Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est un site appartenant à Charles Declercq et est consacré à ses critiques cinéma, interviews sur la radio RCF Bruxelles (celle-ci n’est aucunement) responsable du site ou de ses contenus et aucun lien contractuel ne les relie. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques et en devient le principal rédacteur depuis 2022.

Philippe Lacheau
Alibi . com 2
Sortie du film le 15 février 2023
Article mis en ligne le 24 février 2023

par Julien Brnl

Genre : Comédie

Durée : 95’

Acteurs : Philippe Lacheau, Elodie Fontan, Tarek Boudali, Julien Arruti, Didier Bourdon, Nathalie Baye, Gérard Jugnot, Arielle Dombasle, Alexandra Lamy, Reem Kherici, Gad Elmaleh, Medi Sadoun...

Synopsis :
Après avoir fermé son agence Alibi.com et promis à Flo qu’il ne lui mentirait plus jamais, la nouvelle vie de Greg est devenue tranquille, trop tranquille... Plus pour longtemps ! Lorsqu’il décide de demander Flo en mariage, Greg est au pied du mur et doit se résoudre à présenter sa famille. Mais entre son père escroc et sa mère ex-actrice de films de charme, ça risque fort de ruiner sa future union. Il n’a donc pas d’autre choix que de réouvrir son agence avec ses anciens complices pour un ultime Alibi et de se trouver des faux parents plus présentables...

La critique de Julien

Après le succès de "Alibi . com" (2017), devenu le plus grand succès de "la Bande à Fifi" au cinéma en France, ce n’était qu’une question de temps pour qu’une suite soit mise en chantier, mais seulement après la réalisation de certains projets qui tenaient à cœur de Philippe Lacheau (ses six films sont millionnaires), son metteur en scène, tel que son "Nicky Larson et le Secret de Cupidon" (2018), adapté de la série animée "Nicky Larson", elle-même adaptée du manga shnen "City Hunter" écrit et dessiné par Tsukasa Hj. Alors que ce dernier a vu chacun de ses six films millionnaires, il n’était pas question de changer une équipe qui gagne, beaucoup. Dans le premier film, souvenez-vous, Grégory Van Huffel (Philippe Lacheau) avait créé une entreprise créant tout type d’alibi (stratagèmes et mises en scène) imparable pour couvrir leurs clients, et cela avec ses deux associés, Augustin (Julien Arruti) et Mehdi (Tarek Boudali). Mais l’arrivée de Flo(rence) dans sa vie allait tout changer, elle qui désirait offrir une place de choix à l’honnêteté au centre de leur relation amoureuse. Greg avait dû alors accumuler les mensonges pour lui cacher son véritable emploi, tandis qu’il découvrait, lors des présentations avec la famille de Flo, que Gérard (Didier Bourdon), son père, était l’un de ses clients...

Sobrement intitulé "Alibi . com 2", cette suite reprend là où s’étaient terminées les aventures de l’agence Alibi . com, ayant fermé ses portes à l’issue des événements du premier film, afin que Greg ne perde pas Flo (c’est beau l’amour !). Il était donc tout naturel, après la rencontre, que vienne (rapidement) le mariage, et donc une cérémonie ! Sauf que les parents de Greg s’avèrent peu présentables, Flo et ses parents ne les ayant jamais rencontrés ((Jugnot en petit escroc minable et Arielle Dombasle en icône de charme et "cougar aux faux seins - à moins que ça ne soient des vrais ?"). Plutôt dès lors que de risquer de gâcher le plus beau jour de leur vie, Greg rouvrira son agence, le temps d’un ultime alibi, afin de présenter de faux parents à Flo et à sa future belle-famille, histoire de les impressionner (avec le charmeur Thierry, joué par Georges Corraface), mais pas trop quand même (Dominique, transparente et que personne n’écoute, jouée par Catherine Benguigui). Bref, une fausse bonne idée, évidemment !

Lors de la sortie du premier film, nous nous étions demandé si on tenait là la relève de l’humour francophone. Or, force est de constater que Philippe Lacheau et ses camarades viennent d’aligner six films sur six à plus d’un million d’entrées en France, ce qui est un fait plutôt rare, preuve que leur cinéma populaire plaît au public. Et c’est loin d’être terminé, puisque cette suite est promise à dépasser le premier volet, si elle continue sur sa lancée [1]. Passé une introduction faite de taquineries de couples, d’une demande au mariage pour les nuls et de retrouvailles, il ne faut pas longtemps pour que le film n’enclenche sa machinerie humoristique, soit un mensonge qui va entraîner une cascade de quiproquos et de situations inextricables et loufoques qui verront Greg s’enfoncer encore plus dans celui-ci. Entre nous, c’était prévisible...

