Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est un site appartenant à Charles Declercq et est consacré à ses critiques cinéma, interviews sur la radio RCF Bruxelles (celle-ci n’est aucunement responsable du site ou de ses contenus et aucun lien contractuel ne les relie). Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques et en devient le principal rédacteur depuis 2022.

Bruno Merle
Felicità
Sortie du film le 04 août 2020 en VoD Premium sur Proximus Pickx, Voomotion, Universcine...
Article mis en ligne le 4 août 2020

par Julien Brnl

Signe(s) particulier(s) :
 la jeune héroïne du film, Tommy, est interprétée par Rita Merle, la fille du réalisateur, lui qui a utilisé sa maison de campagne comme décor, tandis que son beau-père lui a prêté son bateau…

Résumé : Pour Tim et Chloé, le bonheur c’est au jour le jour et sans attache. Mais demain l’été s’achève. Leur fille, Tommy, rentre au collège et cette année, c’est promis, elle ne manquera pas ce grand rendez vous. C’était avant que Chloé disparaisse, que Tim vole une voiture et qu’un cosmonaute débarque dans l’histoire.

La critique de Julien

Scénariste de séries télévisées, Bruno Merle s’exerce aussi pour le cinéma, lui qui a initialement écrit le dernier film de Michel Hazanavicius, "Le Prince Oublié", sorti plus tôt dans l’année, tandis qu’il a également scénarisé, écrit le dialogues et réalisé le film "Felicità", débarquant ce jour en VoD Premium en Belgique. Dans cette petite comédie familiale imprévisible, des parents décomplexés (Pio Marmaï et Camille Rutherford), et sans pied-à-terre, ont vingt-quatre heures pour profiter du dernier jour des vacances, avec leur fille, Tommy (Rita Merle), bien plus mature malgré son jeune âge, étant donné qu’il s’agit du dernier jour de l’été, et donc du dernier jour de liberté. En effet, le lendemain, Tommy devra entrer au collège, et ne surtout pas louper la rentrée...

Bruno Merle filme ici une famille pas comme les autres, lequel souhaitait désacraliser son image sociale inscrite dans les carcans, étant donné que celle-ci vit en totale liberté, laquelle ne cesse dès lors de se réinventer une nouvelle vie en permanence, alors faite de cavales, de jeux, et d’histoires en tous genres. Par le choix de vie imprévisible de ses personnages, le cinéaste a donc écrit une sorte de road-movie qui laisse alors volontairement place à notre imagination, étant donné qu’il ne justifie ici pas tout, des questions restant sans réponse (Qui est ce cosmonaute ? Qui sont véritablement ces parents ? Qu’y a-t-il derrière la porte cadenassée ?). Les péripéties auxquelles cette famille est confrontée laissent donc libre recours à nos interprétations, entre réalité et imaginaire, tandis que Bruno Merle filme parfois deux fois une même scène, et dans des styles totalement différents, pour alors agrémenter l’inattendu de son récit.

Le cinéaste s’est aussi autorisé la fantasmagorie d’une petite fille (sa fille !), dans son quotidien, elle qui se coupe du monde qui l’entoure avec son casque anti-bruit. Et on comprend pourquoi, étant donné la vie et surtout les parents qu’elle a ! Et la double bonne idée de l’utilisation de cet engin est qu’il permet d’une part de créer une rupture chez Tommy (elle qui n’a ni copine, ni maison), soit un endroit de calme total d’où surgit un ami imaginaire, et d’autre part d’appuyer l’aspect poétique et ludique du film, étant donné que des silences, étranges, et qui font du bien, viennent nous isoler, au même titre que son jeune personnage, dans une bulle hors du temps. Et la beauté du film est que malgré tout ce que ses parents lui auront fait subir, ce personnage ne leur en voudra pas, preuve que l’on peut être des parents imparfaits, tout en réussissant à alimenter l’amour au sein des siens. Et en l’occurrence, les trois (et uniques) acteurs principaux du film sont formidables dans leurs rôles, et campent avec fougue, pureté et ivresse chaque moment de vie qu’ils partagent, autrement.

En filmant une famille singulière dans son style de vie, et dès lors dispersée dans ses priorités, mais à l’aube d’une date importante, Bruno Merle, nous livre une tendre balade ludique, parfois expérimentale voire décousue, autour de la question de la parentalité, alors portée par une écriture insouciante, aimante, et libre, bien qu’un rien impersonnelle par ses non-choix.

https://www.youtube.com/embed/C8ZEwDW7kaE
Bande annonce officielle de Felicità de Bruno Merle - YouTube


Au hasard...

Coexister
le 22 octobre 2017
The Assistant
le 28 août 2021
Ballon - Le Vent de la Liberté
le 20 avril 2019
Rocketman
le 10 juin 2019
The Duke
le 23 avril 2022
Mon Légionnaire
le 16 novembre 2021
La Vraie Famille
le 16 février 2022
Le Challenge (No Hard Feelings)
le 27 juin 2023
Onoda - 10000 Nuits dans la Jungle
le 13 août 2021
Qu’est ce qu’on a encore fait au bon dieu ?
le 12 février 2019
Une Rencontre Inattendue (She Came To Me)
le 29 janvier 2024
La Ravissement
le 4 mars 2024
Underwater
le 9 mai 2020
Lola vers la mer
le 14 décembre 2019
The Rental
le 20 août 2020
Tyler Rake (Extraction)
le 29 avril 2020
À Plein Temps
le 4 avril 2022
La Petite Sirène
le 4 juin 2023
The Protégé
le 10 novembre 2021
Le jeu
le 29 octobre 2018
Mentions légales Espace privé RSS

2014-2024 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 5.1.4