Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Antoine Fuqua (2015)
Southpaw (La rage au ventre)
Sortie le 22 juillet 2015
Article mis en ligne le 22 juillet 2015
dernière modification le 25 mai 2017

par Charles De Clercq
logo imprimer

Rien de neuf sur le ring mais un Jake Gyllenhaal (up)percutant ! 64/100

Synopsis : Champion du monde de boxe, Billy Hope mène une existence fastueuse avec sa superbe femme et sa fille qu’il aime plus que tout. Lorsque sa femme est tuée, son monde s’écroule, jusqu’à perdre sa maison et sa fortune. Pire, la garde de sa fille lui est retirée, la justice estimant son comportement incompatible avec son rôle de père. Au plus bas, il trouve une aide précieuse en la personne de Tick Willis, un ancien boxeur avec lequel il reprend l’entrainement. Billy va devoir se battre pour trouver la voie de la rédemption et regagner ainsi la garde de sa fille.

Acteurs : Rachel McAdam, Jake Gyllenhaal, Naomie Harris, Forest Whitaker, 50 Cent, Clare Foley.

Southpaw laisse une impression mitigée ! Jake Gyllenhaal habite et transcende son rôle de façon époustouflante. On sent l’importance de la préparation physique et mentale de l’acteur [1] et on se plait à découvrir de plus en plus son évolution et les choix souvent heureux dans sa carrière. J’ai apprécié la façon dont les combats de boxe sont filmés et chorégraphiés, alternant les plans larges et les gros plans, au plus près des acteurs [2].

S’agissant des acteurs, on relèvera également les prestations de 50 Cent dans le rôle de Jordan Mains, un entraîneur ambigu et qui ne voit que son propre profit au mépris de celui ou ceux qu’il entraîne, de Forest Whitaker dans celui de Titus ’Tick’ Wills un ex-entraîneur qui s’est retiré dans une salle de sport pour entraîner des jeunes dans un quartier défavorisé. Enfin, Miguel Gómez est crédible dans le rôle de Miguel Escobar, un boxeur qui défie Billy Hope et qui sera le « mauvais » de l’histoire. Enfin, le rôle de Maureen, l’épouse, est joué par Rachel McAdams qui disparaît assez vite de l’écran. Je ne « spoile » pas, tout est déjà écrit dans le synopsis ci-dessus.

Et c’est bien là le problème de Southpaw. Rien de neuf dans ce long-métrage de boxe et de boxeurs empli de clichés. Rien de neuf quasiment depuis les grands films américains de boxe des années 30 à 50 (sans compter ceux qui ont suivi !). Et donc le scénario est cousu de fils blancs et nous allons de rebondissements en rebondissements plus convenus les uns que les autres. Ainsi nous avons droit aux mauvais côtés de la boxe, les combats douteux, la femme tuée à cause du défi d’un autre boxeur (le « méchant » quoi !), la fille dont le père perd la garde à cause de son impossibilité et de sa violence, la rencontre avec un ancien entraîneur qui s’occupe de kids de la rue et renâcle à se remettre en selle pour Billy. Rien ne nous sera épargné. Et, bien entendu nous aurons droit au match final... après les douze rounds et une victoire... aux points ! C’est donc un film hyper classique de rédemption d’un champion du monde, déchu de son titre qui va se battre au double sens du verbe pour retrouver sa grandeur, sa force et sa puissance antérieures. Southpaw (La rage au ventre) ne révolutionne donc pas le genre.

C’est d’autant plus regrettable qu’Antoine Fuqua et son directeur photo (Mauro Flore) ont choisi deux opérateurs caméra : Rick Cypher et Todd Palladino, qui ont travaillé durant quatre décennies pour HBO [3]. Ce sont eux qui avaient en charge les reportages de boxe pour cette chaîne câblée. Dans le même esprit de professionnalisme et de tournage dans les conditions proches du réel, le réalisateur a demandé à ce que tous les matches soient intégralement filmés [4]. Dans le même esprit, le réalisateur a fait appel à des commentateurs légendaires de HBO : Jim Lampley et Roy Jones Jr. Et enfin, cerise sur le gâteau, les matches ont été arbitrés par l’arbitre Tony Week ! On en regrettera donc d’autant plus les clichés et la surenchère d’un scénario trop prévisible.

Toutefois, malgré mes sérieuses réserves il devrait ravir le public grâce à la performance éblouissante de Jake Gyllenhaal (la cote - 64/100 - lui doit beaucoup !). Ce seront donc deux bonnes heures de spectacle qui seront offertes sans devoir trop se prendre la tête, mais qui laisseront peut-être un goût de trop peu au spectateur exigeant. N’empêche, ce sera pour beaucoup un agréable divertissement de cet été.

Diaporama

Bande-annonce :

Notes :

[1Jake Gyllenhaal a pris 7 kilos de muscles après une pratique assidue du sport pendant plusieurs mois, à raison de deux heures journalières. Il a aussi suivi une formation intensive à la boxe grâce à un coach particulier et à l’aide de plusieurs partenaires sur le ring !

[2Ce qui a notamment été permis grâce à un ancien boxeur professionnel, le chorégraphe Terry Claybon. Celui-ci a également assisté Forest Whitaker et même l’actrice Rachel McAdams pour qu’elle puisse appréhender au mieux son rôle d’épouse de boxeur.

[3Tous deux ont également collaboré dans Fighter et Grudge Match

[4Il précise ainsi « J’ai dit à Jake, ’Nous allons filmer les matchs dans leur intégralité. Du coup, si tu es fatigué, si tu t’évanouis ou si tu vomis, cela se verra à l’image’. Et j’ai dit à Mauro, ’On n’utilise pas d’éclairages supplémentaires. Il n’y a pas d’éclairage supplémentaire pour les matchs à Madison Square Garden ou à Las Vegas’. »


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

National Gallery
le 10 décembre 2014
Magic Mike XXL
le 8 juillet 2015
Il Capitale Umano (Les Opportunistes)
le 11 novembre 2014
Black Storm (Into The Storm)
le 1er septembre 2014
Allelluia
le 9 octobre 2014
Neruda
le 23 novembre 2016
Hitman : Agent 47
le 2 septembre 2015
Deepwater Horizon
le 4 octobre 2016
Victoria
le 29 août 2016
Corporate
le 6 mai 2017


Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57