Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

logo article ou rubrique
Eric Lartigau
#Jesuislà
Date de sortie : 05/02/2020
Article mis en ligne le 11 janvier 2020
dernière modification le 18 février 2020

par Charles De Clercq

Synopsis : Stéphane a une vie sans encombre. Il a repris le restaurant de son père, a deux fils aujourd’hui adultes, une ex-femme, et tombe amoureux de Soo, une mystérieuse coréenne de 35 ans qu’il rencontre sur Instagram. Sur un coup de tête, Stéphane décide de lui rendre visite à Séoul. Il va passer ses 10 prochains jours à la chercher. Rempli d’aventures, son parcours lui permet de s’ouvrir à un nouveau monde et de se redécouvrir.

Acteurs : Alain Chabat, Doona Bae

La première vedette de ce film, c’est la Corée du sud et si ce n’était les questions que posent aujourd’hui les voyages en avion, l’on aurait envie de s"y rendre après avoir vu le film. Un long métrage qui tourne en rond, notamment dans la salle d’attente d’un aéroport coréen. Attente le mot convient bien parce que la belle que Stéphane (Alain Chabat) veut découvrir en chair et en os, après avoir vu son profil sur Instagram, va attendre désespérément. Le film tient d’ailleurs à l’interprétation d’Alain Chabat qui lui permet ainsi de le sortir (un peu) du lot. Le premier tiers de #Jesuislà se déroule en France, la suite en Corée, essentiellement à l’aéroport.

Plus qu’une comédie romantique #Jesuislà tient dans une lettre-symbole : #, soit le hashtag qui marque les réseaux sociaux. La romance vire à la quête de l’impossible, à savoir celui ou celle qui se cache derrière un profil et/ou une photo sur les réseaux sociaux. Ceux-ci nous ont fait passer de la rencontre au quotidien de ceux qui nous entourent au fantasme et l’énigme de ceux et celles qui sont derrière un « profil ». Tel le dieu Janus (bifrons), la médaille a un revers ou plutôt, tout comme le célèbre « ceci n’est pas une pipe » de Magritte, le profil n’est pas la personne. Stéphane en fait l’expérience en France avec le profil de Soo. En somme il tombe amoureux de celui-ci et pas de celle-ci ! Arrivé en Corée où la rencontre se fera désirer, il sera lui-même l’objet/sujet d’un autre hashtag #frenchlover et à une croissance exponentielle des like et des reply. Succès rapide dû à la vitesse de réaction des réseaux sociaux. Et si rencontre il y a avec Soo, qui est-elle ? Quelle est son identité, ses attentes, ses rêves ? Si en somme tout cela n’était qu’un jeu de l’amour et du hasard ?

Finalement :
Heureux qui comme Stéphane
A fait en Corée un beau voyage
Heureux qui comme Stéphane
A vu cent fois l’aéroport et ses bagages
Et puis a retrouvé
Après un double traversée
Son pays et perdu sa dulcinée !

https://www.youtube.com/embed/PI1Lzfo3oY8
❤ #JESUISLÀ Bande Annonce VF (2020) - YouTube


Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

All Eyez On Me
le 10 juin 2017
Joe
le 1er septembre 2014
Même pas peur !
le 21 août 2015
Le retour du héros
le 2 février 2018
Rambo Last Blood
le 23 septembre 2019
Chez nous
le 31 janvier 2017
Grand froid
le 19 août 2017
L’ordre des médecins
le 1er octobre 2018
On Chesil Beach (Sur la plage de Chesil)
le 15 août 2018
In grazia di Dio
le 1er juillet 2015
Espace rédacteurs RSS

2014-2020 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.48