Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

logo article ou rubrique
André Téchiné
Quand on a 17 ans
Sortie le 30 mars 2016
Article mis en ligne le 19 mars 2016
dernière modification le 7 août 2019

par Charles De Clercq

Synopsis : Damien, 17 ans, fils de militaire, vit avec sa mère médecin, pendant que son père est en mission. Au lycée, il est malmené par un garçon, Tom, dont la mère adoptive est malade. La violence dont Damien et Tom font preuve l’un envers l’autre va se troubler lorsque la mère de Damien décide de recueillir Tom sous leur toit.

Acteurs : Sandrine Kiberlain, Kacey Mottet Klein, Corentin Fila.

Vingt ans après Les roseaux sauvages, André Téchiné aborde à nouveau et à nouveaux frais le thème des amitiés adolescentes. Il adapte ici le téléfilm New Wave de Gaël Morel en écrivant un scénario à quatre mains avec Céline Sciamma. Nous sortons déçu de la vision avec une impression mitigée. Cela ne nous a pas empêché d’aimer le film qui nous a globalement séduit et tout particulièrement l’interprétation des deux acteurs principaux, Kacey Mottet Klein, 17 ans, l’âge du rôle et déjà remarqué dans Keeper, ainsi que Corentin Fila, remarquable dans son premier rôle.Ceci est à mettre en avant, car leurs rôles sont à la fois très physiques et les impliquent dans l’image qu’ils ont d’eux-mêmes et qu’ils rendent à l’écran. C’est qu’il est question d’homosexualité dans le film : assumée, refoulée, ignorée, vécue, de transition... probablement un peu de tout cela en même temps.

Autant dire qu’il faut être particulièrement à l’aise dans sa sexualité et l’image de soi pour jouer un rôle d’homosexuel (non caricaturé ou caricatural) à l’écran. Il y a souvent, dans ce genre de situation des amalgames et des impensés. Ainsi, des réflexions de certains figurants : « Alors, il paraît que c’est une histoire de pédés ? » ! Et si, de fait, cela ne fut pas facile pour les deux jeunes comédiens, ils s’en sortent particulièrement bien. Il faut mettre en avant le jeu de Corentin Fila qui a reçu (en ex aequo) le prix d’interprétation masculine au 6e Festival de cinéma de Valenciennes qui s’est clôturé le 24 mars.

Bien que le sujet et l’intrigue soient fondamentalement différents, nous avons songé à Tom à la ferme de Xavier Dolan, en particulier à cause de la violence qui nait du fait d’un refoulement (l’homophobie étant en quelque sorte condamnation de quelque chose en soi qui serait refoulé). Et pourtant, il ne s’agit donc pas d’un « film de pédés » comme l’exprimaient des figurants, mais avant tout une belle histoire d’amour, malgré les souffrances et difficultés. Une histoire où il faut noter l’importance des contrastes, les mères, les pères, la vallée et la montagne, la ferme et la maison bourgeoise. Un beau film, malgré nos réserves ci-devant. Un film sur l’éveil amoureux avant tout, ne sachant si ces amours adolescentes dureront ou pas. Le fait qu’il s’agisse d’une histoire d’amour homosexuel est second, pas secondaire. Le thème tient à cœur au réalisateur !



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Orpheline
le 26 mars 2017
Sous le même toit
le 11 avril 2017
Terminator : Genisys
le 27 juin 2015
Good Time
le 17 août 2017
Pawn Sacrifice (Le prodige)
le 27 octobre 2015
A Bad Moms Christmas (Bad Moms 2)
le 1er novembre 2017
Miles Ahead
le 15 mai 2016
Mea Culpa
le 1er septembre 2014
Crimson Peak
le 14 octobre 2015
Son épouse
le 1er septembre 2014
Espace rédacteurs RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.7