Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Dominique Farrugia
Sous le même toit
Sortie le 19 avril 2017
Article mis en ligne le 11 avril 2017
dernière modification le 23 avril 2017

par Charles De Clercq
logo imprimer

Une comédie qui promettait plus que les 20% de potentiel qu’elle exploite ! 50/100

Synopsis : Delphine et Yvan divorcent. Alors que sa situation financière ne lui permet pas de retrouver un domicile, Yvan se rappelle qu’il détient 20% de la maison de son ex-femme. Il revient alors vivre chez Delphine, dans ses 20%. Les deux ex vont découvrir les joies de la colocation forcée...

Acteurs : Louise Bourgoin, Gilles Lellouche, Manu Payet, Marilou Berry, Julien Boisselier, Nicole Calfan.

Le pitch du film était diablement intéressant et bien que n’étant pas fan de comédies françaises, j’attendais beaucoup de ce film qui surfe sur un modèle « économique » analogue à celui de L’économie du couple de Joachim Lafosse. Où comment parler de choses graves sur un ton humoristique. Malheureusement l’humour n’était pas au rendez-vous. Ce n’est pas que le film soit mauvais ou vulgaire. Le problème c’est qu’il n’a pas d’aspérité et qu’il se résume parfois à une succession de gags de type boulevardier... sans la saveur du théâtre de boulevard. Rien n’étonne ni ne surprend tant dans l’intrigue que dans l’interprétation des acteurs, « bien propres sur eux »... enfin, façon de parler pour Yvan qui apparaît comme un loser sans ambition (sauf à signer un improbable contrat avec un joueur de foot d’origine africaine). Et dans le rôle de ce loser, Gilles Lellouche est presque caricature de lui-même. A la limite, Manu Payet est le seul à ne pas faire du Payet !! On a l’impression que les acteurs font le strict minimum dans une comédie comme il y en a temps. Ce n’est donc pas mauvais, mais on attend impatiemment pendant nonante minutes la fin du film... en esquissant parfois de très rares sourires. Quant à rire ? Vraiment ? Non pas... Là, le contrat n’est pas rempli. Un film que l’on risque d’oublier bien vite et que l’on verra probablement un jour en télévision sur TF1...

Diaporama

 <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />

Bande-annonce :


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

A Hologram for the King
le 17 août 2016
Vacation (Vive les vacances)
le 21 août 2015
Une part d’ombre
le 31 janvier 2018
The Trip to Italy
le 1er septembre 2014
You Were Never Really Here (A Beautiful Day)
le 11 novembre 2017
Morning After
le 13 août 2017
Nebraska
le 1er septembre 2014
X-Men : Apocalypse
le 17 mai 2016
The Party
le 26 novembre 2017
Ma Ma
le 27 juillet 2016
RSS

2014-2018 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.47