Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est un site appartenant à Charles Declercq et est consacré à ses critiques cinéma, interviews sur la radio RCF Bruxelles (celle-ci n’est aucunement) responsable du site ou de ses contenus et aucun lien contractuel ne les relie. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques et en devient le principal rédacteur depuis 2022.

Guy Ritchie
Opération Fortune : Ruse de Guerre
Sortie du film le 18 janvier 2023
Article mis en ligne le 30 janvier 2023

par Julien Brnl

Genre : Action, thriller, espionnage

Durée : 113’

Acteurs : Jason Statham, Aubrey Plaza, Josh Hartnett, Hugh Grant, Cary Elwes, Max Beesley, Sam Douglas...

Synopsis :
Orson Fortune, un agent du MI6 est recruté par une alliance internationale pour empêcher la commercialisation de nouvelles armes particulièrement menaçantes. Il devra faire équipe avec l’experte en haute technologie Sarah Fidel de la CIA et parcourir le monde pour traquer le richissime marchand d’armes Greg Simmonds.

La critique de Julien

La dernière fois que nous avons vu Jason Stastham devant la caméra de Guy Ritchie, c’était en juin 2021 dans "Un Homme en Colère", vague remake du film français "Le Convoyeur" (2004) de Nicolas Boukhrief. Tandis qu’il l’a révélé aux yeux du monde en 1998 dans son film "Arnaques, Crimes et Botanique", le cinéaste britannique dirige ici son acteur fétiche pour la cinquième fois, tout de même ! On ne change ainsi pas une équipe qui gagne, et qui envoie surtout des castagnes ! Après avoir campé dans leur dernière collaboration le rôle d’un patron d’un syndicat du crime, engagé sans qu’elle ne le sache par une entreprise de camions blindés transportant du cash, l’acteur joue ici Orson Fortune, un super-espion du MI6 cette fois-ci engagé par le gouvernement britannique, afin de récupérer une mallette volée par un gang de la mafia ukrainienne (sic !), surnommée "The Handle". Or, son contenu pourrait provoquer l’effondrement financier mondial dans les mains de mauvaises personnes, dont celles du dangereux trafiquant d’armes milliardaire Greg Simmonds (joué par Hugh Grant, pour la troisième fois, quant à lui, chez Ritchie), lequel est bien décidé à la vendre au plus offrant. Toutes les ruses de guerre vont alors être utilisées par Orson et l’équipe qui l’entoure, composée par Sarah Fidel (Aubrey Plaza) et J.J. Davies (Bugzy Malone), comme celle de faire chanter une vedette hollywoodienne de cinéma, Danny Francesco (Josh Harnett, pour la seconde fois chez Ritchie), dont Greg Simmonds est un fan inconditionnel...

On a déjà vu plus original que cet "Opération Fortune : Ruse de guerre" dans le genre de la comédie d’action et d’espionnage. Guy Ritchie nous avait, de plus, habitué à plus de raffinement, à l’image de son récent "The Gentlemen", jouissif, maniéré, et "so british" film de gangsters. Car son nouveau film, privé de sortie aux Etats-Unis par ses producteurs afin d’éviter le mauvais goût en raison de la guerre en Ukraine (information officieuse) repose sur un scénario sans surprises, surfant sur les mêmes tics et tocs que ses plus grands et récents modèles, où la technologie s’invite (disque dur, arme de destruction, intelligence artificielle, etc.), tandis que ses rebondissements tournent autour de trahisons prévisibles, de tentatives d’appâts et d’infiltrations aux résultats infructueux. Car il s’agit bien là d’une comédie, Ritchie filmant son petit monde avec beaucoup de second degré, mais cependant bourré de clichés, au regard de la relation qu’entretiennent ici les personnages de Statham et Plaza, autour d’un jeu de séduction aux répliques qui laissent à désirer dans ses représentations des rapports homme/femme.

En termes d’action, la mise en scène du cinéaste est ici toujours en mouvement, de l’Angleterre à la Turquie, en passant par le Qatar (tiens donc), et donc d’une efficacité redoutable. Mais ce trop-plein finit par fatiguer, faute de nuances et de profondeur, ce qui rend finalement l’ensemble assez monotone, et sans véritable éclat. Aucune scène ne se retient ainsi plus qu’une autre, tandis que Jason Statham parvient à se défendre sans se prendre le moindre coup, ni même froisser sa chemise, et encore moins en perdre un bouton. Vous avez dit "too much" ? Enfin, on ne peut pas passer à côté du doublage catastrophique du film en version française, qui le massacre, indirectement, dès les premières secondes. À défaut de la voix charismatique de Boris Rehlinger, on a l’impression qu’un seul doubleur a doublé l’ensemble du casting masculin du film, modifiant ainsi ses intonations d’un personnage à l’autre. Quelle tristesse ! Autant donc le voir (si l’envie vous prend) en version originale !



Au hasard...

Une part d’ombre
le 26 avril 2018
The Guilty / Den Skyldige
le 28 juillet 2018
Esther 2 : les Origines
le 25 août 2022
Chamboultout
le 20 avril 2019
The Fabelmans
le 25 février 2023
Dora et la Cité Perdue / Dora and the Lost City of Gold
le 24 août 2019
L’Envol
le 18 mars 2023
De son Vivant
le 13 décembre 2021
La Pièce Rapportée
le 7 décembre 2021
Le Retour
le 16 juillet 2023
Les Éternels
le 5 novembre 2021
Mrs. Lowry & Son
le 13 juillet 2020
Les Promesses
le 31 janvier 2022
La Passion Van Gogh
le 7 novembre 2017
Un Homme Heureux
le 18 février 2023
SCOOBY !
le 16 août 2020
The Equalizer 2
le 20 août 2018
Gloria Mundi
le 13 janvier 2020
Un Métier Sérieux
le 17 septembre 2023
All Inclusive
le 5 mars 2019
Mentions légales Espace privé RSS

2014-2024 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 5.1.4