Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Damián Szifron (2014)
Relatos Salvajes (Wild Tales) - Les nouveaux sauvages
Sortie le 21 janvier 2015
Article mis en ligne le 29 décembre 2014
dernière modification le 10 août 2016

par Charles De Clercq
logo imprimer

71/100

Synopsis : Vulnérables face à une réalité trouble et imprévisible, les personnages de Relatos salvajes, traversent la frontière qui sépare la civilisation de la barbarie. Une trahison amoureuse, le retour du passé, une tragédie ou même la violence d’un détail du quotidien sont les détonateurs qui poussent ces personnages vers le vertige que procure la sensation de perdre les étriers, vers l’indéniable plaisir de perdre le contrôle.

Acteurs : Ricardo Darín, Darío Grandinetti, Leonardo Sbaraglia, Julieta Zylberberg, Erica Rivas, Maria Onetto, Oscar Martinez.

Attention, il s’agit d’un film à sketches. A l’image donc de certains films italiens des années 60.
Ici, c’est un réalisateur argentin aux commandes. Il égratigne nos travers à l’aide de six sketches qui, s’ils sont inégaux dans la durée et la qualité, révèlent nos défauts lorsque nous poussons les choses jusqu’au bout... de leur (il)logique !
La morale n’est pas toujours sauve... sauf, peut-être dans le dernier (consacré au mariage) où finalement l’amour et le sexe emportent tout sur leur passage.

Le stress, l’injustice, les inégalités et les exigences du monde dit « moderne » démolissent des gens, déstructurent des relations. Certains dépriment plus ou moins fortement, d’autres craquent comme les héros (ou plutôt anti-héros) de ce film qui sont de nouveaux « sauvages ».

Cela faisait plus de trente ans qu’un film à sketches a été retenu à Cannes pour la compétition (le précédent était Le sens de la Vie des Monty Python) et Relatos Salvajes est nommé aux Oscars 2015 dans la catégorie du Meilleur film étranger.

Comme la plupart des films à sketches, c’est inégal mais on prend cependant plaisir à voir ce film dont le réalisateur pousse jusqu’au bout chacune des situations. On prend en sympathie (au sens propre du terme : souffrir avec eux) les antihéros des temps modernes, confrontés à des situations qui, à défaut d’être ubuesques ou kafkaïennes n’en montrent pas moins l’absurdité et l’incohérence de nos sociétés dites modernes.

Il nous arrivera de rire (jaune... mais il s’agit d’humour... noir !) lors de certaines situations, certes poussées au paroxysme, dont nous pourrions peut-être un jour devenir des antihéros malgré nous... et, espérons-le, sur un mode plus mineur.

Mais n’hésitez pas à prendre plaisir à voir ce film. Ensuite... vous hésiterez peut-être avant de prendre l’avion ou de klaxonner une voiture trop lente qui vous précède et vous empêche d’aller votre rythme... ou même de prendre un repas dans le petit restaurant d’un bled perdu !

http://www.youtube.com/embed/thVStmHpJMc
Les Nouveaux Sauvages - Bande Annonce Officielle 2 (VOST) - Pedro Almodóvar - YouTube

flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Les têtes de l’emploi
le 28 octobre 2016
Monsieur Etrimo
le 12 octobre 2014
Inhebek Hedi (Hedi)
le 25 août 2016
Que Dios nos perdone (Que Dieu nous pardonne)
le 30 septembre 2017
Connasse, princesse des coeurs
le 30 avril 2015
Seuls
le 28 janvier 2017
Le ministre des poubelles
le 1er juin 2017
La loi du marché
le 5 juin 2015
Respire
le 29 octobre 2014
La mélodie
le 1er novembre 2017
RSS

2014-2018 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.47