Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Hilla Medalia (2013)
Dancing in Jaffa
Sortie le 10 décembre 2014
Article mis en ligne le 4 décembre 2014
dernière modification le 12 novembre 2015

par Charles De Clercq
logo imprimer

87/100

Synopsis : Après avoir vécu loin de Jaffa où il est né en 1944, Pierre Dulaine, danseur professionnel, retourne sur les lieux de son enfance. Conscient de la tension qui règne entre les différentes communautés, Pierre rêve de faire danser ensemble enfants palestiniens et israéliens. La réalisatrice israélienne, Hilla Medalia, devient le témoin privilégié de la mise à l’épreuve des préjugés et croyances des deux communautés.

J’ai été très touché par ce film, non pas tant pour des qualités cinématographiques que pour le côté profondément humain du documentaire. Pierre Dulaine arrive avec beaucoup de pédagogie et d’humour à mettre en place un projet absolument insensé : faire danser ensemble des enfants palestiniens et juifs qui résident à Jaffa (ville où naquit ce quadruple champion du monde de danse de salon).

Ce qui peut sembler banal ne l’est pas du tout car il fallait vaincre deux réticences : la première, religieuse, particulièrement pour les arabes où filles et garçons ne peuvent se toucher encore moins danser ensemble, même enfants ! Dans un premier temps, les jeunes palestiniens tenteront de danser entre filles ou entre garçons mais pas ensemble. Pierre Dulaine ne (se) laissera pas faire et à force de persévérance, arrivera, timidement à en faire danser quelques-uns. Mais il faudra aller plus loin encore et que chacun danse avec l’ennemi !

Le documentaire nous aidera à cheminer durant plusieurs semaines jusqu’à une sorte de happy end ou des jeunes juifs et palestiniens danseront ensemble devant leurs parents issus des deux communautés.

Il s’agit aussi pour Pierre Dulaine de faire un itinéraire de mémoire : revenir sur la maison de son enfance, quittée à l’âge de 4 ans et occupée désormais par des Juifs. On découvrira que ni lui ni la caméra ne sont les bienvenus !

Aujourd’hui cet essai a non seulement été marqué mais à porté du fuit car il a permis à plusieurs centaines d’enfants de vivre la même expérience. Après la vision du film, j’ai fait cette réflexion à un confrère : « Grâce à Pierre Dulaine, il est possible que demain, un de ces jeunes palestiniens ne porte pas une bombe sur lui et qu’un jeune juif, engagé dans Tsahal ne tire pas sur un palestinien ! ».

Au-delà du cinéma, ce documentaire profondément humain, empli d’espérance nous ouvre les yeux sur un possible avenir où la paix aura plus de poids que la guerre (tout en faisant découvrir la danse de salon !).

Après la bande annonce, vous trouverez les deux fichiers audio de l’interview de Pierre Dulaine que j’ai faite pour RCF (il suffit de cliquer sur le fichier pour l’écouter).

Voici quelques documents au format PDF pour approfondir la réflexion sur ce documentaire...

Une interview de Pierre Dulaine sur RCF (en deux parties) :

Interview de Pierre Dulaine (partie I)
Interview de Pierre Dulaine (Partie 2)

La bande annonce :

http://www.youtube.com/embed/pd3AaxLr8Ck
DANCING IN JAFFA - BANDE ANNONCE OFFICIELLE VOSTF - YouTube

flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés

RSS

2014-2018 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.18