Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

logo article ou rubrique
François Ozon (1974)
Une nouvelle amie
Sortie le 5 novembre 2014
Article mis en ligne le 31 octobre 2014
dernière modification le 8 août 2019

par Charles De Clercq

Synopsis : A la suite du décès de sa meilleure amie, Claire fait une profonde dépression, mais une découverte surprenante au sujet du mari de son amie va lui redonner goût à la vie.

Acteurs : Romain Duris, Anaïs Demoustier, Raphaël Personnaz, Jean-Claude Bolle-Reddat, Jonathan Louis, Michèle Raingeval.

Un film de François Ozon - on reconnaît sa patte - dans sa bonne moyenne mais pas le meilleur.
Les premières images (celles qui se terminent par la fermeture du cercueil) laissent entendre que l’on aura de belles choses à voir. Certes oui, mais pas totalement, car cette entrée en matière mettait la barre assez haut.

En ces jours où les questions de genre sont d’actualité [particulièrement en France mais aussi en Belgique où Point Culture (La médiathèque auparavant) y a consacré le thème de sa rentrée], le film aborde ces question à la fois de façon dramatique mais également sous le ton de la comédie (et là, c’est peut-être un peu inégal).

Au-delà des question de genre, c’est aussi celle de l’identité affective mais aussi parentale qui est abordée.

La question ne se pose pas seulement pour Romain Duris (dont le physique, en particulier de la mâchoire, ne convient peut-être pas totalement pour exprimer son personnage féminin !) mais aussi pour Anaïs Demoustier (pendant le film, une réflexion humoristique d’un confrère - mais l’humour traduit toujours quelque chose - en les voyant tous/toutes deux à l’écran : ’tiens, un couple de lesbiennes’).

D’autres thèmes sont abordés de façon collatérale : l’homosexualité et l’homoparentalité.

C’est peut-être beaucoup.

Chapeau bas pour le jeu des acteurs et en particulier l’investissement de Romain Duris (j’espère qu’il a dû beaucoup s’amuser, malgré les - je suppose nombreuses - séances d’épilation pour son rôle et peut-être une perte de poids qui lui a été demandée ?).
Personnellement, j’ai trouvé un peu ’too much’ ce que l’on appelle déjà en France la ’scène du gland’.

Les cinéphiles ne manqueront pas de voir dans ce dernier Ozon des références avec Vertigo (Hitchcock) et Laura (Preminger).

http://www.youtube.com/embed/lxNUmOe-dhY
Une nouvelle amie - Bande-Annonce - YouTube


Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

The Dreamers, (Innocents)
le 1er septembre 2014
Insoumise
le 6 mars 2017
Fantastic Four (Les quatre fantastiques)
le 12 août 2015
Little Men (Brooklyn Village)
le 12 novembre 2016
Escapada
le 8 mars 2019
Burn Out
le 23 décembre 2017
Le chant du loup
le 9 février 2019
Jojo Rabbit
le 11 janvier 2020
After the Storm (Umi yori mo mada fukaku)
le 11 mars 2017
Bacurau
le 21 septembre 2019
Espace rédacteurs RSS

2014-2020 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.35