Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est un site appartenant à Charles Declercq et est consacré à ses critiques cinéma, interviews sur la radio RCF Bruxelles (celle-ci n’est aucunement) responsable du site ou de ses contenus et aucun lien contractuel ne les relie. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques et en devient le principal rédacteur depuis 2022.

Adele Lim
Joy Ride
Sortie du film le 07 juillet 2023
Article mis en ligne le 12 juillet 2023

par Julien Brnl

Genre : Comédie

Durée : 92’

Acteurs : Stephanie Hsu, Ashley Park, Sherry Cola, David Denman, Annie Mumolo...

Synopsis :
Audrey demande à son amie d’enfance Lolo, à son ancienne coloc Kat devenue star de feuilletons chinois et à Deux de Tens’, l’excentrique cousine de Lolo, de l’accompagner en Chine à la recherche de sa mère biologique. Mais leur voyage se transforme en la plus dingue des expériences durant laquelle les jeunes femmes vont enchaîner les galères !

La critique de Julien

Cinéaste malaisienne, Adele Lim réalise ici son premier film "Joy Ride", elle qui avait écrit jusque-là le scénario de la comédie à succès "Crazy Rich Asians" (2018), ainsi que celui du film d’animation Disney "Raya et le Dernier Dragon" (2021). Changement de programme, donc, avec cette comédie co-produite par le duo Seth Rogen et Evan Goldberg, bien connu pour avoir écrit, produit et/ou réalisé des comédies (très) décomplexées [1], lesquels seront d’ailleurs - en partie - derrière le scénario de la prochaine aventure animée des Tortus Ninja, qui débarquera en août prochain sur nos écrans. Et comme on pouvait s’en douter, "Joy Ride" est loin d’être sage, elle qui est classée R aux Etats-Unis...

On y suit alors l’histoire d’Audrey (Ashley Park, connue pour son rôle de Mindy Chen dans la série comique Netflix "Emily in Paris"), une demoiselle d’origine chinoise, adoptée par un couple de blanc, elle qui est devenue une brillante avocate surdouée, travaillant pour un prestigieux cabinet, elle qui vit en tant que célibataire dans sa maison à Seattle, alors que sa meilleure amie, Lolo (Sherry Cola), qui vit sur son terrain, mais dans une sorte de cabanon, est une artiste en herbe d’art sexuel positif. Promis à une promotion si elle parvient à s’associer avec un homme d’affaires chinois, Audrey s’envolera pour la Chine avec Lolo (qui l’aidera en tant qu’interprète), lesquelles seront rejointes, en dernière minute, par la cousine de Lolo, Vanessa (Sabrina Wu), socialement maladroite et obsédée par la K-pop. Là-bas, Audrey retrouvera son amie et colocataire d’université Kat (Stephanie Hsu, vue dans l’ovni "Everything Everywhere All at Once" des Daniels), devenue une star de feuilletons chinois. Bien évidemment, le voyage ne se déroulera pas comme prévu, avec quelques imprévus en chemin, dont de la poudre au nez (et pas que)...

On voit rapidement où veut en venir Adele Lim avec cette comédie, étant donné une expérience qui va amener ses drôles de dames attachantes à se rapprocher, à se questionner sur l’amitié, leur identité, mais également sur l’appartenance. Son héroïne, malgré sa réussite, n’a, en effet, jamais su vraiment qui elle était ; sa meilleure amie la connaissant d’ailleurs sans doute mieux qu’elle ne se connaît. Or, comme nous l’apprend le matériel de promotion du film, Audrey profitera de sa présence en Chine pour rechercher ses parents biologiques. Et même aidée dans sa démarche, tout ne sera pas aussi simple. La cinéaste pose également un regard sur la tradition face à la modernité d’aujourd’hui, mais cela reste un brin trop léger...

"Joy Ride", avant de jouer prévisiblement sur la corde sensible, regorge de situations frénétiques et de débauche, la sexualité et la consommation de drogues étant à la base de toute situation censée être ici comique. Trio torride, diable tatoué sur une vulve, objets sexuels, ou encore vulgarités et obscénités sont au menu de cette comédie libidineuse et régressive, qui n’y va donc pas de main morte, et qui n’a pas non plus peur de se mouiller. Et ça ressemble d’autant plus curieusement à un "Very Bad Trip" torride, plus trash, plus chaotique, et au féminin. Mais c’est surtout un film qui n’est jamais drôle, extrêmement poussif, et fatiguant...



Mentions légales Espace privé RSS

2014-2024 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 5.1.4