"Alibi . com 2" réserve ainsi son lot de scènes cocasses à plus d’un titre, comme celle du faux cambriolage organisé par Greg, masqué, alors que sortent de la douche ses futurs beaux-parents, les mains en l’air, et la serviette parterre (vive les doublures corps), mais également celle de l’enterrement de vie de jeune fille de Flo, à Marrakech, où elle se retrouvera, avec ses copines, spectatrice (vous comprendrez !) d’Hafid (Gad Elmaleh), lequel gère la licence marocaine d’Alibi . com, tandis que Greg, lui, est également censé y être pour le sien, sauf qu’il est occupé avec ses vrais parents, à la maison (...), ayant débarqué à l’improviste durant les préparatifs du mariage. On avoue qu’on a, là, beaucoup ri ! Sans parler du (double !) mariage, où les complications accumulées par les mensonges successifs atteignent un sommet sans précédent, avec un tas de trucages, de cascades, gags visuels et de situations gênantes à la clef, le spectateur ne sachant d’ailleurs plus où donner de la tête...

Une fois de plus, rien ne vole ici bien haut dans cette suite (et encore moins une colombe !) jouant encore plus la carte du burlesque. L’ensemble ne tient d’ailleurs qu’à une succession de péripéties invraisemblables, reliées les unes aux autres par un fil de soie. Mais force est de constater que Philippe Lacheau et ses compères se sont beaucoup amusés à réaliser ce film, et cela se ressent, ne fût-ce que par la cohésion entre ses comédiens, lesquels ont tous pris part au délire, sans avoir peur de se jeter à l’eau. Ajoutez également quelques invités se moquant gentiment d’eux-mêmes, ou seulement présents pour une jolie gamelle (l’un d’eux s’est d’ailleurs cassé deux côtés), et vous obtenez là un cocktail explosif de cinéma de comédie décomplexé qui n’a pas froid aux yeux (et aux fesses), et dont le seul objectif est d’amuser. Or, une fois lancé, "Alibi . com 2" ne s’arrête plus. Il faut donc regarder ce film tel qu’il est, soit une comédie française efficace, sans prétention, foisonnant de lourdes et bêtes idées, mais également de dialogues et de représentations humaines régressives. Fort heureusement, tout cela n’est que second degré, et amusement. Les fans du premier film adoreront cette suite, ce qui prouve que son objectif est atteint. Philippe Lacheau, qui semble aimer son corps, et passe ici son temps en débardeur bleu et pieds nus ou en costard (après nous avoir montré ses abdos dans le premier film), n’en a donc pas fini de vous faire rire ! Et le succès de cette suite ne pourra pas servir d’alibi en la défaveur d’un futur troisième volet...



Au hasard...

What Will People Say / La Mauvaise Réputation
le 24 juin 2018
The Wife
le 29 novembre 2018
Horse Soldiers / 12 Strong - Belgium
le 26 avril 2018
Jurassic World 2 : Fallen Kingdom
le 17 juin 2018
Daddy Cool
le 9 décembre 2017
Doctor Sleep
le 1er novembre 2019
Le Deuxième Acte
le 16 mai 2024
Escape From Pretoria
le 6 juillet 2020
Magic Mike : Dernière Danse
le 13 février 2023
Ténor
le 24 mai 2022
Hypnosen
le 29 mai 2024
Animal
le 15 décembre 2021
Karaoké
le 25 mars 2024
Nos Plus Belles Années (Gli Anni Più Belli)
le 4 février 2022
Cinquante Nuances Plus Claires
le 25 avril 2018
Les Filles du Docteur March
le 2 mars 2020
Eighth Grade
le 7 mars 2019
Miss
le 11 juin 2021
Maléfique 2 : le Pouvoir du Mal / Maleficent : Mistress of Evil
le 28 octobre 2019
Cigare au Miel
le 11 octobre 2021
Mentions légales Espace privé RSS

2014-2024 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 5.1.4