Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Anne-Françoise de BEAUDRAP
R.C.F. Bruxelles : 20 ans de joie
Ce sera le 2 février 2016
Article mis en ligne le 27 janvier 2016
dernière modification le 30 janvier 2016

par Charles De Clercq
logo imprimer

Depuis 1996, des programmes chrétiens sont diffusés sur une fréquence spécifique à Bruxelles, le 107.6 FM. L’équipe de R.C.F. Bruxelles marque cet anniversaire par une après-midi festive le 2 février prochain.

Ce bébé né le 2 février 1996 est devenu grand, assume l’abbé Philippe Mawet, premier président de R.C.F. Bruxelles. Avec l’aide de Tommy Scholtes s.j. et d’Olivier Degryse, ils ont préparé pendant des mois il y a vingt ans, la mise en place d’une radio chrétienne sur les ondes de la capitale.

Bénévoles, techniciens et journalistes se succèdent à l’antenne depuis pour proposer aux auditeurs une variété d’émissions. Evidemment, les voix ont changé au fur et à mesure des années. De l’équipe initiale, il reste Frédérique Petit, actuelle directrice d’antenne. « Nous sommes passés d’une équipe de ‘Joyeux bricoleurs’ à une équipe plus professionnelle, fédérée par le slogan ‘La joie se partage’. » En vingt ans, la vie de la radio est jalonnée de multiples rencontres, soit avec des témoins du quotidien qui n’ont pas la parole dans les médias généralistes, soit avec des personnalités plus célèbres. Frédérique Petit se souvient encore d’une belle interview de Sœur Emmanuelle, quelque temps avant sa mort : « Une personnalité tellement dynamique et chaleureuse, même à son âge ! C’était contagieux… Mais la rencontre des anonymes de l’Eglise me marque autant. » R.C.F. Bruxelles est évidemment présente aux événements importants du diocèse, comme l’intronisation de Mgr De Kesel il y a quelques semaines.

Le nouveau président de R.C.F. Bruxelles, Michel Kesteman, décrit les défis qui attendent cette ‘jeune’ radio : « D’abord, nous voulons améliorer la qualité des émissions pour que le public ait plaisir à nous écouter. Nous devrons aussi être attentifs à tous les rebondissements sur la question du plan de fréquence.  » L’enquête menée récemment sur l’auditoire des radios chrétiennes en Belgique montre des résultats étonnants : « non, ce ne sont pas uniquement des seniors qui prennent le temps de nous écouter. Des plus jeunes apprécient de nous trouver sur Internet et pouvoir entendre tel programme spécifique à un moment qui leur convient » . L’une des priorités de cette année 2016 sera de vivre au rythme des 120 quartiers de Bruxelles, pour que les auditeurs se retrouvent dans les programmes mis à l’antenne.

Une joie partagée

En cette veille d’anniversaire, les responsables d’antennes de R.C.F. Liège et de Namur-Bastogne se mettent au diapason. La toute jeune directrice Anne-Sophie Montoisy a même créé une version acronyme de R.C.F. : Rencontres, Confiance et Foi . Entre les trois antennes, s’est développé un esprit de famille : « A trois, nous sommes certainement plus forts que seul !« , constate Anne-Sophie Montoisy qui vient de prendre ses fonctions à Namur. Elle s’empresse de compléter ses vœux d’anniversaire pour Bruxelles : « Je leur souhaite le meilleur. »

Michel Kesteman, le président de R.C.F. Bruxelles, précise : «  Nous pouvons fêter nos 20 ans d’existence grâce à la fidélité des auditeurs, grâce à l’aide continue des donateurs, et grâce à la collaboration de ceux qui viennent à l’antenne. » Le grand défi qui attend cette radio en 2016 consiste à financer la mise en réseau, sur un plan technique et rédactionnel, des trois R.C.F. belges. «  Avec ce chantier, raconte Michel Kesteman, un technicien à Bruxelles pourra pallier l’absence d’un autre collaborateur à Liège, par exemple.  » Frédérique Petit ajoute : « Cette collaboration entre toutes les radios du réseau R.C.F. permet aussi de se sentir dans une énorme rédaction forte de 70 personnes à travers la France et la Belgique. »

Tous nos interlocuteurs remarquent que ce travail n’a de sens que dans l’intérêt des auditeurs. « Nous ne les rencontrons pas souvent, regrette par exemple la directrice d’antenne à Bruxelles. Nous espérons qu’ils seront présents nombreux, à nos côtés, le 2 février prochain. » R.C.F. Bruxelles marque la Chandeleur en ouvrant les portes de ses studios. Pour ceux qui n’ont jamais visité une installation radiophonique, et ceux qui aimeraient complimenter les animateurs pour telle ou telle émission, R.C.F. Bruxelles organise une après-midi festive dans ses locaux, rue de la Linière à Saint-Gilles.


flèche Sur le web : Source de l’information




Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31