Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est un site appartenant à Charles Declercq et est consacré à ses critiques cinéma, interviews sur la radio RCF Bruxelles (celle-ci n’est aucunement) responsable du site ou de ses contenus et aucun lien contractuel ne les relie. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques et en devient le principal rédacteur depuis 2022.

Joe Mantello
The Boys in the Band
Sortie du film le 30 septembre 2020 sur Netflix
Article mis en ligne le 6 octobre 2020

par Julien Brnl

Signe(s) particulier(s) :
 adaptation de la pièce de théâtre de Broadway "The Boys in the Band" (1968) produite par Mart Crowley (co-scénariste du film), laquelle a fêté son cinquantième anniversaire en 2018 ;
 le film met en vedette le casting complet de la reprise de la pièce en 2018 pour son cinquantième anniversaire, composé exclusivement d’acteurs gays, dont Jim Parsons, Zachary Quinto, ou Matt Bomer ;
 un documentaire est sorti en même tant que le film sur Netflix, dans lequel on peut y suivre le créateur de la pièce originale Mart Crowley parlant de l’héritage de son histoire.

Résumé : Dans un appartement de l’Upper East Side, Michael, homosexuel cynique au train de vie princier, organise une fête d’anniversaire pour son ami Harold. Alors que les premiers convives s’amusent et se charrient, Harold tarde à apparaître. Michael doit en outre accepter un invité de dernière minute : son ami de fac Alan, homme marié qu’il soupçonne d’être un " homo refoulé ". Lorsqu’Harold arrive enfin, celui-ci affiche une humeur sarcastique qui alourdit l’atmosphère. Chacun laisse alors éclater ses rancœurs…

La critique de Julien

"The Boys in the Band", c’est avant tout une pièce de théâtre off-Broadway (d’une capacité plus petite que celle des théâtres de Broadway), créée en 1968 par Mart Crowley, laquelle a, en son temps, révolutionné l’image de la vie gay, à New York, à une période où l’homosexualité était encore tabou, et qui plus est jouée par des comédiens homosexuels, lesquels avaient également interprétés leurs rôles dans la première adaptation de la pièce, en 1970, alors mise en scène par William Friedkin ("L’Exorciste"). Déjà crédité à l’époque comme co-producteur du film, Mart Crowley est également de la partie dans cette seconde adaptation, initiée par l’infatigable Ryan Murphy, dans le cadre de son contrat de 300 millions de dollars avec la plate-forme de streaming (sa dernière série en date, "Ratched", a débarqué en septembre dernier sur le même service, et quelques mois seulement après "Hollywood"). Et pour la petite histoire, c’est d’ailleurs à lui que "The Boy in the Band" doit sa résurrection sur les planches de Broadway, en 2018, dirigée par Joe Mantello, alors que ce dernier et la distribution entière de cette renaissance ont accepté de reprendre leurs rôles pour le film, faisant également du film une distribution d’acteurs ouvertement gay. La boucle est donc bouclée !

L’histoire, elle est très simple, puisqu’elle se déroule dans un appartement de l’Upper East Side de Manhattan, durant une fête d’anniversaire. Un invité surprise et un jeu alcoolisé vont alors amener ces sept amis à se regarder en face et s’avouer des vérités et rancœurs inavouées, le tout poussé par Michael (Jim Persons), un chrétien homosexuel au train de vie princier, mais alcoolique, catalyseur de la plupart des drames qui vont se jouer...

Bien que la pièce ait permis de mettre en lumière la vie homosexuelle new-yorkaise à une époque où elle n’était pas aussi bien acceptée qu’aujourd’hui, cette nouvelle version de la pièce de théâtre est plutôt caduque, et n’a malheureusement plus beaucoup de poids à l’heure actuelle, elle qui n’est qu’un flamboyant règlement de compte entre personnages extrêmement maniérés et nombrilistes, tandis que leurs batifolages et histoires d’amours inavouées n’intéressent pas grand monde. En effet, beaucoup trop bavard, et pas assez cinématographique, "The Boys in the Band" risque d’en dérouter plus d’un, là où la pièce de théâtre en a aidé plusieurs à sortir du placard, et à s’accepter tels qu’ils sont. Autant donc s’armer de patience, car la soirée risque d’être longue...

À trop vouloir en faire, et de plus sur un chemin unilatéral, "The Boys in the Band" avance seul, tout en faisant du surplace, et n’engagera ainsi que les plus courageux d’entre vous à s’immiscer durant deux longues heures dans les vies insignifiantes de ces hommes d’une autre époque.

https://www.youtube.com/embed/862Pb9oDDAo
The Boys in the Band | Official Trailer | Netflix - YouTube


Au hasard...

I, Tonya
le 26 avril 2018
Gagarine
le 20 juillet 2021
Black Panther
le 26 avril 2018
Quitter la Nuit
le 28 février 2024
Ducobu 3
le 11 février 2020
Eva
le 26 avril 2018
Coupez !
le 1er juillet 2022
Enzo le Croco
le 25 octobre 2022
Balle Perdue 2
le 12 novembre 2022
L’Immensità
le 14 janvier 2023
Mine de Rien
le 22 mars 2020
Le jeune Ahmed
le 25 mai 2019
The Father
le 16 juin 2021
Beaux-Parents
le 26 juin 2019
SCOOBY !
le 16 août 2020
Nuestras Madres
le 16 novembre 2019
Un Monde
le 24 octobre 2021
Razzia
le 12 mai 2018
System Crasher (Benni)
le 8 mars 2020
Nowhere Special (Un endroit Comme un Autre)
le 9 juin 2022
Mentions légales Espace privé RSS

2014-2024 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 5.1.4