Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est un site appartenant à Charles Declercq et est consacré à ses critiques cinéma, interviews. Si celui-ci produit des émissions consacrées au cinéma sur la radio RCF Bruxelles, celle-ci n’est aucune responsable du site ou de ses contenus et aucun lin contractuel ne les relie. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

Garth Jennings
Tous en Scène 2 (Sing 2)
Sortie du film le 22 décembre 2021
Article mis en ligne le 4 janvier 2022

par Julien Brnl

Genre : Film d’animation, familial

Durée : 95’

Acteurs : Matthew McConaughey, Reese Witherspoon, Scarlett Johansson, Taron Egerton, Nick Kroll, Seth MacFarlane, Bobby Cannavale, Bono, Eric André...

Synopsis :
Buster Moon et sa troupe de bêtes de scène voient encore plus grand avec un spectacle complètement fou. Mais cette fois, ils sont bien décidés à aller briller sous les feux des projecteurs de la capitale du show-biz. Ils n’ont qu’un seul problème  : persuader la star la plus antisociale que le monde ait jamais connu de remonter sur scène avec eux. Si Buster et sa troupe ont fait du New Moon Theater la salle de concert à la mode, il est temps d’évoluer : il veut désormais monter un spectacle dans la prestigieuse salle de la Crystal Tower à Redshore City.

La critique de Julien

Il y a cinq ans sortait sur les écrans à cette même période le film d’animation « Tous en Scène », du studio Illumination, à qui l’on doit les succès « Moi, Moche et Méchant » (et ses suites), « Le Lorax », « Les Minions » (et bientôt sa suite), « Le Grinch », ou encore « Comme des Bêtes » (et sa suite), dans lequel Buster Moon, un koala propriétaire d’un théâtre ayant accumulé des dettes, décidait d’organiser un concours de chant afin de redorer son image, et ainsi réduire ses factures. Sauf que sa secrétaire, l’alligator Miss Crawley, avait fait une malencontreuse erreur sur l’affiche du concours, affichant une récompense passant de 1 000 à 100 000 dollars, à l’insu de Buster, les flyers ayant été de plus expédiés dans toute la ville avant d’être vérifiés, rameutant dès lors une foule gigantesque attirée par l’appât du gain. On y retrouvait fort heureusement de véritables chanteurs et stars en devenir, tels que Rosita (une truie, mère d’une famille nombreuse), Ash (une porc-épic rockeuse), Johnny (un jeune gorille à la voix d’or dont le père est le chef d’un gang), Gunther (un cochon allemand énergique et excellent danseur) ou encore Meena (une jeune éléphante timide à la voix magnifique). À l’issue du film, ledit concours se transformait alors en un spectacle, permettant ainsi, après moult tumultes, à Buster d’inaugurer son propre théâtre, avec sa troupe. Mais ce dernier rêve aujourd’hui de quelque chose de plus grand, tel que se produire à Redshore City (l’équivalent de Las Vegas), et auditionner devant le grand, l’intransigeant loup sans scrupules, et producteur de spectacles, Jimmy Crystal. Le Koala et ses artistes infiltreront alors les auditions, lesquels amèneront, par un séduisant quiproquo, ces derniers à devoir réaliser un spectacle musical, qui se situerait, d’après une idée de Gunter, dans l’espace, et permettant, par la même occasion, le retour en scène de Clay Calloway (doublé par Bono de U2, rien que ça !), un lion rockstar alors reclus depuis la disparition de son épouse. Voilà qu’ils n’auront ainsi que trois semaines pour rendre leur spectacle opérationnel, et séduire Calloway, au risque de décevoir Crystal, et ainsi voir leur réputation descendre en flèche, ainsi que tout le travail fourni...

Cette suite pouvait-elle donc éviter la redite ? La réponse est oui, et non. Car « Tous en scène 2 » ne prend pas beaucoup de risques, c’est une évidence, et reproduit quelque part une partie du précédent scénario, mais à plus grande échelle, son personnage principal, le koala Buster Moon, rêvant de viser encore plus haut. Sauf que lui et ses acolytes s’y prendront évidemment de la mauvaise manière, se retrouvant ainsi dans une posture très délicate, promettant ce qu’ils ne peuvent, en l’état actuel des choses, pas offrir. Très vite, donc, le film, toujours réalisé et écrit par Garth Jennings, plongera le jeune spectateur dans les coulisses des répétitions, où des soucis se produiront, ici et là, avant évidemment un final en apothéose. Certes, tout cela sent le déjà vu, et pourtant...

« Tous en Scène 2 » est une réussite, et cela avant tout grâce à sa galerie de personnages à la fois attachants, drôles et maladroits, lesquels se retrouvent souvent (voire tout le temps) dans des situations très compromettantes, amenant dès lors le fou-rire, avec en première position le vieil alligator Miss Crawley (et son œil de verre). Chacune de ses apparitions font ainsi mouche ! Et on y repense encore en écrivant ses lignes ! Mais ce qui est également appréciable, c’est que chacun de ces animaux stars ont droit ici à un traitement narratif, à un rôle plus ou moins important dans cette suite, ce qui prouve que le film n’est pas là que pour aligner des tubes intemporels, chanter par des animaux anthropomorphes dans leurs comportements, d’autant plus que cette suite aligne davantage de titres rocks que des hits radiophoniques connus de vos enfants, même si Ariana Grande, Shawn Mendes ou encore Coldplay se font entendre. Pourtant, la recette opère une nouvelle fois, tout en ne focalisant pas son histoire sur l’extravagance (même si la qualité et la beauté de l’animation sont indéniables), mais bien sur l’émotion. Bref, on va également se répéter quelque peu en vous disant que ce film d’animation est un bon divertissement, certes mécanique, mais à voir avec vos enfants, afin de passer un agréable moment en famille.



Espace privé RSS

2014-2023 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.5.75