Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est un site appartenant à Charles Declercq et est consacré à ses critiques cinéma, interviews. Si celui-ci produit des émissions consacrées au cinéma sur la radio RCF Bruxelles, celle-ci n’est aucune responsable du site ou de ses contenus et aucun lin contractuel ne les relie. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

Alice Winocour
Revoir Paris
Date de sortie : 14/09/2022
Article mis en ligne le 14 septembre 2022

par Charles De Clercq

Synopsis : A Paris, Mia est prise dans un attentat dans une brasserie. Trois mois plus tard, alors qu’elle n’a toujours pas réussi à reprendre le cours de sa vie et qu’elle ne se rappelle de l’évènement que par bribes, Mia décide d’enquêter dans sa mémoire pour retrouver le chemin d’un bonheur possible.

Acteurs : Virginie Efira, Benoît Magimel, Grégoire Colin, Maya Sansa, Amadou Mbow

« Revoir Paris » n’est pas une histoire vraie mais trouve bien sûr son origine dans les attentats qui frappèrent la Ville lumière il y a quelques années. Alice Winocour offre ici un rôle formidable et tout en nuance à Virginie Efira, excellente (comme c’est souvent le cas). Le propos du film vise à faire un travail de mémoire, au double sens : se souvenir des attentats pour ne pas (les) oublier, mais également, faire un travail de mémoire sur soi et pour soi lorsque le traumatisme a entrainé un black out pour une des « victimes ». Alors qu’elle a réchappé à l’attentat, outre le fait qu’il faille gérer la « culpabilité du survivant » (l’expression n’est pas utilisée dans le film mais renvoie ici notre propre expérience lors des attentats de Bruxelles en mars 2016), la protagoniste doit reconstituer le passé, une soirée « oubliée ». Il faut revenir sur les lieux, affronter ceux-ci, rejoindre un collectif de victimes et être confrontée au fait que pour l’une d’elle au moins, il apparait qu’elle n’a pas droit à ce statut mais plutôt celui de lâche qui a ou aurait fuit dans les toilettes, empêchant d’autres de se protéger.

La réalisatrice permet de montrer ici une voie de salut pour son « héroïne » vers la résilience, grâce aux rencontres qu’elle fera, notamment via Thomas, le personnage joué par Benoît Magimel, Thomas qui n’est pas incrédule et l’aidera à retrouver la mémoire (avec d’autres protagonistes) et même si l’histoire amoureuse avec Mia n’était pas vraiment nécessaire.

Un film qui ne joue pas dans le sensationnel, mais dans la pudeur et l’émotion et offre un drame qui fait honneur au cinéma français. A voir donc.



Espace privé RSS

2014-2022 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.5.51