Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

logo article ou rubrique
Gavin Hood
Official Secrets
Sortie du film le 05 février 2020
Article mis en ligne le 9 février 2020

par Julien Brnl

Signe(s) particulier(s) :

  • inspiré de faits réels et de l’ouvrage « The Spy Who Tried to Stop a War : Katharine Gun and the Secret Plot to Sanction the Iraq Invasion » de (2008) Marcia et Thomas Mitchell.

Résumé : 2003 : les États-Unis et l’Angleterre souhaitent intervenir en Irak. Katharine Gun, employée des renseignements britanniques, reçoit une note de la NSA : les États-Unis sollicitent l’aide de la Grande-Bretagne pour rassembler des informations compromettantes sur certains membres du Conseil de sécurité de l’ONU et les obliger à voter en faveur de l’invasion. Gun prend alors la décision de divulguer le mémo à la presse afin d’empêcher la guerre.
En choisissant d’exposer cette vaste conspiration politique, la lanceuse d’alerte va tout risquer : sa vie, sa famille, sa liberté…

La critique de Julien

Créée dans les années 1990 par les sociologues Francis Chateauraynaud et Didier Torny, l’expression « lanceur d’alerte » désigne un individu, un scientifique, un simple citoyen ou un groupe qui interpelle les pouvoirs publics et les médias afin de signaler un danger (ou un risque), alors considéré comme une menace pour l’être humain, l’environnement, la société, et les libertés. Parmi les plus connus, il y a bien évidemment Edward Snowden, ayant révélé en 2013 un espionnage massif et mondial par la National Security Agency (NSA) des Etats-Unis (via l’Internet ou encore les programmes de surveillance), mais également le cas de l’organisation WikiLeaks fondée par Julian Assange en 2006, ayant quant à elle permise de publier des millions de documents et analyses, pour partie, confidentiels, tout en protégeant ses sources, et concernant alors des scandales de corruption, d’espionnage et de violations de droits de l’homme à travers le monde. Alors que le premier vient de se voir refuser son droit d’asile en France et que le second est actuellement incarcéré à la prison de haute sécurité de Belmarsh en Angleterre, il y en a une, moins médiatisée à l’époque, qui a eu plus de chance, Katharine Gun, dont les agissements auront réussi à prouver ce qu’elle avançait, sans pour autant avoir réussi à empêcher le pire. « Official Secrets » revient aujourd’hui sur cette affaire, dans un film d’espionnage efficace, non loin du docudrame, tant la reconstitution est millimétrée, et semble fidèle à la réalité, mettant alors en lumière une machination gouvernementale ayant violé la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques mondiales, et conduit à une guerre inutile, et inégale...

À l’époque, Gun avait postulé en tant que linguiste au GCHQ (Government Communications Headquarters) après avoir lu une annonce dans un journal de l’organisation des renseignements britanniques basée à Cheltenham, là où son job consistait à traduire le chinois mandarin en anglais. Mais le 31 janvier 2003, Gun a reçu un courrier électronique embarrassant et compromettant de Frank Koza, chef de cabinet de la division des « objectifs régionaux » de la National Security Agency des Etats-Unis, au travers duquel Koza demandait de l’aide à la Grande-Bretagne dans une opération secrète visant à bousculer les diplomates des Nations Unies de plusieurs pays dans le but de les faire chanter afin qu’ils votent en faveur de l’invasion en Irak (pays qui, selon l’administration Bush détenait des armes de destruction massive). Katharine Gun, dont le nom de famille prête à sourire vis-à-vis de ce qu’elle a tenté d’empêcher, enverra alors anonymement le mail en question à une de ses connaissances de la presse du journal « The Observer », afin de tenter d’empêcher cette guerre, aux conséquences que l’on sait aujourd’hui désastreuses, ce qui mettra alors sa vie, son couple, et sa liberté au danger, elle dont les agissements étaient considérés comme une trahison aux yeux des services secrets britanniques…

Mis en scène par Gavin Hood (« Détention secrète », « X-Men Origins : Wolverine »), « Official Secrets » est un thriller politique passionnant à suivre, même si l’on ne sait ici où s’arrête le vrai du fictif au cours du récit (vie amoureuse de Katherine Gun, maladresse au sein du journal The Observer avec l’article, etc.) , mais qui, à l’entendre le réalisateur, s’appuierait sur toute la réalité. Cette histoire met en tout cas en scène le courage d’une femme pour conscientiser le monde autour de la guerre en Irak et sa bêtise, faisant ainsi d’innombrables innocentes victimes, par le biais de la manipulation et de la menace gouvernementale américaine (et anglaise sous son poids), tandis qu’il illustre aussi le vrai travail de journalisme et reporter d’investigation, parfois menacé par les préférences politiques d’une rédaction, le tout emmené par une casting britannique cinq étoiles, composé de Matt Smith, Matthew Goode, Rhys Ifans, Ralph Fiennes, et surtout de Keira Knightley.

L’actrice poursuit donc sa route dans des rôles de femmes à conviction dans le cinéma indépendant, cela après « Colette » (2018) de Wash Westmoreland et « Cœurs Ennemis » (2019) de James Kent, et même si le succès n’est pas au rendez-vous. Qu’à cela ne tient, elle offre ici une interprétation solide dans ce film dont le plus intéressant reste sans doute les préparatifs du procès (sur lequel s’ouvre brièvement le film avant d’y revenir à son issue) qui attend ainsi son personne Katharine Gun, et des arguments qui y seront défendus, sans parler de son dénouement, soulevant toute la sensibilité des informations juridiques sur la légalité de ladite guerre, bien que, selon un porte-parole du gouvernement, la décision finale de la justice aurait été prise avant que les demandes de la défense n’aient été soumises. Mais on ne croit pas trop à cela !

[VOSTFR] Official Secrets - Bande-annonce (Keira Knightey, Math Smith, Ralph Fiennes...) 2020 - YouTube

Vu au cinéma Caméo des Grignoux



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

A Beautiful Day / You Were Never Really Here
le 28 novembre 2017
Pierre Lapin
le 26 avril 2018
de Patrick
le 7 septembre 2019
Lukas
le 31 août 2018
Le Monde Est à Toi
le 18 août 2018
Kursk
le 13 novembre 2018
Tout l’argent du monde
le 7 janvier 2018
Revenge
le 26 avril 2018
Et Puis Nous Danserons / And Then We Danced
le 9 novembre 2019
Le 15h17 pour Paris / The 15:17 to Paris
le 26 avril 2018
Espace rédacteurs RSS

2014-2020 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.48