Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est un site appartenant à Charles Declercq et est consacré à ses critiques cinéma, interviews sur la radio RCF Bruxelles (celle-ci n’est aucunement) responsable du site ou de ses contenus et aucun lien contractuel ne les relie. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques et en devient le principal rédacteur depuis 2022.

Yann Gozlan
Burn Out
Sortie le 3 janvier 2018
Article mis en ligne le 23 décembre 2017

par Charles De Clercq

Synopsis : Tête brûlée, accro aux sensations fortes, Tony ne vit que pour une seule chose : devenir pilote professionnel de moto superbike. Jusqu’au jour où il découvre que la mère de son fils est liée à la pègre manouche. Seule issue pour la sortir de cet engrenage : mettre ses talents au service des truands. Pilote de circuit le jour, go-faster la nuit, Tony est plongé dans une spirale infernale qui le mène au bord de la rupture...

Acteurs : François Civil, Olivier Rabourdin, Manon Azem, Samuel Jouy

Après Captifs en 2010, thriller horrifique pas assez bien reçu à notre estime et Un homme idéal (avec Pierre Niney), un autre thriller, assez prévisible, Yan Gozlan nous propose un honnête film de série B à qui il ne faut pas demander plus que ce qu’il offre, sous peine de déception. Dans le rôle du "beau gosse", ce ne sera plus Pierre Niney mais François Civil [un des membres de la fratrie dans Ce qui nous lie] qui jouera le premier rôle (de beau gosse !) dans un film de type "Go Fast" en moto, qui lorgne du côté de Baby Driver et de La résistance de l’air.

Il s’agit d’une adaptation du roman Balancé dans les cordes de Jérémie Guez (2012). Très libre adaptation d’ailleurs puisque le monde de la boxe devient celui de la moto et la mère agressée devient l’ancienne copine.

Burn Out n’est pas un film sur la maladie du siècle même si l’on peut penser que le titre est lié au fait qu’il est difficile au "héros" de tenir de front ses trois activités : conducteur de chariot élévateur ET pilote de moto le jour et transporteur de drogue la nuit. Dès le début nous avons l’impression que nous aurons affaire à un film de courses de motos. Cela durera tout le long du film avec de nombreux plans et gros plans, souvent répétitifs sur la moto et son pilote. S’il y a des gros plans sur le visage de Tony, nous supposons qu’un autre pilote est aux commandes de la moto pendant les scènes tournées sur les routes et autoroutes. Ajoutons la tension entre gitans et noirs, l’amitié entre Tony et Moussa (Narcisse Mame), la possible rédemption du héros et l’amour possiblement retrouvé avec la mère de son fils... Au risque de ne pas trouver vraiment le focus du film. Il est bien sûr aux frontières de la caricature par rapport à d’autres films du même genre et insiste trop sur l’aspect mécanique de la moto. Toutefois, même si le film s’oubliera assez vite, il devrait se voir avec plaisir par les amateurs de film d’action que l’on peut regarder avec des amis sans se prendre la tête.



Au hasard...

Tout nous sourit
le 17 octobre 2021
Goosebumps 2 : Haunted Halloween (Chair de poule 2 : Les fantômes d’Halloween)
le 15 octobre 2018
I, Frankenstein
le 1er septembre 2014
Even Lovers Get the Blues (vision précédée du court-métrage Calamity)
le 31 décembre 2016
The Mauritanian (Désigné coupable)
le 2 juin 2021
Downhill
le 11 mars 2020
Styx
le 29 octobre 2018
The Dreamers, (Innocents)
le 1er septembre 2014
Baby Phone
le 15 février 2017
The Dark Horse
le 3 avril 2015
Amour fou
le 25 février 2015
Maryland
le 24 septembre 2015
Dolor y Gloria
le 16 mai 2019
Darkest Hour (Les heures sombres)
le 24 décembre 2017
Des hommes
le 27 août 2021
The Lobster
le 30 septembre 2015
Félicité
le 30 mars 2017
Les grands esprits
le 30 août 2017
Kubo and the Two Strings (Kubo et l’armure magique)
le 17 septembre 2016
Papillon
le 31 août 2018
Mentions légales Espace privé RSS

2014-2024 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 5.1.4