Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Camille Delamarre
The Transporter Refueled (Le transporteur - héritage)
Sortie le 30 septembre 2015
Article mis en ligne le 7 septembre 2015
dernière modification le 5 octobre 2015

par Charles De Clercq
logo imprimer

Beaucoup d’action, des acteurs pas impliqués, un mauvais scénario
pour se faire une toile... (d’araignée peut-être ?) !

Synopsis : Frank Martin, un ex-mercenaire des forces spéciales, est aujourd’hui spécialisé dans le transport de colis top secret pour des clients pas toujours recommandables. Alors que son père lui rend visite dans le sud de la France, Frank se retrouve entraîné dans un braquage par Anna, cliente mystérieuse et manipulatrice, et ses trois partenaires. Précipité au cœur d’une vendetta impitoyable menée par ces quatre femmes fatales, et tandis que l’ombre de la mafia russe plane sur la Riviera, Frank devra plus que jamais faire appel à ses talents de pilote et de séducteur.

Acteurs : Ed Skrein, Ray Stevenson, Gabriella Wright, Tatiana Pajkovic, Loan Chabanol, Radivoje Bukvic.

Si vous voulez de l’action et que vous n’êtes pas dérangés par une histoire qui ne tient pas la route (un comble pour un film de voitures), des acteurs pas impliqués et fades et un scénario aux multiples incohérences, allez voir le film... mais demandez quand même l’avis d’ami(e)s qui ont été le voir ! Vous pouvez aussi poursuivre la lecture pour en savoir un peu plus sur ce qui tourne autour de ce film et sur sa « tenue de route » [1] !


Cela remonte à 13 ans ! En 2002, nous découvrions le premier volet de la trilogie The Transporter, co-réalisé par Louis Leterrier. L’acteur principal Jason Statham, entre autre mannequin et champion de plongeon, avait déjà tourné avec Guy Ritchie. Statham donnait corps à ce transporteur soumis aux trois (voire quatre) règles qu’il se donnait :

  • Règle 1 : ne jamais modifier le contrat.
  • Règle 2 : pas de nom.
  • Règle 3 : ne jamais ouvrir le colis.
  • Règle 4 : ne briser les règles sous aucun prétexte.

Tout l’enjeu du film et de ses deux suites en 2005 et 2008 tenait aux conséquences du non-respect de une ou plusieurs de ces règles. Et même si chacune des suites était moins bonne que le film précédent, on se laissait prendre par le jeu, tout en n’étant pas dupe.
Quatre ans plus tard,une série était lancée avec, dans le rôle-titre, Chris Vans qui reprenait le flambeau [2]. Une deuxième saison a été diffusée en début 2015 par M6. Il faut bien reconnaître que l’enthousiasme n’était pas présent chez les fans de la première heure.

Aujourd’hui, la France et la Chine s’associent pour produire un nouvel opus de la franchise. Ce n’est pas tellement un reboot qu’une préquelle qui se situe(rait) donc avant le premier volet. Jason Statham n’a pas repris le rôle et on comprend qu’il a eu raison [3].

Quoique, question âge, parlons-en. Le film débute avec une affaire de conflit de territoire pour la gestion de prostituées par des mafieux Russes et nous... transporte... (bon, désolé, c’était trop facile !) ensuite quinze années plus tard. Mais bingo, les actrices (belles au demeurant) n’ont pas pris une ride. Du coup, c’est le scénario qui en prend lui, quelques-unes dans la crédibilité. C’est d’ailleurs un des gros problèmes de cette nouvelle franchise (et on nous promet deux suites - et comme l’une devrait se tourner en Chine et que les Chinois sont derrière, il est possible que l’on ne laisse pas tomber même si le film fait déjà une quasi-unanimité contre lui !).

