Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE est le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour les radios RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Les critiques de Julien Brnl
Stars 80 - Le Film, la Suite
Réalisateur : Thomas Langmann
Article mis en ligne le 17 décembre 2017
dernière modification le 5 août 2018

par Julien Brnl
logo imprimer

« Stars 80, la Suite » est à éviter, ne fût-ce que pour garder un souvenir valable du premier film. - 4/20

➡ Vu au cinéma Acinapolis Jambes - Sortie du film le 06 décembre 2017

Signe(s) particulier(s) :

  • premier film réalisé en solo par Thomas Langmann, alors qu’il avait jusque-là co-réalisé « Astérix aux Jeux Olympiques » (2008) et « Stars 80 » (2012) avec Frédéric Forestier.

Résumé : Quatre ans maintenant que la tournée Stars 80 remplit les salles. Alors que les chanteurs partent pour une semaine de ski bien méritée, leurs producteurs Vincent et Antoine découvrent qu’ils ont été victimes d’une escroquerie et risquent de tout perdre suite à un dépôt de bilan, puisque leur comptable, Maurice, s’est tiré avec la caisse. Seule solution pour couvrir leurs dettes : organiser LE concert du siècle en seulement 15 jours !

La critique

Voilà cinq ans qu’on avait laissé nos stars préférées (ou pas) des années 80 après un premier film en forme d’hommage aux nostalgiques de cette belle époque, mais au scénario bien trop paresseux pour n’être finalement rien d’autre qu’un karaoké géant, chanté dans la bonne humeur communicatrice. Cela n’a, évidemment, pas empêché le public de se ruer dans les salles, sans forcément être non plus l’immense succès espéré, mais suffisamment rentable pour qu’une suite voit le jour, que voici maintenant dans nos salles.

Quoiqu’il en soit, « Stars 80, la Suite » ne réitérera pas le succès relatif de son aîné, et ça, c’est une certitude, puisque cette suite est, sans doute, ce qu’on a vu de pire dans le cinéma français cette année.

Là où le premier film pouvait encore se justifier avec du recul (quelques tubes de « notre enfance », de la bonne humeur et de l’auto-dérision), la suite nous ressort quasiment le même mécanisme scénaristique, sauf qu’au lieu de chanter leurs propres chansons (le catalogue étant épuisé), la troupe reprend ici le répertoire d’autres artistes de la même époque. Évidemment, le prétexte pour chantonner est différent, bien que dans l’absolu, il aboutisse au même dénouement, soit un « super » concert.

Dans « Stars 80, la Suite », il est davantage question des lassantes et insupportables déconvenues de deux producteurs naïfs, sur la paille, cherchant dès lors à mettre au pied, dans un laps de temps record, un concert regroupant la crème de la crème des chanteurs et chanteuses des années 80, pour sauver leur entreprise. Mais tandis qu’on ne croît pas une seule seconde en cette nouvelle aventure, qui multiple des improbables quiproquos, et des gags laborieux en termes d’écriture, le film accuse le coup d’une mise en scène mécanique, sans souffle, qui ne reflète d’ailleurs plus l’énergie à laquelle nous avait habitué l’ensemble du casting. On s’ennuie, franchement, devant tout ce cinéma, qui s’enfonce dans la caricature de la comédie populaire opportuniste.

Enfin, et alors que le concert final bât son plein, on constate, ébahi, que les tubes emblématiques de nos chers artistes passent sous la trappe lors d’une longue scène musicale, où ils défilent l’un après l’autre au son d’une bande-originale hors sujet. Il se dégage de cette scène un désagréable constat d’inutilité de réentendre leurs tubes, et un sentiment des producteurs de ne plus vouloir s’éterniser dans cette histoire, et ainsi arrêter (indirectement) le massacre, au plus vite. Et puis, c’est là que l’inimaginable se produit, soit un malaise général, la faute à un invité qui fait peine à voir...



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Hampstead
le 9 octobre 2017
Monsieur je-sais-tout
le 19 mai 2018
Ready Player One Movie
le 26 avril 2018
Prendre le Large
le 11 décembre 2017
Brillantissime
le 24 janvier 2018
My Lady / The Children Act
le 12 août 2018
Sherlock Gnomes
le 22 avril 2018
Very Bad Dads 2 / Daddy’s Home 2
le 30 novembre 2017
(3 Faces) 3 Visages
le 14 août 2018
Criminal Squad / Den Of Thieves
le 26 avril 2018
RSS

2014-2018 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.15