Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE est le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour les radios RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Les critiques de Julien Brnl
Tout là-haut
Réalisateur : Serge Hazanavicius
Article mis en ligne le 31 décembre 2017
dernière modification le 5 août 2018

par Julien Brnl
logo imprimer

Si ce n’est un récit d’apprentissage, certes formaté, mais qui se laisse regarder (avec les doigts dans les oreilles), « Tout Là-Haut » est un film dont l’ascension ne reflète pas le sommet qu’il visait. - 7/20

➡ Vu au cinéma Acinapolis Jambes - Sortie du film le 20 décembre 2017

Signe(s) particulier(s) :

  • premier long-métrage du frère aîné de Michel Hazanavicius, Serge, lui qui skie avec des riders depuis la fin des années 1990, dont notamment son ami Stéphane Dan, l’un des meilleurs dans sa catégorie (il a quand même doublé des scènes de ski dans un James Bond), avec lequel il a également coécrit le film ;
  • le film est dédié à la mémoire de Marco Siffredi, snowboardeur et alpiniste décédé en tentant la descente du couloir Hornbein de l’Everest, en 2002 ;
  • Jonathan Charlet, champion du monde de freeride en snowboard, a doublé Kev Adams dans le film, tandis que c’est Stéphane Dan qui a doublé Vincent Elbaz.

Résumé : Scott, jeune surdoué du snowboard, n’a qu’un rêve : être le premier. Il veut réaliser ce que personne n’a réussi : aller tout en haut de l’Everest et tenter la descente de la plus pure, de la plus raide, de la plus dangereuse des pentes. En arrivant à Chamonix, capitale mondiale de la glisse, son destin va croiser la route de Pierrick, ancien champion devenu guide de montagne. Une rencontre qui pourrait bien le conduire jusqu’au sommet.

La critique

Tourné principalement dans les décors naturels du massif du Mont-Blanc (ainsi que quelques scènes au Népal et au nord de l’Inde), « Tout Là-Haut » signe la première incursion du frère aîné de Michel Hazanavicius (« The Artist », « OSS 117 », etc.) à la réalisation d’un film. On ne va pas se mentir, et vous dire simplement qu’il ne possède pas (encore) le talent de réalisation et d’écriture de son frère.

« Tout Là-Haut » s’ouvre sur la voix-off de Scott (alors en train d’observer les plus beaux paysages de la capitale népalaise), à propos d’un défi de taille qu’il s’est lancé : être le premier à réussir à dévaler le Hornbein, couloir de la face nord de l’Everest, réputé comme extrêmement dangereux. Ensuite, retour à la casse départ, où le film nous emmène quelques semaines avant cette folie, et où l’on découvre comment il en est arrivé à se retrouver à ce challenge mortel. De son caractère égocentrique et ses frasques antipathiques, en passant par sa rencontre avec Pierrick Lefranc (Vincent Elbaz), et son entraînement, le personnage de Kev Adams sonne bien creux et agaçant, tandis que son destin semble tout tracé.

Malgré de magnifiques paysages naturels et quelques scènes de descentes très impressionnantes, « Tout Là-Haut » ne transporte jamais le spectateur avec lui, la faute à des dialogues très peu inspirés, des personnages pas du tout convaincants (réactions primaires), et des enjeux scénaristiques quasi-inexistants. De plus, manque de bol, le film perd en rythme à mesure que son personnage principal arrive à son objectif, alors qu’il devrait en être tout autre.



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Mission : Impossible 6 - Fallout
le 30 juillet 2018
Everybody Knows (Todos lo saben)
le 29 mai 2018
Le Monde Est à Toi
le 18 août 2018
Larguées
le 26 avril 2018
The Florida Project
le 25 janvier 2018
Hérédité
le 27 juin 2018
L’Atelier
le 23 novembre 2017
Le Rire de ma Mère
le 26 avril 2018
La Mélodie
le 16 novembre 2017
Love Addict
le 30 mai 2018
RSS

2014-2018 © CINECURE - Tous droits réservés
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.0