Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est un site appartenant à Charles Declercq et est consacré à ses critiques cinéma, interviews. Si celui-ci produit des émissions consacrées au cinéma sur la radio RCF Bruxelles, celle-ci n’est aucune responsable du site ou de ses contenus et aucun lin contractuel ne les relie. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

Rok Bicek (2013)
Razredni sovražnik (Class Enemy)
BRFF 2014
Article mis en ligne le 1er septembre 2014

par Charles De Clercq

Class Enemy, deuxième film slovène de cette soirée dominicale (8 juin 2014), a été réalisé par Rok Bicek. Il s’agit de son premier long métrage qu’il a également co-scénarisé.

Voici la présentation du dossier presse : Après le suicide d’une étudiante, des élèves se liguent contre un professeur (Igor Samobor) aux méthodes strictes, et l’accusent d’être responsable de la mort de leur camarade. Rien n’est pourtant tout noir, ni tout blanc… Prix de la critique à la Mostra de Venise et représentant de la Slovénie aux Oscars 2014, Class Enemy est inspiré d’événements dont le réalisateur Rok Bicek a été le témoin au lycée. Le film, à l’esthétique épurée, met en garde contre les problèmes de communication à l’école où, souvent, le seul moyen d’apaiser des frustrations est la rébellion. Edifiant.

Edifiant, j’en conviens également après avoir vu le film. Pas toujours dans les meilleures conditions : les spectateurs slovènes étaient nombreux, plusieurs largement en retard, passant allègrement devant le projecteur qui envoie les sous-titres sur l’écran secondaire, d’autres, commentant le film en slovène durant la projection. Et même un spectateur belge, s’écriant durant le film, à propos du professeur d’allemand : « Mais quel imbécile ! ». C’est dire que le film était prenant, poignant et que l’on devait, semble-t-il, prendre fait et cause, contre le professeur d’allemand.

Mais est-ce si évident ? Les choses sont-elles ainsi en noir et blanc ? Comment communiquer ? Quelle peuvent être l’utilité de la parole, du langage (comme catharsis) et de la littérature (comme relecture et prise de distance) ?

J’ai apprécié l’interprétation remarquable d’Igor Samobor comme professeur de remplacement mais également celle des étudiants qui n’est pas sans faire penser à celle des élèves du film Entre les murs (sauf qu’ici, nous y sommes enfermés en permanence !). Ajoutons à cela, un jeu d’acteurs bilingues, puisque le film est en slovène et en allemand durant les cours et les échanges avec le professeur. Chacun des étudiants est typé, remarquable et très souvent juste.

Si bémol il doit y avoir, c’est peut-être l’aspect trop théorique, parfois scolaire (mais on est dans une école !) d’un film qui n’ose probablement pas aller jusqu’au bout de son propos et des questions posées. La fin du film ne paraissant pas résoudre la tension accumulée durant son développement.

RAZREDNI SOVRAŽNIK (« Class Enemy ») - official trailer
V KINU OD 12. SEPTEMBRA 2013.
uradna FB stran : www.facebook.com/Razredni-sovraznik...
Scenarij : Nejc Gazvoda, Rok Biček in Janez Lapajne
Režija : Rok Biček
Igrajo : Igor Samobor, Nataša Barbara Gračner, Tjaša Železnik, Maša Derganc, Robert Prebil, Voranc Boh, Jan Zupančič, Daša Cupevski, Doroteja Nadrah, Špela Novak, Pia Korbar, Dan Mrevlje
Film, povzet po resničnih dogodkih, je postavljen eno od slovenskih srednjih šol, kjer dijaki nikakor ne morejo sprejeti zahtev novega učitelja nemščine. Njihov odnos se zaostruje iz dneva v dan in po samomoru dijakinje njeni sošolci krivdo pripišejo učitelju. To sproži niz usodnih dogodkov, ki za vedno spremenijo življenje učitelja in učencev, saj se resnica ozadja dogajanj skriva pod številnimi tančicami lahkomiselnih laži, zlonamernih spletk in nespametnih odločitev.
CenexFivia


Espace privé RSS

2014-2023 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.5.75