Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est un site appartenant à Charles Declercq et est consacré à ses critiques cinéma, interviews. Si celui-ci produit des émissions consacrées au cinéma sur la radio RCF Bruxelles, celle-ci n’est aucune responsable du site ou de ses contenus et aucun lin contractuel ne les relie. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

Maria Lise Van Lente, Pim Niesten, Serge Leurs et Dick Harrewijn
Notre Nature, le Film
Sortie du film le 21 septembre 2022
Article mis en ligne le 26 septembre 2022

par Julien Brnl

Genre : Documentaire

Durée : 84’

Acteurs : Typh Barrow (narratrice)

Synopsis :
Du Zwin aux profondeurs de l’Ardenne, « Notre Nature » dévoile la Belgique sauvage dans toute sa splendeur.

La critique de Julien

D’après nos souvenirs, c’est la première fois qu’un documentaire belge filme la nature de notre pays, entre ses quatre saisons et le cycle de la vie, et cela de la forêt de Soignes à Zonhoven, en passant par Bouillon, le parc national de Haute Campine, le Domaine de Horst, la vallée de Ziepzeek, ou encore Louvain et Mons, à la rencontre des animaux qui peuplent nos régions. Travail de longue haleine (900 jours de tournage), lequel a débuté en mars 2019, « La Nature, le Film » précède une série télévisée en six épisodes, laquelle devrait être diffusée début 2023. Ce documentaire, réalisé par des passionnés, est dès lors l’occasion de découvrir les habitants de nos contrées sous différents angles, du renard au castor, en passant par la pie-grièche, jusqu’aux plus petits, comme l’araignée coccinelle ou encore le lézard, lequel serait arrivé chez nous... en trains (espérons qu’ils étaient à l’heure) !

Souvent à couper le souffle, et surprenantes, les images parlent d’elles-mêmes, et offrent un autre regard sur notre vision de la nature qui nous entoure, et que l’on a tendance à sous-estimer, voire à tristement négliger. Pourtant, force est de constater que celle-ci tente de survivre face aux kilomètres d’autoroutes qui traversent notre pays, ainsi qu’à la réduction d’habitats naturels. En d’autres termes, force à la nature !

Dans l’absolu, ce documentaire, au montage peu constructif, ne révolutionne en rien le paysage du genre, bien qu’il ne s’agisse-là aucunement d’une de ses ambitions. Aussi, l’écriture de la douce voix-off de Typh Barrow se veut un peu trop infantilisante, surtout lorsqu’elle invente - en commentant les images - des histoires anthropomorphiques relatives à ces petits et grands êtres sauvages.

Et qui dit documentaire, dit (souvent) didactique. Et dans son maigre exercice de prise de conscience, « Notre Nature, le Film » ne nous épargne pas un discours final légèrement moralisateur, trop facile, mais expéditif, sur notre rôle vis-à-vis de celle-ci, elle qui dépend de nous et de nos actions pour continuer à émerveiller. Mais on est fondamentalement bien plus ici dans un documentaire qui célèbre la nature plutôt qu’il ne sonne la sonnette d’alarme. Enfin, dommage que la musique, envahissante, ne laisse jamais respirer le spectateur, quitte à rarement lui faire entendre le silence de la nature filmée...

Qu’importe, « Notre Nature, le Film » n’en demeure pas moins une brève et belle photographie tous azimuts de la faune belge, souvent cocasse et inédite dans la manière dont elle est filmée, à partager avec vos petits louveteaux. Et si vous êtes désireux d’en savoir plus ou de poursuivre le travail (depuis longtemps) débuté, on vous conseille de vous rendre sur le site de Notre Nature.



Espace privé RSS

2014-2023 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.5.75