philippe Catherine...

Notre dame, le dernier film de Valérie Donzelli, à l’affiche de FIFF est-il un film drôle ou, plutôt, un drôle de film !? Même si c’est un peu des deux, c’est la dernière occurrence qui lui sied le mieux, malheureusement sans satisfaire vraiment. C’est que le film ne trouve pas son genre. Classé comme comédie, elle semble virer un moment dans le fantastique, du fait d’un événement qui va en entraîner d’autres, en cascade et imprévisibles, comiques, romantiques, grivois, parfois. Le film s’ouvre même sur fond de changement climatique... sans cependant que ce thème soit vraiment traité.

Nous sommes parfois même dans un registre qui, au théâtre, serait celui du boulevard. Il y a bien un thème, celui du couple : séparé sans vraiment l’être (et là, Thomas Scimeca donne corps à un personnage tendre, dépassé par les événements, dans l’indécision permanente, le mettant à nu dans sa fragilité naïve) ; celui du couple improbable avec un collègue de bureau, ou d’un couple (d’)à venir, fondé sur un passé qui resurgit au présent sous les traits d’un journaliste, mais pas que (Pierre Deladonchamps est ici « sympathique » alors qu’on l’a vu mieux habiter certains de ses rôles ainsi dans L’inconnu du lac ou Plaire, aimer et courir vite alors qu’ici, il arrive à faire du Pierre Deladonchamps ! Philippe Catherine, est assigné dans le type de rôles dans lesquels on l’enferme depuis trop longtemps (à son corps défendant ?). Valérie Donzelli qui se trouve des deux côtés de la caméra semble à l’aise dans ce rôle d’une architecte que les péripéties de l’intrigue viennent bouleverser sa vie et lui en enlever les rênes !

Il nous est arrivé de rire bien sûr mais l’insatisfaction est trop souvent au rendez-vous pour prendre vraiment plaisir à ce film dont on se demande d’ailleurs comment il sera reçu en France et dans l’Hexagone. En effet, montrer la cathédrale d’avant l’incendie de l’été et y proposer un concours d’architecture pourrait être mal perçu. Certes le film fut tourné avant, mais il en est comme des films tournés aux USA avant le 11 septembre et projetés peu après. Il faudra attendre le 18 décembre en France pour savoir s’il sera perçu comme un cadeau de Noël.



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Tom of Finland
le 20 janvier 2018
Pupille
le 18 novembre 2018
The Accountant (Mr Wolff)
le 30 octobre 2016
Goosebumps 2 : Haunted Halloween (Chair de poule 2 : Les fantômes d’Halloween)
le 15 octobre 2018
Pitch Perfect 2
le 9 juillet 2015
Hannah
le 8 décembre 2017
La Tierra roja
le 9 avril 2015
Iris
le 19 octobre 2016
Le grand partage
le 20 novembre 2015
Le manoir
le 2 mai 2017
Espace rédacteurs RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.7