Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

logo article ou rubrique
Cameron Macgowan
Red Letter Day
Vu au BIFFF le 10 avril 2019
Article mis en ligne le 11 avril 2019
dernière modification le 13 avril 2019

par Charles De Clercq

Présentation BIFFF : En ces temps de criminalité galopante, Melanie Edwards est très heureuse de pouvoir élever ses deux enfants dans une communauté bourgeoise, qui ressemble à s’y méprendre à celle du TRUMAN SHOW. Tout y est calme et serein, comme englué dans un bonheur de carte postale, jusqu’à ce que tous les habitants reçoivent une mystérieuse lettre rouge… Dedans, des instructions tellement glauques que cela en devient ridicule : à savoir, le nom précis d’un voisin qu’il faut tuer. Forcément, au début, ça fait sourire Melanie mais, pourtant, la paranoïa va très vite s’installer : elle pense à ce voisin qui lui en veut d’avoir fait abattre ses arbres pour son solarium plein sud, à l’autre rombière du cours de Pilates à qui elle a piqué la place de parking, l’autre intégriste du gazon nickel qui ne supporte pas de voir le chien de Melanie y poser sa pêche tranquillou. Bref, à tous ces sociopathes en puissance qui l’entourent et qui meublent leur cerveau à coups de télévision sensationnaliste lorsque, soudain, un premier coup de feu retentit dans le voisinage. Il semblerait que le jeu macabre ait fini par commencer…

Ça a beau être le premier long du Canadien Cameron Macgowan, le bonhomme est loin d’être un novice dans le genre : lauréat de nombreux prix pour ses courts déjantés (dont un avec des trolls érotiques, pour vous situer l’excentricité créative du monsieur) à SXSW ou encore Fantasia, Macgowan était très attendu au tournant du long. Et son RED LETTER DAY est finalement à THE PURGE ce que les gilets jaunes sont aux grèves habituelles : interdit par le gouvernement, officieux et spontané. Et si on retire la comparaison sociale, on rajouterait bien violent, cyniquement drôle et foutrement intelligent !

Acteurs : Dawn Van De Schoot, Hailey Foss, Kaeleb Zain Gartner, Peter Strand Rumpel, Roger LeBlanc, Tiffany Helm

Notre cote BIFFF :

JPEGJPEGJPEG

Premier long-métrage du canadien Cameron Macgowan (anglophone - nobody is perfect... mais il a chanté lors de la présentation de son film), visiblement réalisé avec un budget riquiqui, Red Letter Day invite à une réflexion sur la façon dont nous vivons les uns (avec) les autres, ce que nous pensons d’eux (et vice-versa) et jusqu’où on peut aller dans ce qui apparait comme une expérience de Milgram hors laboratoire universitaire et où une ville (voire plus si vous attendez la fin) est un territoire de test. Un film qui, au-delà de son genre, questionne sur les réseaux sociaux, sur la violence au-delà des apparences policées. Deux corbeaux et demi !



Espace rédacteurs RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.99