logo article ou rubrique
 Alice Wu
The Half of It (Si tu Savais...)
Sortie du le film 01 mai sur Netflix
Article mis en ligne le 2 mai 2020

par Julien Brnl

Signe(s) particulier(s) :

  • deuxième long métrage de la réalisatrice et scénariste américaine d’origine taïwanaise Alice Wu, après « Saving Face » (2015), lequel mettait déjà en vedette une romance lesbienne.

Résumé : Timide et intello, Ellie aide Paul, un jeune sportif adorable mais maladroit, à faire chavirer le cœur d’une élève populaire, mais leur nouvelle et improbable amitié se complique quand Ellie découvre qu’elle aussi a des sentiments pour cette jeune fille.

La critique de Julien

Disponible sur Netflix, « Si tu Savais... » (« The Half of It » en version originale) est la nouvelle « coming-of-age » dramédie qui risque de faire fureur chez les adolescent(e)s durant les prochaines semaines. En s’appuyant sur le schéma de Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand, Alice Wu nous livre ainsi une romance épistolaire débouchant sur un triangle amoureux à caractère LGBT, et bien plus encore sur une histoire d’amitié et de quête identitaire.

Il est alors question d’Ellie Chu (Leah Lewis), étudiante introvertie et intelligente, que d’autres surnomment Ellie « tchou tchou » étant donné le travail d’aiguilleur de son père. Pour l’aider ainsi à boucler les fins de mois, Ellie rédige les dissertations de ses camarades de classe. Isolée et sans véritables amis dans sa ville reculée et conservatrice de Squahamish, la demoiselle se découvre alors une attirance pour Aster Flores (Alexxis Lemire), une ravissante jeune femme, en couple avec le mec le plus superficiel et vantard du lycée. C’est alors que Paul (Daniel Diemer), un athlète peu sur de lui, fan de hot-dog, fera alors appel aux services d’Ellie, afin d’écrire des lettres d’amour à Aster, ce qu’elle acceptera, à contrecœur, étant donné qu’ils l’aiment tous les deux secrètement... Bref, une situation qui, comme on peut le deviner, ne pourra pas profiter à tout le monde. Bien que...

Usant de la voix-off de son personnage principal, ou encore de citations à la Platon ou Camus, « The Half of It » n’est, selon Ellie, « pas une histoire d’amour, ou en tout cas pas avec une fin heureuse pour qui que ce soit ». Alors qu’elle tente d’éviter les pièges de la comédie sentimentale classique pour adolescents, on sent Alice Wu portée par le personnage qu’elle a écrit, à la bonté, la retenue et le dévouement intrinsèques, dans un voyage de découverte de l’inattendu, et de réconciliation avec soi et ses propres sentiments. Et si on ne sait trop vers où elle veut en venir à certains moments (certaines actions et confrontations ne collent vraiment pas), la scénariste finit par nous livrer une douce histoire à l’issue de laquelle son trio principal en ressortira grandi. Car la bienveillance est ici de mise, à regret, sur tout le reste. En effet, on aurait souhaité que Wu empiète de manière plus nuancée l’évolution de son personnage principal, et rebondisse ainsi sur des thèmes qui lui sont chers, tels que le déracinement culturel, ou encore le deuil familial, eux qui ont pourtant forgé, en partie, sa personnalité.

Parfois maladroit, un peu trop disserté, et pas aussi profond qu’il l’aurait souhaité, « Si tu Savais... » a pourtant le cran de reléguer en second plan sa romance pour alors questionner l’adolescent sur sa place, ses choix et son futur dans la société qui l’entoure, avec sa propre identité, en lui rappelant aussi que ce cheminement peut être facilité par sa rencontre avec autrui. Bref, c’est non dénué d’intérêts, mais oubliable.

https://www.youtube.com/embed/SNqPDtv2OG0
Si tu savais... | Bande-annonce officielle VF | Netflix France - YouTube