Il y a beaucoup d’action, des bagarres, des poursuites en voiture, le tout le plus déjanté et impossible, voire débile que cela puisse être, mélange de BD et de jeu vidéo pour jeunes adolescents pas trop regardants sur la qualité. Il y a des méchants qui débarquent de partout et qu’ils soient Russes ou d’autres nationalités, ils font tous très « clichés » ! Les filles, elles aussi semblent tellement sûres d’elles dans leur plan de vengeance et parfois tellement nunuches, petites filles apeurées.

Il reste bien sûr le nouveau venu Ed Skrein (tiens, lui aussi est lié à l’eau pour avoir fait de la natation), qui sort de la saison 3 de Game of Thrones où il interprétait le rôle de Daario Naharis [4] qui semble « cloner » Statham, mais ne paraît pas à la hauteur. Il apparaît un peu bellâtre et cela aurait pu passer si le beau gosse avait un peu plus d’expression dans son jeu. Il a beau nous dit le dossier presse s’être préparé au combat par une pratique intensive du sport [5], il aurait été préférable qu’il développe son jeu d’acteur plus que ses muscles.

Il y a bien quelques nouveautés, le père de Frank, qui joue lui, un bien curieux jeu (et parfois un peu à la manière de McGyver) et ces quatre « filles » qui donnent une présence et un aspect très féminin à ce nouvel opus. Mais si cela « fonctionne » vraiment bien dans le quatrième volet de Mad Max, en revanche, cela n’est pas du tout le cas pour ce quatrième volet du transporteur.

Pour les fans, une vidéo du tournage du film

Bande-annonce :

Notes :

[1Et l’allusion à la toile d’araignée ne se comprendra qu’en voyant le film !

[2Mais François Berléant rempilait, lui !

[3D’autant qu’à 48 ans il lui serait bien difficile de jouer un héros solitaire de moins de 30 ans...

[4Et qui sort littéralement, puisque son personnage demeure et est interprété par le Hollandais Michiel Huisman. Bien entendu, Ed Skrein dément totalement qu’il a quitté la mythique série et son univers fantastique pour endosser le rôle du Transporteur ! Il précise ainsi : « C’est ce qu’on a dit dans la presse mais les raisons de mon départ étaient bien plus politiques que ça. Je prévoyais de rester dans Game of Thrones, c’était ça le plan et j’aurais beaucoup aimé en faire partie plus longtemps. C’était une expérience fantastique, mais des politiques nous ont poussé à prendre des chemins différents ». Il va même plus loin, ce n’est pas lui qui a décidé : « C’est un milieu compliqué et il y a toujours des tas de politiques impliquées. Je reste très reconnaissant de tout ce que j’ai pu faire sur le plateau de Game of Thrones ». des raisons « politiques » donc ?!

[5Ed Skrein s’est soumis à un entraînement intensif et éprouvant, allant de 10h à 18h pendant la journée. « J’ai pratiqué la natation à un niveau de compétition, et j’ai fait pas mal de sports d’endurance au fil des années, mais comme je n’avais aucune expérience en matière d’arts martiaux, j’étais conscient qu’un énorme boulot m’attendait quand j’ai débarqué dans la salle d’entraînement le premier jour », confie-t-il. Il a aussi emprunté certains mouvements à plusieurs techniques de combat comme le krav-maga sous la direction du chorégraphe et chef-cascadeur Alain Figlarz.


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB

Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Miss Julie (Mademoiselle Julie)
le 13 novembre 2014
The Hunger Games : Mockingjay - Part 1
le 18 novembre 2014
Amour fou
le 25 février 2015
Hell or High Water (Comancheria)
le 11 septembre 2016
Absolutely Fabulous : the Movie
le 10 septembre 2016
Mr. Morgan’s Last Love
le 1er septembre 2014
Greek Pete
le 11 septembre 2015
Journey to the Shore (Vers l’autre rive)
le 2 septembre 2015
Magic Mike XXL
le 8 juillet 2015
Fifty Shade of Black
le 29 février 2016


Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.25