logo article ou rubrique
Jean-Pascal Zadi et John Wax
Tout simplement noir
Sortie le 8 juillet 2020
Article mis en ligne le 5 juillet 2020
dernière modification le 22 juillet 2020

par Charles De Clercq

Synopsis : JP, un acteur raté de 40 ans, décide d’organiser la première grosse marche de contestation noire en France, mais ses rencontres, souvent burlesques, avec des personnalités influentes de la communauté et le soutien intéressé qu’il reçoit de Fary, le font osciller entre envie d’être sur le devant de la scène et véritable engagement militant...

Acteurs : Jean-Pascal Zadi, Jonathan Cohen, Fabrice Eboué, Omar Sy, Eric Judor, Ramzy Bedia, Josiane Balasko, Mathieu Kassovitz, Caroline Anglade, Joey Starr, Lucien Jean-Baptiste, Frédéric Chau, Stéfi Celma...

Etonnante affiche pour cette comédie française qui rassemble avant de noms connus, parfois prestigieux que l’on se demande s’il y aura de la place sur... l’affiche... et dans le film pour chaque interprète ! Et pourtant, aucune querelle d’égo, si ce n’est bien sûr dans la fiction elle-même qui fait l’objet de Tout simplement noir, un film assez étonnant qui va bénéficier d’un « effet d’aubaine » dans l’ère « post George Floyd ».

Même si le film s’en défend, c’est presqu’un film à sketches. C’est surtout un « film de potes » qui joue d’abord sur l’auto-dérision. L’action se situe de nos jours et c’est une dystopie sans l’être vraiment puisque chaque actrice et chaque acteur joue son propre rôle, ou plutôt son propre personnage dans la vraie vie même si celui-ci en prend parfois pour son grade. Il questionne avec (beaucoup d’)humour le fait racial, le racisme, le racisme dans le racisme, le communautarisme... Et ce qui peut être risqué, à savoir traiter du racisme par le biais de l’humour, est ici désamorcé, dégoupillé, parce que l’on constate que les acteurs ne se prennent pas au sérieux, devenant eux-mêmes sujets et objets des travers qu’ils mettent en scène.

S’agissant de ce thème, nous sommes cependant loin de l’excellent Dear White People de Justin Simien (film d’ailleurs traduit en série télévisée pour Netflix) ; il n’empêche que l’on ne peut que conseiller la vision de ce film dont l’humour et l’auto-dérision sonnent juste tout en bénéficiant d’un effet d’aubaine.

https://www.youtube.com/embed/2Uk15jDnJz0
TOUT SIMPLEMENT NOIR - Bande-annonce - Au cinéma le 8 juillet - YouTube