Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

logo article ou rubrique
Michael Dowse
What If / Et (beaucoup) plus si affinités !
Sortie le 8 octobre 2014
Article mis en ligne le 2 octobre 2014
dernière modification le 28 avril 2018

par Charles De Clercq

Acteurs : Daniel Radcliffe, Adam Driver, Zoe Kazan, Amanda Crew, Jemima Rooper, Rafe Spall, Mackenzie Davis

JPEGSynopsis : Lorsque Wallace rencontre Chantry à une soirée, il tombe immédiatement sous son charme, avant d’apprendre à son grand désarroi qu’elle est déjà en couple. Il se jure alors de l’oublier. Mais à force de rencontres hasardeuses, les deux jeunes gens vont développer une entente fusionnelle, emmenée par leur caractère déluré et joueur, et se retrouver progressivement face à un grand point d’interrogation : peut-il exister une relation homme/femme purement amicale ou doit-elle nécessairement basculer dans la romance ?

Un homme et une femme peuvent-il être amis ou bien faut-il qu’ils tombent amoureux et plus si affinité ? Telle est donc la question abordée dans le film. A découvrir la cotation d’IMDB, celle-ci semble très bonne (7,1 au moment de rédiger cet article) mais comme toujorus il faut analyser la courbe. Tout semble correct et l’on a une « classique » courbe de Gauss décalée vers le haut, ce qui laisse augurer du meilleur. Si l’on regarde d’autres critères, notamment l’âge on découvrira que les meilleurs cotes sont données par des jeunes gens et des jeunes filles de moins de 18 ans.

Et donc, voilà bien la cible du film, les adolescent(e)s, probablement attiré(e)s par le nom de Daniel Radcliffe et ses antécédents de sorcellerie. Il a voulu en sortir, avec raison, et, en ce film, son public ne l’a pas désavoué. En revanche, il m’a semblé beaucoup plus convaincant dans le rôle d’Allen Ginsberg [Kill Your Darlings (2013) de John Krokidas] beaucoup plus difficile et, dans ce cas, assuré de casser vraiment son image d’Harry Potter !

Ma note, elle, est juste au-dessus de la moyenne parce que le film ne démérite pas, même s’il ne m’a pas convaincu. Comme d’autres journalistes, j’ai été très déçu par un vocabulaire très scatologique, totalement inutile pour le propos du film. A croire que ce film canadien et irlandais lorgne du côté de l’humour « pipi/caca » de certains films américains. C’est regrettable.

Donc une romance dispensable, que l’on peut aller voir (connaissant les réserves émises ci-avant) mais qui ne laissera pas de souvenir durable le temps de la romance passé, sinon peut-être de se demander pourquoi Daniel Radcliffe (qui ne semble pas avoir besoin d’argent) a adhéré à ce projet !

http://www.youtube.com/embed/DAfa4EdVEpg
Et (beaucoup) plus si affinités - Bande-annonce VOST - YouTube


Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Les têtes de l’emploi
le 28 octobre 2016
The Beguiled (Les proies)
le 27 août 2017
Une passion pour le septième art
le 1er septembre 2014
Rock’n Roll
le 14 janvier 2017
Respire
le 29 octobre 2014
The House with a Clock in its Walls (La prophétie de l’horloge)
le 5 août 2018
Reveka
le 21 février 2017
Sprakeloos (La langue de ma mère)
le 26 décembre 2016
Le grimoire d’Arkandias
le 1er octobre 2014
Le fidèle
le 9 septembre 2017
RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.93