Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

logo article ou rubrique
Antonin Baudry
Le chant du loup
Sortie le 20 février 2019
Article mis en ligne le 9 février 2019

par Charles De Clercq

Synopsis : Un jeune homme a le don peu répandu de reconnaître chaque son qu’il entend. Il en a fait son métier : “Oreille d’Or” à bord d’un sous-marin nucléaire français. Réputé infaillible, il commet pourtant une erreur qui met tout l’équipage en danger de mort. Il veut retrouver la confiance de ses camarades, mais sa quête les conduit au cœur d’un engrenage international incontrôlable.

Acteurs : Omar Sy, Mathieu Kassovitz, Reda Kateb, François Civil.

Bien que sorti de l’Ecole Normale supérieure) où il avait obtenu un DEA en études cinématographiques en 1998, le diplomate français Antonin Baudry ne s’attaque que vingt ans plus tard à la réalisation. C’est en 2010 qu’il publie la bande dessinée Quai d’Orsay qu’il adaptera au cinéma en 2013 en la coscénarisant avec Christophe Blain et Bertrand Tavernier. Aujourd’hui, il est donc à l’écriture, mais aussi derrière la caméra pour un film dramatique qui met en scène une intrigue dont une bonne partie se joue sous l’eau et à huis clos... mais pas que.

C’est que si Le chant du loup appartient bien au genre « film de sous-marin », bien connu des amateurs, il déploie celui-ci selon d’autres axes, à la fois politiques, mais aussi profondément (si l’on ose s’agissant de naviguer en profondeur) humains. Difficile de savoir ce qu’il en est réellement de l’existence de personnes ayant l’ouïe de Chanteraide, l’opérateur sonar (François Civil), mais l’on peut supposer que le très informé réalisateur des réalités politiques se base sur des réalités concrètes. Difficile aussi d’ne dire plus sur l’intrigue du film qui prend, de fait une tournure internationale incontrôlable, sans spoiler dramatiquement ce long métrage. Toutefois, s’agissant d’un sous-marin nucléaire, les habitués du genre auront vite saisi les enjeux et le déroulement de l’intrigue. Si celle-ci est d’importance pour donner au spectateur le suspens qu’il attend du film, même si la conclusion est attendue puisque celui-ci est conforme aux clés du genre (Que celui qui a des oreilles pour entendre entende, Mt 11, 15 !), c’est plus encore dans le drame humain que le film déploie sa beauté et son génie.

C’est un quatuor d’acteurs qui transcende le récit : outre François Civil déjà cité (l’homme dont les capacités auditives servent de trame à l’intrigue) il y a le commandant Granchamp ( commandant du sous-marin nucléaire lanceur d’engins L’Effroyable, Reda Kateb) et le second D’Orsy (commandant du sous-marin nucléaire d’attaque Le Titane, Omar Sy), en mer, tandis que sur terre, c’est l’Amiral commandant les forces sous-marines et la force océanique stratégique (Mathieu Kassovitz) qui est aux commandes suprêmes. Ces trois/quatre là se retrouvent et se séparent au gré de l’avancement du récit. Il sera aussi question d’un joint... qui empêche l’un des protagonistes de joindre le sous-marin auquel il est affecté.

Toute l’intensité du film se déploiera dans les huis clos, essentiellement des sous-marins, mais aussi dans la base de commandement, mais également dans les scènes d’action au début du film, dont on découvrira plus tard l’importance capitale, mais aussi celles où l’on découvre le sous-marin (notamment lorsqu’il remonte à la surface). Le fait d’avoir tourné avec (et dans) un vrai sous-marin ajoute à la vraisemblance du film, même si l’on se rend compte que, malgré la préparation de leurs rôles, les acteurs sont hors de leur domaine de compétence et que leur dialogues donnent parfois l’impression d’être récités. Toutefois l’on oublie cela assez vite d’autant qu’il semble bien que le tournage difficile dans un espace exigu (et probablement avec de vrais sous-mariniers) se fait oublier.

En revanche, petit bémol, s’agissant de se faire oublier... l’on pourra regretter qu’Omar Sy et Reda Kateb n’arrivent pas à se faire oublier. C’est un peu comme si l’ombre des acteurs auréolait leurs personnages et écrasait ou dépassait ceux-ci. Regret aussi de l’aventure féminine de Chanteraide avec Diane (Paula Beer) qui ne semble être là que pour conduire à une situation qui empêchera celui-ci d’être là où il croyait être. Pour conclure, s’il est bien quelqu’un qui s’efface devant son personnage et lui donne une densité extraordinaire, c’est François Civil (vu, notamment dans Burn Out et Ce qui nous lie)

Diaporama :

 <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='282' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='282' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='749' />  <br width='500' height='282' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='282' />  <br width='500' height='282' />  <br width='500' height='681' />  <br width='500' height='681' />  <br width='500' height='681' />  <br width='500' height='681' />  <br width='500' height='681' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='282' />  <br width='500' height='282' />  <br width='500' height='282' />  <br width='500' height='334' />

Copyright Julien Panié

https://www.youtube.com/embed/DmYdsoC2n4Q
Le Chant du Loup - Bande-annonce officielle HD - YouTube


Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Mea Culpa
le 1er septembre 2014
Seto Surya (White Sun)
le 20 janvier 2018
Wallay remporte le Prix du Jeune Public EFA 2018
le 19 janvier 2018
Les crevettes pailletées
le 31 mars 2019
Happy End
le 16 septembre 2017
Point Break
le 7 janvier 2016
Everybody Happy
le 10 septembre 2016
Bis
le 2 février 2015
Etre
le 9 mai 2015
The Hateful Eight (Les huit salopards)
le 21 décembre 2015
Espace rédacteurs RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.99