Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

logo article ou rubrique
Todd Phillips
War Dogs
Sortie le 24 août 2016
Article mis en ligne le 20 août 2016
dernière modification le 7 août 2019

par Charles De Clercq

Synopsis : 2007. Pendant que l’armée US se bat en Irak, David et Efraim, deux potes d’une vingtaine d’années, se la coulent douce à Miami. Leur business leur permet de vivoter tranquillement jusqu’au jour où ils entendent parler d’un dispositif confidentiel du gouvernement. Ils comprennent alors qu’ils peuvent se faire un maximum d’argent en répondant à des appels d’offres de l’armée américaine. Ils ne tardent pas à empocher de grosses sommes et à mener la grande vie. Mais tout dégénère lorsqu’ils décrochent un contrat de 300 millions de $ ! Leur job : armer les soldats afghans. Une mission à haut risque qui les mettra nez à nez avec des types effrayants d’autant plus que certains appartiennent au gouvernement…

Acteurs : Miles Teller, Bradley Cooper, Jonah Hill, Ana de Armas.

Au départ, une histoire vraie, celle de Efraim Diveroli, né en 1985 (EN) et de David Packouz, né en 1982, de leur société AEY Inc. et de leur exploitation de failles dans le système d’appel d’offres des USA pour l’armement militaire. Nous ne connaissions pas ces événements qui sont ici traités ou rendus de façon très, voire trop classique. Il s’agit d’une histoire dont on dirait qu’elle est trop incroyable pour être vraie et pourtant la réalité dépasse ici la fiction. Il est probable qu’au plan factuel les faits relatés sont assez conformes à ce qu’il en a été en réalité, même si nous supposons une partie peut-être romancée.

Miles Teller qui était excellent dans Whiplash n’est pas mauvais, mais nous semble plutôt jouer dans un mode assez mineur, Jonah Hill est fidèle à lui-même et se donne à fond. Il joue à merveille le rôle d’un homme caméléon qui donne à voir à ses interlocuteurs l’image qu’ils attendent. Et certains en seront in fine très surpris.
Quant à Bradley Cooper est présent six minutes à l’écran. Il fait le minimum (pour le chèque et pour l’effet d’appel avec son nom sur l’affiche ?).

Ce n’est pas un mauvais film, mais il n’apporte pas grand-chose, sinon rien, au cinéma ! Donc un bon divertissement, « politiquement correct » qui traite d’une histoire « politiquement incorrecte » !



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Une part d’ombre
le 31 janvier 2018
La monnaie de leur pièce
le 8 décembre 2017
Trois souvenirs de ma jeunesse
le 11 mai 2015
Laavor et hakir (The Wedding Plan - Mariage à l’israélienne)
le 4 novembre 2017
A star is Born
le 26 septembre 2018
San Andreas
le 27 mai 2015
Yao
le 23 février 2019
An American in Paris (Un américain à Paris)
le 1er septembre 2014
Ixcanul
le 20 septembre 2015
Wind River
le 31 août 2017
Espace rédacteurs RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.7