Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Les critiques de Julien Brnl
🎬 Une suite qui dérange : le Temps de l’Action/An Inconvenient Sequel : Truth To Power
Réalisateurs : Bonni Cohen et Jon Shenk
Article mis en ligne le 16 octobre 2017
dernière modification le 22 octobre 2017

par Julien Brnl
logo imprimer

➡ Vu au cinéma Caméo des Grignoux - Sortie du film le 27 septembre 2017

Signe(s) particulier(s) :

  • suite de l’Oscar du meilleur documentaire « Une Vérité Qui Dérange » (de Davis Guggenheim, en 2006), dans lequel Al Gore (l’ex vice-président des Etats-Unis) relatait son combat et ses mises en garde autour de la question du climat ;
  • le documentaire est retourné par la case montage suite au retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris, afin que cet épisode y soit inclus.

Résumé : L’ex vice-président Al Gore poursuit infatigablement son combat en voyageant autour du monde pour former une armée de défenseurs du climat et exercer son influence sur la politique climatique internationale. Les caméras le suivent en coulisse, saisissent des moments publics et privés, drôles et émouvants : alors que les enjeux n’ont jamais été aussi importants, il défend l’idée que les périls du changement climatique peuvent être surmontés par l’ingéniosité et la passion des hommes.

La critique

Dix années se sont écoulées depuis la découverte, sur grand écran, d’un documentaire saisissant porté sur la question du climat, et plus précisément sur les dangers qui nous guetteraient si l’on continuait à vivre à ce rythme de pollution, ainsi que de l’ignorance des médias autour du sujet. Narré par Al Gore, très impliqué dans le domaine depuis de nombreuses années, « Une Vérité Qui dérange » avait rencontré la critique, et le public, livrant des images et des discours pour le moins effrayants. Or, depuis lors, force est de constater que le combat d’Al Gore a continué, et qu’il n’est pas vain.

Toujours tourné sous forme d’un documentaire, « Une Suite Qui Dérange » présente une fois de plus le travail d’Al Gore, mais durant les dix dernières années écoulées, au travers duquel la caméra des deux réalisateurs n’a cessée de le suivre, dans ses moindres faits et gestes. Dès lors, on y découvre des images personnelles du monsieur, et les origines de son combat pour le climat. Mais son omniprésence à l’écran ne trouble heureusement pas son discours, lui qui semble être toujours aussi respectable et militant.

En réponse à ses spéculations émises, cette suite nous permet d’y donner... suite, et raison, grâce à l’actualité climatique qui secoue notre monde, où les catastrophes naturelles ne cessent de se répéter, et surtout de cloître.
Pourtant, contrairement à son prédécesseur, le discours s’avère ici plus nuancé, de part les réponses qu’il y apporte, et d’autre part pour les progrès et les avancées mondiales qu’il présente autour de la question du climat, durant les dix années passées.

Al Gore nous y parle donc de solutions, soit de l’importance des énergies renouvelables, et de la prise de position de l’Inde concernant les émissions de gaz. Gore nous livre ainsi son bras de fer avec les dirigeants du pays (plus d’un milliard d’habitants), autour de la question de son essor industriel, et cela afin de trouver des alternatives écologiques, et ainsi ne pas freiner le travail déjà effectué. Cela dit, « Une Suite Qui Dérange » sonne très « américain », et ne remet ainsi pas en cause la question du style de vie, qui est pourtant la base du problème...

Mais à l’heure où Trump a retiré son pays de l’Accord de Paris (accord universel signé par 194 pays afin de réduire les émissions de gaz carbonique dans l’atmosphère), cette suite ne pouvait pas mieux tomber à pic.

Nécessaire, mobilisateur, consciencieux, « Une Suite Qui Dérange » fait le point sur ces dernières années passées, montrant ainsi le côté bénéfique du travail déjà accompli, tout en attirant notre attention sur ce qu’il reste encore à faire, surtout au vu de l’actualité climatique et politique mondiale. Il est donc venu le temps de l’action.

13/20

Bande-annonce :



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

🎬 Momo
le 6 janvier 2018
🎬 Good Time
le 22 octobre 2017
🎬 Wonder
le 2 janvier 2018
🎬 Un beau soleil intérieur
le 30 octobre 2017
🎬 Le petit Spirou
le 9 octobre 2017
🎬 Tout l’argent du monde
le 7 janvier 2018
🎬 Les Nouvelles Aventures de Cendrillon
le 26 octobre 2017
🎬 Jeune Femme
le 11 novembre 2017
🎬 Pentagon papers
le 29 janvier 2018
🎬 Le jeune Karl Marx
le 30 octobre 2017
RSS

2014-2018 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.18