logo article ou rubrique
Bryan Fogel
The Dissident
Date de sortie : 30/06/2021
Article mis en ligne le 7 juin 2021
dernière modification le 12 juin 2021

par Charles De Clercq

Synopsis : Le 2 octobre 2018, le journaliste Jamal Khashoggi entre dans le consulat saoudien à Istanbul. Il n’en ressortira plus jamais. Le réalisateur lève le voile sur les tromperies et abus de pouvoir qui se cachent derrière ce meurtre. Il obtient un accès sans précédent aux preuves recueillies par le gouvernement turc et s’entretient avec les personnes les plus concernées par cette histoire : Hatice Cengiz, la fiancée de Khashoggi, la police turque, les procureurs et un jeune dissident saoudien avec qui Khashoggi collaborait. Chaque élément de l’enquête pointe le prince héritier Mohammed ben Salmane, qui met tout en œuvre pour dissimuler l’affaire. Ce documentaire percutant dresse non seulement le portrait d’un homme qui a tout sacrifié dans la lutte pour faire de sa patrie une société plus juste, mais illustre aussi de manière déconcertante que personne ne peut aller à l’encontre du régime saoudien en toute impunité...

Bryan Fogel avait déjà réalisé le remarquable Icarus en 2017, un documentaire consacré au dopage sportif (en s’impliquant d’ailleurs lui-même en se dopant et se faisant tester). Le film est disponible en streaming sur Netflix.

Il s’attaque ici à un grand scandale qui a récemment défrayé les démocraties du monde entier, à savoir l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi entre dans le consulat saoudien à Istanbul. A l’époque, Hasan Minhaj, musulman américain d’origine indienne y avait consacré son stand up « Un patriote américain ». Il s’agissait d’émissions d’une durée de vingt-cinq minutes, en public (avant la pandémie Covid 19) où Hassan Minhaj, humoriste, écrivain, producteur, commentateur politique, acteur et animateur de télévision américain traitait (de faon documentée et néanmoins ludique) de graves problèmes de société. Le 28 octobre 2018 il abordait dans son show les connexions possibles du Prince Mohammed bin Salman avec le meurtre de Khashoggi et le peu de réactions de l’Amérique trumpienne trop impliquée dans ses échanges commerciaux pour aller plus loin qu’une simple confiance gardée à l’illustre prince garant de nombreuses rentrées financières pour les USA. Hassan Minhaj mettait donc le pied dans la fourmilière trois semaines après les faits et son argumentation était déjà très solides. Cette émission est dipsonible sous-tirée en français sur Netflix.

C’est grâce principalement aux informations de la trop peu démocratique Turquie que, paradoxalement, Bryan Fogel a pu recueillir de nombreuses preuves de l’implication du Prince. Le documentaire aborde de nombreuses questions mais aussi la difficulté pour un saoudien d’être dissident (et nous fait découvrir un de ses amis dont la famille et les amis ont été arrêtés en Arabie saoudite pour avoir aidé Jamal Khashoggi. Le film pourra paraître trop long, mais c’était nécessaire pour l’argumentation et emporter la conviction du spectateur. Celui-ci découvrira aussi comme le contrôle des réseaux sociaux est effectué dans le pays du prince (mais aussi, on ne peut que le supposer dans de nombreux autres pays qui sont loin d’être démocratiques.