Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Fruit Chan (2014)
The Midnight After
Sortie au BIFFF le 17 avril 2015
Article mis en ligne le 18 avril 2015
dernière modification le 29 avril 2015

par Charles De Clercq
logo imprimer

48/100

Titre original : Na yeh ling san, ngo joa seung liu Wong Gok hoi wong dai bou dik hung Van

Synopsis du BIFFF : Hong Kong, c’est quand même plus de 7 millions d’habitants (soit 7 fois plus que Bruxelles, hein !). Voyez le quartier de la Bourse après minuit, on ne peut pas dire que c’est désert… Eh bien, imaginez un peu la trombine des 17 passagers d’un bus qui se retrouvent soudain dans un Hong Kong aussi vide que le cerveau d’un Chti à Mykonos. Pas un soulard, pas un flic, pas une tapineuse, pas même un chat ou un rat. Rien, nada ! Evidemment, les usagers se mettent à gamberger en laissant leur esprit rationnel au placard : Fukushima ? Fin du monde ? Embouteillage au purgatoire ? Est-ce qu’on peut encore jouer à Candy Crush ? Oui : les pires scénarios sont abordés. Mais il va falloir mettre les mains dans le cambouis mystique là, parce que certains survivants se désagrègent comme des falafels mal cuits, tandis que les passagers restants se mettent à recevoir des appels simultanés sur leur portable. Avec, à l’autre bout, des cris à vous glacer instantanément un vacherin meringué…

Présentation par le BIFFF : Connu pour avoir co-réalisé Three… Extremes (BIFFF 2005) avec Takashi Miike et Park Chan-wook, Fruit Chan nous revient en grande forme avec cette adaptation complètement barrée ! Inspiré d’un manga écrit par un jeune homme de 25 ans qui se fait appeler Mr Pizza, The Midnight After joue la carte de la comédie horrifique sous acide et dépoussière le classique de David Bowie, Space Oddity, d’une manière… qu’on-peut-rien-vous-dire-mais-quand-même ! Qui a dit culte ?

Acteurs : Kara Hui, Simon Yam, Suet Lam, Tien You Chui

Très grande déception pour ce film dont la première partie était prometteuse, la deuxième surprenante...

Il doit y avoir un problème de scénario parce qu’on nous laisse sur la route sans explication, sans twist ou quoi qui puisse nous éclairer.

Bien sûr on suppose les métaphores, le Japon, Hong Kong, Fukushima... mais la parole dernière est celle de « bifffiens » qui ont crié à la fin du film : « On n’a rien compris » ! Dont acte !
Un ami écrivait ceci sur un forum « Un scénario qui part en vrille, une narration confuse et drolatique, des tunnels de dialogues sans queue ni tête, puis un ennui profond... ».

Précision : il s’agit de l’adaptation d’un manga que je n’ai pas lu. Le film y est peut-être fidèle. Il est possible également qu’il me manque des clés de lecture de cet univers culturel.


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20

Spring
le 9 avril 2015
BIFFF 2015 AWARDS
le 19 avril 2015
Los Inocentes (The Innocents)
le 9 avril 2015
The Infinite Man
le 17 avril 2015
Un retour sur le BIFFF 2015 avec Eric van Cutsem
le 25 avril 2015
Robot Overlords
le 12 avril 2015
La isla mínima
le 3 avril 2015
Pyojeok (The Target)
le 13 avril 2015
Dealer
le 9 avril 2015
These Final Hours (Les dernières heures)
le 12 avril 2015


Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.52