Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

logo article ou rubrique
Steven Chbosky
Wonder
Sortie le 27 décembre 2017
Article mis en ligne le 12 décembre 2017
dernière modification le 6 août 2019

par Charles De Clercq

Synopsis : August Pullman est né avec une malformation au visage. À dix ans, il peut enfin aller à l’école comme les autres enfants. C’est le début d’une aventure extraordinaire. Si certaines personnes ont du mal à l’accepter, tout le monde ne s’arrête pas à l’apparence et beaucoup vont découvrir à quel point Auggie est un garçon incroyable. Grâce à son humour, à sa persévérance et au soutien de sa famille, il va gagner l’affection de son entourage et prouver à tous qu’il est inutile de vouloir être comme les autres quand on est né pour être différent...

Acteurs : Julia Roberts, Jacob Tremblay, Owen Wilson, Mandy Patinkin.

Ecrivons d’emblée que ce film nous a émerveillé a un point tel que nous serons en porte-à-faux par rapport au regard que portent certains de nos confrères et consoeurs de la presse. Ils y voient, à juste titre probablement, un film tire-larmes, crève-cœur à souhait, jouant avec les émotions. Admettons et, reconnaissons-le, nous nous en sommes rendu compte dès les premières images ! Toutefois, nous avons laissé notre âme d’enfant prendre le dessus sur le critique qui a accepté d’ouvrir les vannes des larmes durant quasiment tout le film ! Les choses sont donc claires... Mais...

Oui, il y a un mais. C’est que Stephen Chbosky est celui qui a réalisé Le monde de Charlie en 2012. Un film remarquable, quasiment son premier, si l’on fait abstraction de son premier, de 1995, introuvable et que nous n’avons jamais vu : The Four Corners of Nowhere. Chbosky, c’est également le scénariste de l’excellent Rent (Chris Columbus, 2005). Des esprits chagrins lui reprocheront probablement le scénario de La Belle et la Bête de Bill Condon... pas nous ! Chbosky adapte un roman homonyme pour la jeunesse, de Raquel Jaramillo (sous le pseudo de R. J. Palacio), publié en 2012. Le réalisateur suit la même structure que le roman, en focalisant l’intrigue sur différents protagonistes au film de la progression du récit : August, Via, Jack, Summer, Justin et Miranda. Le spectateur découvrira ainsi des éléments qui n’apparaissaient pas dans les chapitres précédents et qui lui permettront de compléter un puzzle remarquable. C’est donc un « feel good movie », poignant, émouvant, touchant, avec juste ce qu’il faut d’aspérité pour montrer que tout n’est pas parfait. Nous sommes donc dans un monde idéal qui n’existe pas dans la réalité. C’est trop beau pour être vrai. Nous en convenons très volontiers, mais bon sang, que cela fait du bien. Un peu de bonheur dans un monde de brutes ! Si l’on ajoute que c’est le jeune canadien Jacob Tremblay qui du haut de ses onze ans tient le film sur ses épaules, littéralement donc, avec sa tête et son casque de cosmonaute qui cache sa malformation (mandibulofacial dysostosis ou syndrome de Treacher Collins). Le jeune acteur qui sera au casting du prochain Xavier Dolan, est ici entouré de deux acteurs qui lui permettent d’exprimer le meilleur, Julia Roberts et Owen Wilson. Enfin, serait-ce spoiler que d’écrire que tout finira bien ?

Un film à voir en famille, avec les enfants, pour les enfants, pour les adultes qui ont gardé leur âme enfantine, pour ceux qui fondent devant les bons sentiments et ne craignent pas de laisser place aux larmes...

Bande-annonce :

Lien vers la critique de Julien Brnl



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children
le 28 septembre 2016
Le chant du loup
le 9 février 2019
The Dark Horse
le 3 avril 2015
The Big Sick
le 8 juin 2017
Creed : L’Héritage de Rocky Balboa
le 16 décembre 2015
L’outsider
le 13 juin 2016
The Black Panthers : Vanguard of the Revolution
le 13 mai 2017
La cour de Babel
le 1er septembre 2014
Crash Test Aglaé
le 8 juillet 2017
L’effet aquatique
le 29 juin 2016
Espace rédacteurs RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.7