Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Patty Jenkins
Wonder Woman
Sortie le 21 juin 2017
Article mis en ligne le 16 juin 2017
dernière modification le 27 juin 2017

par Charles De Clercq
logo imprimer

Le recyclage de l’univers DC se poursuit. Une super-héroïne vue par Patty Jenkins...
.. et un film vu par un critique « newbie » mais nostalgique des comics « papier » ! 65/100

Synopsis : Avant d’être Wonder Woman, elle s’appelait Diana, princesse des Amazones, entraînée pour être une guerrière impossible à conquérir. Elle est élevée sur une île isolée et paradisiaque, mais lorsqu’un pilote américain s’écrase sur leur rivage et annonce qu’un conflit à grande échelle fait rage dans le monde, Diana quitte son foyer, convaincue qu’elle doit arrêter cette menace. Combattant aux côtés de cet homme et des siens pour mettre fin à cette guerre et à toutes les guerres, Diana découvre ses vrais pouvoirs... Et son véritable destin.

Acteurs : Gal Gadot, Chris Pine, Robin Wright, Connie Nielsen, David Thewlis, Lucy Davis, Elena Anaya.

Que dire de ce nouveau film de l’univers DC, alors qu’au moment où je rédige ces quelques lignes, il y a déjà des centaines de critiques en ligne ? L’intrigue complète est même en ligne sur Wikipedia et inutile de faire ici des contorsions pour dire des choses sans ’spoiler’ ! J’avoue sortir ici de ma zone de confort et que je suis relativement incompétent dans le domaine des superhéros (ou, ici, héroïnes), mais que je prends quand même plaisir à voir en images animées ces histoires dont les comics ont marqué mon enfance et ma première adolescence. J’ai entendu pas mal de choses, tant sur la longueur que le manque d’action, le féminisme ou pas de l’intrigue... Et si je ne suis pas dupe du caractère commercial de ce recyclage cinématographique où se relancent les DC et Marvel... je regarde volontiers ces longs métrages, de temps en temps. Un plaisir coupable, assumé, un peu comme les croustillons (beignets) que je mange une fois ou deux par an, lors de la Foire du Midi à Bruxelles, en m’empiffrant au passage d’un grand cornet avec 6000 calories !

Donc, le film m’a plu, un peu, pas beaucoup, pas passionnément, mais bon oui, c’est dans la bonne moyenne de ce genre de film. Bien sûr, il faut accepter que des Amazone (qui connaissent des centaines de langues - et quelques-unes se donnent à entendre durant l’intrigue) utilisent l’anglais comme langue courante. Il y a bien quelques incohérences, comme celle-ci, lorsque l’aviateur Steve Trevor (Chris Pine) arrive sur l’île invisible de Themiscyra... quelques minutes après nous voyons apparaître un navire avec une horde de soldats allemands. Lorsque plus tard, obligé de parler sous la contrainte du lasso de vérité, Trevor raconte son évasion en avion... on se demande alors comment le bateau a pu arriver aussi vite ! Ou encore, pourquoi, en Belgique, la princesse... Diana (!) à besoin d’un bouclier de fortune pour sauter sur le clocher d’une église pour anéantir un tireur embusqué alors qu’à d’autres moments elle saute sans problème. Laissons-là cela, avec cependant une curiosité : dans mes souvenirs, cela commençait durant la Deuxième Guerre mondiale et je découvre qu’il s’agit de la Première !

Plutôt que d’écrire trop de banalité, je vous renvoie vers la critique de Véronique Chartier, sur le blog Ecran et Toile qu’elle tient avec François Sabeau. Tous deux ont été mes invités dans l’émission Les 4 sans coups de mai et je me retrouve assez bien dans le point de vue de Véronique.


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Fifty Shade of Black
le 29 février 2016
Phantom Boy
le 28 août 2015
La villa
le 8 novembre 2017
Layla M.
le 19 octobre 2016
Bureau de chômage
le 18 novembre 2015
Il Ciudadano Ilustre (Citoyen d’honneur)
le 16 avril 2017
13 Hours : The Secret Soldiers of Benghazi
le 26 mars 2016
Un beau dimanche
le 1er septembre 2014
Still the Water (Futatsume no mado)
le 1er octobre 2014
L’art de la fugue
le 1er mars 2015


Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57