Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

Matthieu Delaporte (2014)
Un illustre inconnu
Sortie le 19 novembre 2014
Article mis en ligne le 13 novembre 2014
dernière modification le 22 novembre 2015

par Charles De Clercq
logo imprimer

66/100

JPEGSynopsis : Sébastien Nicolas a toujours rêvé d’être quelqu’un d’autre. Mais il n’a jamais eu d’imagination. Alors il copie. Il observe, suit puis imite les gens qu’il rencontre. Il traverse leurs vies. Mais certains voyages sont sans retour.

Avec : Mathieu Kassovitz, Diego Le Martret et Marie-Josée Croze.

Qui suis-je ? Mon nom est personne !
Qu’en faire ? Que faire !
Telles sont les questions qui pourraient venir à l’esprit du protagoniste principal d’un film (dont le réalisateur était aux commandes de Le prénom - dont il était aussi co-scénariste avec Alexandre De La Patellière qui l’était également sur ce premier film) qui interroge sur l’identité.

Le héros (façon de parler) est Sébastien Nicolas. Il est un agent immobilier qui a l’art de passer inaperçu, à son corps défendant si j’ose jouer sur les mots. Après s’être fait un nom sur un prénom, voici que le réalisateur nous propose l’histoire d’un homme sans nom... ou plutôt qui prend le nom (et la vie des autres). Chez lui, à son domicile, clean et sans aspérité, il est seul. Il ne prend vie qu’en prenant celle des autres avec un art du grimage (et il faut louer ici tout le travail de maquillage et de grimage - de longues heures pour le grimeur et le comédien - qui nous fait découvrir que l’on peut se passer d’effets spéciaux et d’ordinateurs pour proposer au spectateur des choses très bien faites). Il faut ajouter une double performance puisque, outre ceux dont il prend l’identité - temporairement, il va, à l’écran jouer le double rôle d’Henri de Montalte, violoniste et de Sébastien Nicolas, jouant Henri de Montalte... (cette année aura donc permis de traiter du thème du double dans plusieurs films  !). Ce double ! travail aura exigé beaucoup des maquilleurs et prothésistes et de l’acteur lorsqu’il fallait tourner le champ et le contrechamp dans la même journée.

On ne peut dévoiler l’intrigue du film (mais libre à chacun de lire les revues qui sortent ce mois et qui consacrent des articles à ce film) dans lequel il faut rentrer pour découvrir cette homme assoiffé d’identité perdue et jamais trouvée, finalement. Ce sera dans la relation avec Henri de Montalte, avec son fils, son ex-compagne et... son chien qu’il pourra au mieux déployer et exalter sa double identité jusqu’à se perdre définitivement au prix d’un fils perdu et (re)trouvé ! Tout cela se comprendra à l’écran et singulièrement à la fin du film où le spectateur découvrira qu’aucune identité ne peut être enfermée dans une prison humaine.

A noter la prestation du jeune Diego Le Martret qui est également violoniste dans la vie réelle.

http://www.youtube.com/embed/MHtrGGH65Lc
Un Illustre Inconnu - Bande-annonce officielle HD - YouTube

flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Quand vient la nuit (The Drop)
le 24 septembre 2014
The Dark Horse
le 3 avril 2015
Sieranevada
le 9 février 2017
Il Ciudadano Ilustre (Citoyen d’honneur)
le 16 avril 2017
Les hommes d’argile
le 30 septembre 2015
Diplomatie
le 1er septembre 2014
Le temps des aveux
le 28 décembre 2014
Tous les chats sont gris
le 14 février 2015
Une famille à louer
le 20 juin 2015
Star Wars : The Last Jedi
le 10 décembre 2017
RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.28