Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

logo article ou rubrique
F. Gary Gray
The Fate of the Furious (Fast & Furious 8)
Sortie le 12 avril 2017
Article mis en ligne le 9 avril 2017
dernière modification le 6 août 2019

par Charles De Clercq

Synopsis : Maintenant que Dom et Letty sont en lune de miel, que Brian et Mia se sont rangés et que le reste de l’équipe a été disculpé, la bande de globetrotteurs retrouve un semblant de vie normale. Mais quand une mystérieuse femme entraîne Dom dans le monde de la criminalité, ce dernier ne pourra éviter de trahir ses proches qui vont faire face à des épreuves qu’ils n’avaient jamais rencontrées jusqu’alors. Des rivages de Cuba au rues de New York en passant par les plaines gelées de la mer arctique de Barrents, notre équipe va sillonner le globe pour tenter d’empêcher une anarchiste de déchaîner un chaos mondial et de ramener à la maison l’homme qui a fait d’eux une famille.

Acteurs : Vin Diesel, Jason Statham, Dwayne Johnson (The Rock), Charlize Theron, Elsa Pataky, Kurt Russell, Helen Mirren, Scott Eastwood, Kristofer Hivju.

Que dire ? Ce n’est pas un film de cinéphile, mais un grand blockbuster qui poursuit sa course vers les sommets ! La franchise a cartonné et il en sera de même pour ce huitième et pas dernier épisode. Ce huitième apportera sa débauche d’adrénaline, de vitesse, de bruit, de fureur et de voitures démolies. Inutile de chercher du côté de la vraisemblance ni de chercher qui est traitre ou pas. Il suffit de prendre le siège passager et de se laisser conduire pour ouvrir les mirettes et les oreilles. Et regarder incrédule pour découvrir jusqu’où ils vont aller ! Ils, ce sont nos « héros » mais aussi les scénaristes. A tel point que l’on peut se demander ce que l’on va nous concocter dans les épisodes 9 et 10. Puisque suite il y aura, ne serait-ce que parce qu’elle est induite par la dernière scène et le ou les twists qui précèdent.

Si vous demandez plus au film que ce qu’il peut offrir, vous serez forcément déçus. Sinon, pour les autres ; prenez votre pied et surtout, poussez-le sur la pédale d’accélérateur pour faire rugir votre plaisir de regarder un film tout aussi jouissif qu’il est totalement inutile. Pur plaisir, totalement coupable à assumer. Donc, vous n’en saurez pas plus. On ne veut pas spoiler le peu de surprises offertes par le film tant il vous entraînera sur les autoroutes ultrabalisées du genre.

Les lecteurs de ce site et les auditeurs de mes émissions sur RCF savent que ce genre de film n’est pas mon style préféré mais que j’ai visionné en toute connaissance de cause. Je voulais simplement écrire quelques lignes sans faire une thèse comme pour d’autres films d’auteur ou indépendant que je critique sur ce site. Celles-ci sont écrites entre deux films que je visionne dans le cadre du BIFFF à Bruxelles. Pour le reste, vous pouvez lire la critique d’un confrère Ilan Arfi sur le blog Cinephilia qui fait partie des potes critiques. A la manière d’un geek, il va vous présenter la marchandise mieux que moi ! Allez-y après avoir visionné le diaporama !

Bande-annonce :



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

La colle
le 8 juin 2017
Creed : L’Héritage de Rocky Balboa
le 16 décembre 2015
The Wall
le 8 juin 2017
The Light Between Oceans (Une Vie entre deux océans)
le 1er octobre 2016
Même pas peur !
le 21 août 2015
The Love Witch
le 4 septembre 2017
Terug naar morgen
le 27 août 2015
A la vie
le 17 novembre 2014
A Bad Moms Christmas (Bad Moms 2)
le 1er novembre 2017
Tokyo Anyway
le 23 septembre 2014
Espace rédacteurs RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.7