Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

logo article ou rubrique
Les critiques de Julien Brnl
Tully
Réalisateur(s) : Jason Reitman
Article mis en ligne le 18 juillet 2018
dernière modification le 26 juillet 2018

par Julien Brnl

➡ Vu au cinéma Caméo des Grignoux - Sortie du film le 11 juillet 2018

Signe(s) particulier(s) :

  • c’est la seconde fois après « Young Adult » (2012) que Charlize Theron retrouve le réalisateur Jason Reitman et la scénariste Diablo Cody, l’équipe derriere le succès « Juno » (2007) ;
  • la scénariste a puisé cette histoire de sa propre expérience, laquelle lui est venue à l’esprit après la naissance de son troisième enfant ;
  • Charlize Theron s’est physiquement très impliquée pour les besoins de son rôle, pour lequel elle a pris dix-huit kilos.

Résumé : Marlo, la petite quarantaine, vient d’avoir son troisième enfant. Entre son corps malmené par les grossesses qu’elle ne reconnaît plus, les nuits sans sommeil, les repas à préparer, les lessives incessantes et ses deux aînés qui ne lui laissent aucun répit, elle est au bout du rouleau.
Un soir, son frère lui propose de lui offrir, comme cadeau de naissance, une nounou de nuit. D’abord réticente, elle finit par accepter. Du jour au lendemain, sa vie va changer avec l’arrivée de Tully…

La critique

Pour leur troisième collaboration après « Juno » et « Young Adult », le réalisateur Jason Reitman et la scénariste Diablo Cody traitent sans pudeur de la maternité, et plus précisément du dépassement des ressources physiques et mentales lorsqu’elle en devient trop contraignante. Quant à Jason Reitman et l’actrice oscarisée et ancienne mannequin Charlize Theron, c’est la seconde fois qu’ils travaillent ensemble après « Young Adult », dans lequel elle interprétait une femme manipulatrice en crise de la trentaine. Cette fois-ci, c’est dans la peau d’une mère venant tout juste d’accoucher d’un troisième enfant qu’on la retrouve, elle qui est alors débordée et épuisée par son rôle, jusqu’au jour où son frère lui offrira l’aide une nounou... Malgré ses réticences, et la honte que ça lui porte à elle-même, voilà que débarque en pleine nuit la lumineuse Tully...

« Tully » est une petite comédie indépendante américaine qui a beaucoup de goût. Ce qu’on apprécie énormément, c’est que le film n’est pas là pour sublimer la grossesse, mais en montrer une autre facette, toute aussi terre-à-terre, et moins rigolote. Maladresse, crise de nerfs, boycott, le personnage incarné avec dévouement par Charlize Theron est au bord de sa propre rupture, et affiche un physique très négligé, et un mental en berne. Mère pourtant respectée et attentive, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même, jusqu’à l’arrivée d’une sorte de Mary Poppins réelle des temps modernes...

L’actrice sud-africaine naturalisée américaine a beau être à des années-lumières de sa plastique de rêve, elle s’avère plus que convaincante dans son rôle, pour lequel elle s’est d’ailleurs totalement métamorphosée. Et l’accomplissement d’un tel résultat est d’autant plus à saluer pour cet ancien mannequin, surtout vis-à-vis de la difficulté que ça doit être de perdre le poids accumulé pour ce rôle, elle qui est toujours égérie d’un célèbre parfum de Christian Dior. Il n’y a pas à dire, on retrouve ici l’actrice à l’un de ses niveaux d’interprétations les plus accomplis.

Mais attention, car la jeune et resplendissante Mackenzie Davis n’est pas loin de lui voler le rôle du film. En effet, cette dernière interprète la fameuse nounou, et véritable bouée de sauvetage pour Marlo. Et à chacune de ses apparitions, l’effet est le même ! Son sourire ravageur et naturel redonnent des couleurs à cette mère, reprenant ainsi le temps de se reposer, et de retrouver un nouveau souffle... Mais à mesure des va-et-vient de Tully, et de son côté assez miraculeux, quelque chose semble nous clocher avec sa présence...



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

A Star is Born
le 8 octobre 2018
Happy Birthdead 2 You / Happy Death Day
le 7 mars 2019
Capharnaum
le 19 décembre 2018
Venise n’est pas en Italie
le 11 juin 2019
Le petit Spirou
le 9 octobre 2017
Le jeune Ahmed
le 25 mai 2019
After
le 3 mai 2019
Wind River
le 25 octobre 2017
Maudie
le 16 octobre 2017
L’Extraordinaire Voyage du Fakir
le 4 juillet 2018
Espace rédacteurs RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.2