logo article ou rubrique
Justin Kurzel
True History of the Kelly Gang
Sortie reportée (coronavirus)
Article mis en ligne le 17 février 2020
dernière modification le 14 mars 2020

par Charles De Clercq

Synopsis : Australie, 19e siècle. Depuis sa plus tendre enfance, Ned Kelly (George MacKay) est l’apprenti du célèbre bandit Harry Power (Russell Crowe). Et lorsque sa mère se fait arrêter, les attaques de diligences ne suffisent plus à Ned. Il réunit alors un groupe de rebelles dans le but de fomenter une insurrection contre l’oppresseur britannique. Une lutte entre les renégats et le pouvoir semble inévitable…

Acteurs : George MacKay, Russell Crowe, Nicholas Hoult, Essie Davis Thomasin, Charlie Hunnam, Seen Keenan, Earl Cave.

Le réalisateur australien Justin Kurzel s’attaque, avec son quatrième film, à une figure héroïque de son pays. Ned Kelly est un équivalent de « Robin des bois » chez nous et a fait l’objet d’au moins quatre adaptations avant celle-ci. En 1906, The Story of the Kelly Gang, de Charles Tait ; en 1951, The Glenrowan Affair, de Rupert Kathner ; en 1970, Ned Kelly, de Tony Richardson (avec Mick Jagger) et en 2003, Ned Kelly, de Gregor Jordan (avec Heath Ledger dans le rôle de Ned Kelly).

Le générique de début précise, en substance, de façon ambiguë, qu’il s’agit d’une histoire fausse qui est une histoire vraie. Alors même que toute l’intrigue est conforme à la biographie de Ned Kelly (se référer à Wikipédia et plus encore à la version anglaise, très complète). Justin Kurzel adapte le roman True History of the Kelly Gang de Peter Carey, qui a obtenu le prix Man Booker en 2001. Ce roman est écrit à la première personne et conduira, dans le film, à l’adoption d’une voix « off ». Le rapport à la vérité, dont il est question dans le générique, est évoqué durant le film, notamment par ce qu’en dit le narrateur Ned Kelly qui écrit le récit de sa vie et de ses exploits en insistant sur la vérité de ce qu’il confie à son journal (qui a été conservé).

Si l’on remarque le jeu de Orlando Schwerdt, dans le rôle de Ned Kelly jeune (ici son premier rôle dans un long métrage), c’est surtout celui de George MacKay qui est bluffant dans celui de l’adulte. C’st l’acteur qui est en vedette de 1917 de Sam Mendes et qui avait déjà marqué les spectateurs dans Captain Fantastic et dans Pride notamment. A leurs côtés Nicholas Hoult interprète le Constable Fitzpatrick, sans oublier Charlie Hunnam et Russel Crowe. Autant dire que le casting est séduisant pour nous offrir un film sensuel (voire queer à certains égards car Ned Kelly semble être objet de désir pour celles et ceux qui le rencontrent) mais également violent à certains moments.

Tout semblait donc concourir à fournir un film qui serait une ode excellente à ce « Robin des bois » australien. On regrettera d’autant plus que True History of the Kelly Gang manque parfois de légèreté au risque de virer à certains moments à un pensum indigeste. Il n’empêche cependant que le film est une découverte à ne pas louper.

Bande annonce en VO :

https://www.youtube.com/embed/sfMz7afQEio
TRUE HISTORY OF THE KELLY GANG Trailer (2020) Russell Crowe - YouTube