logo article ou rubrique
Grégory Magne
Les parfums
Sortie reportée (coronavirus)
Article mis en ligne le 12 mars 2020
dernière modification le 14 mars 2020

par Charles De Clercq

Synopsis : Anne Walberg est une célébrité dans le monde du parfum. Elle crée des fragrances et vend son incroyable talent à des sociétés en tout genre. Elle vit en diva, égoïste, au tempérament bien trempé. Guillaume est son nouveau chauffeur et le seul qui n’a pas peur de lui tenir tête. Sans doute la raison pour laquelle elle ne le renvoie pas.

Acteurs : Emmanuelle Devos, Grégory Montel, Gustave Kervern, Sergi López

Pour son deuxième long métrage, Grégory Magne nous offre une comédie gentille et sympathique et reprend en premier rôle Grégory Montel qui l’était déjà dans L’Air de rien en 2012. Le synopsis peut laisser entendre que l’on verra un film du type Le diable s’habille en Prada. Et, s’agissant de parfums et de nez, l’on ne surfe pas non plus sur les mêmes voies que Le Parfum, histoire d’un meurtrier de Tom Tykwer (2006).

Grégory Magne tisse une toile où il entremêle les fils de plusieurs histoires, de plusieurs destins qui nous font découvrir à la fois la fragilité de nos vies mais également les moyens que notre humanité, nos possibilités d’empathie permettent parfois de dépasser. L’on se doute bien, dès le début, que tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes et que ce n’est pas ici spoiler que de l’écrire, tant c’est une évidence dans le déroulement du film.

Les parfums, c’est l’histoire d’Arsène (Gustave Kervern) qui a établi son QG dans un restaurant chinois où l’on mange à volonté et qui emploie des chauffeurs à la journée en les « ubérisant » (bien sur, nous sommes loin de Ken Loach mais il n’empêche que ce personnage bougon, exigeant et qui ne s’en laisse pas compter pourra faire preuve d’empathie.

Les parfums, c’est l’histoire d’un couple qui se sépare et doit gérer la garde de leur fille. Madame et son ex-mari Guillaume Favre(Grégory Montel) que l’on découvre au début et à la fin du film. Ouverture et clôture qui permettent de découvrir qu’une solution positive aura été trouvée pour la garde partagée.

Les parfums, c’est l’histoire de Léa, la fille du couple âgée de dix ans (l’on assistera à son anniversaire). Elle est jouée par Zélie Rixhon (L’incroyable histoire du facteur Cheval) qui est criante de vérité dans son rôle. Plus mâture d’ailleurs que ce devrait être ; c’est normal puisque l’actrice avait douze ans au moment du tournage et que si on lui avait attribué son véritable âge, son rôle en eut été plus crédible. Dommage donc pour ce déficit de vraisemblance... mais que cela ne gâche pas votre plaisir.

Les parfums, c’est l’histoire d’un nez, Anne Walberg qui a perdu et retrouvé le sens de l’odorat, qui fut une égérie des maisons de parfums et est reléguée à des tâches de secondes zones, des pis-aller que lui propose sa secrétaire et pas vraiment amie. C’est Emmanuelle Devos qui endosse ce rôle, éclipsée d’ailleurs par Grégory Montel qui est en fait l’axe principal du film.

Les parfums, c’est l’histoire d’un médecin, le docteur Patrick Ballister (Sergi López) qui va retrouver Anne, ou plutôt trouver, puisque leur première rencontre n’a pas eu lieu. Un médecin qui l’aidera à retrouver son odorat, tout en se sentant (!) attiré par Anne, qui ne partage pas cette attirance.

Les parfums, ce sont ces histoires qui s’entremêlent et où la rencontre quasi conflictuelle du début entre Anne et Guillaume va évoluer au fil du temps donnant aux protagonistes secondaires de faire en aussi preuve d’empathie.

Alors Les parfums n’est pas le film du siècle mais sent bon la joie de vivre, la bonne humeur et, pour convenue que soit l’intrigue, sort du lot des sempiternelles comédies françaises. Un film qui vous donnera envie de respirer, de humer l’herbe coupée, les savons des stations service, les parfums chics et bon marché, la fumée des usines. Pour le coup, c’est un film que l’on aurait pu produire en odorama...

  • Deux personnes qui ont du nez, un eu ou beaucoup
  • Deux personnes que tout oppose
  • Un médecin qui tombe amoureux de sa patiente quoique

https://www.youtube.com/embed/F_6FPqKyPWU
LES PARFUMS Bande Annonce (Comédie, 2020) Grégory Montel, Emmanuelle Devos - YouTube