Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Christian Carion
Mon garçon
Sortie le 20 septembre 2017
Article mis en ligne le 17 août 2017
dernière modification le 22 octobre 2017

par Charles De Clercq
logo imprimer

Le film fait l’apologie de l’autodéfense, bien que le réalisateur s’en défende.
Sa fausse bonne idée : ne pas faire lire le scénario par son acteur principal ! 43/100

Synopsis : Passionné par son métier, Julien voyage énormément à l’étranger. Ce manque de présence a fait exploser son couple quelques années auparavant. Lors d’une escale en France, il découvre sur son répondeur un message de son ex femme en larmes : leur petit garçon de sept ans a disparu lors d’un bivouac en montagne avec sa classe. Julien se précipite à sa recherche et rien ne pourra l’arrêter.

Acteurs : Guillaume Canet, Mélanie Laurent, Olivier De Benoist, Antoine Hamel.

Christian Carion change de genre de film, passant de films se déployant à partir de ou sur une base historique, pour passer au registre dramatique. Si nous avions apprécié En mai, fais ce qu’il te plait, en revanche, avec Mon garçon, c’est la déception, presque la douche froide. Les premières minutes laissaient entrevoir quelque chose de bon, un drame intime, psychologique sur fond de couple séparé et de responsabilité parentale suite à la disparition d’un enfant. Ensuite, cela devient un peu n’importe quoi, à la limite de la vraisemblance pour conduire à une quête insensée et irréaliste avec un héros en mode « pétage de plomb », accumulant les invraisemblances pour passer en mode thriller qui ne s’assume pas totalement. En somme du sous Taken, mâtiné de mauvais John Wick. La fin du film vient trop vite après une énorme ellipse et le spectateur devra combler les vides trop nombreux pour prendre acte des dernières images. On notera au passage que le placement d’une plaque belge dans le film est un trop trop cliché référentiel. A lire les infos, le tournage s’est déroulé durant six jours. Cela ne justifie pas tout. De même l’agenda de Guillaume Canet ne lui permettait pas d’être présent pendant les répétitions/préparations. Bien plus, le réalisateur ne voulait pas que Guillaume Canet connaisse le scénario, qu’en plus il ne voient pas les membres de l’équipe et les acteurs en dehors du tournage. A l’arrivé, la sauce ne prend pas vraiment et l’on se dira que l’acteur aurait dû lire au préalable le scénario d’un film qui fait, finalement, l’apologie de l’autodéfense, même si le réalisateur s’en défend.

NB :
1. Le film est annoncé tous publics, mais Allociné précise « Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs ».
2. Nous n’allons pas faire du « copier/coller » du dossier presse, mais su vous voulez en savoir plus, il y a la rubrique « Les secrets de tournage » d’Allociné !

Diaporama

Copyright 2017 Nord-Ouest Films - Diaphana Distribution

Bande-annonce :

Lien vers la critique de Julien Brnl


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

12 Years a Slave
le 1er septembre 2014
Vampire Academy
le 1er septembre 2014
Le dernier coup de marteau
le 25 janvier 2015
Warcraft : The Beginning (Warcraft : Le commencement)
le 31 mai 2016
Marguerite
le 29 août 2015
You’re Not You
le 28 novembre 2014
Charlie Mortdecai
le 20 janvier 2015
Sully
le 29 octobre 2016
Le chant des hommes (Rising Voices)
le 1er décembre 2015
Belle comme la femme d’un autre
le 1er septembre 2014


Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31