Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE est le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour les radios RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Les critiques de Julien Brnl
Les Tuche 3
Réalisateur : Olivier Baroux
Article mis en ligne le 31 janvier 2018
dernière modification le 29 juillet 2018

par Julien Brnl
logo imprimer

A l’exception notable de quelques savoureuses rencontres entre Jeff Tuche et le monde politique, on se demande s’il était vraiment nécessaire de retrouver les Tuche au cinéma, tant on regarde ici sa montre à plus d’une fois. Sans doute a-t-on fait le tour de la naïveté et de la propension aux bêtises de la famille ? - 8/20

➡ Vu au cinéma Acinapolis Jambes - Sortie du film le 31 janvier 2018

Signe(s) particulier(s) :

  • au départ, Olivier Baroux comptait tourner son film au Palais de l’Élysée, mais suite au plan Vigipirate (dispositif de lutte contre le terrorisme), cela n’a pas pu être possible ;
  • un million et demi de spectateurs en France pour le premier film (2011), et plus du triple pour leur seconde aventure (2016) : mais où s’arrêteront « Les Tuche » ?

Résumé : Jeff Tuche, se réjouit de l’arrivée du TGV dans son cher village. Malheureusement, le train à grande vitesse ne fait que passer, sans s’arrêter à Bouzolles. Déçu, il tente de joindre le président de la République pour que son village ne reste pas isolé du reste du territoire. Sans réponse de l’Élysée, Jeff ne voit plus qu’une seule solution pour se faire entendre : se présenter à l’élection présidentielle... Profitant de circonstances politiques imprévisibles, Jeff Tuche et toute sa famille vont s’installer à l’Élysée pour une mission à haut risque : gouverner la France.

La critique

Des frites, des frites, des frites des frites des frites ! Avec une grosse « tuche » de sel ?
Vous l’avez déjà compris : la plus célèbre et atypique des familles du nord de la France est de retour, mais cette fois-ci à l’Élysée ! Après avoir vécu un « rêve américain », ayant réservé son lot de situations cocasses et amusantes, ainsi que permis de creuser (un peu) la psychologie de ses personnages, les Tuche nous réservent encore ici un florilège d’absurdités dont seuls eux connaissent la recette. Et pour cause...

Déçu que le TGV ne s’arrête pas à la gare de sa ville, et que son Président ne réponde pas au téléphone, Jeff Tuche (devenu maire) décide de s’embarquer dans la course à l’Elysée. Très vite, le voilà qu’il se retrouve à la tête de la présidence de France, par un concours de circonstances assez grandiloquent. Bref, ce n’est plus le moment de plaisanter pour Jeff et Cathy Tuche, leurs enfants Stéphanie, Wilfried et Donald, ainsi que pour Mamie Suze. Quoi que...

Certainement plus corrosive que ses aînées par les visées doucement politiques de son scénario, cette troisième tournée des péripéties de cette attachante famille (située aux antipodes des privilèges sociaux des gens « d’en haut ») reste fidèle à son charme complètement déluré, que l’on ne présente plus. Image vestimentaire et physique peu valorisée, patois très appuyé, mentalité peu développée... On est dans du grand spectacle « made in Tuche » !

Mais contrairement au précédent film, où l’humour se révélait parfois à hauteur de son improbable scénario (et où nous avions donc matière à rigoler à côté du côté parodique de cette famille), cette suite ne bénéficie malheureusement pas de la même écriture humoristique. Ici, les gags sont peu inspirés, non fondés, et très répétitifs. Certes, on prend toujours un certain plaisir assumé à suivre les (més)aventures de la famille Tuche, bien que celles-ci soient dénuées de véritables moments d’humour.

Mais alors que des longueurs s’invitent aussi au sein de la nouvelle fonction de Jeff (pourtant chômeur accompli), le travail psychologique des membres de la famille est partiellement jeté à la trappe, le scénario ne prenant pas le temps de s’y attarder.



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

L’Apparition
le 26 avril 2018
Tueurs
le 17 décembre 2017
Mektoub My Love : Canto Uno
le 12 juin 2018
Thor Ragnarok
le 7 novembre 2017
Maudie
le 16 octobre 2017
En attendant les hirondelles
le 1er décembre 2017
Brillantissime
le 24 janvier 2018
Le jeune Karl Marx
le 30 octobre 2017
La part sauvage
le 26 avril 2018
Mme Mills : une Voisine Si Parfaite
le 26 avril 2018
RSS

2014-2018 © CINECURE - Tous droits réservés
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.0