Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Valérie Lemercier
Marie-Francine
Sortie le 31 mai 2017
Article mis en ligne le 30 avril 2017

par Charles De Clercq
Imprimer logo imprimer

Quand l’amour frappe à votre porte et vous à celle de vos parents ! 70/100

Synopsis : Larguée de son couple et de son boulot de chercheuse, Marie-Francine, à cinquante ans, va devoir retourner vivre chez ses parents. Les deux, faisant chambre à part, ne lui octroieront que le canapé-lit du salon, mais, pensant bien faire, vont lui ouvrir une boutique de cigarettes électroniques dans le quartier. C’est pourtant dans cette petite boutique sans charme où elle vend des fausses cigarettes, qu’elle va, pour la première fois de sa vie, en fumer une vraie, et rencontrer un homme, un vrai, que jamais elle n’aurait pu croiser dans son autre vie. Miguel, chef dans le restaurant à côté, est lui aussi retourné vivre chez ses parents, mais dans leur loge de gardiens et sans oser le lui avouer.

Acteurs : Valérie Lemercier, Patrick Timsit, Hélène Vincent, Denis Podalydès, Philippe Laudenbach.

Echaudé par les comédies françaises, le critique peut aller en salle avec des pieds de plombs et en sortir (très) déçu. Le problème serait de ne pas aller voir le film à cause de la déception anticipée et donc d’a priori qui n’ont pas toujours raison d’être. En effet, le risque est de passer à côté de quelque chose de bon. C’est le cas ici. Ce n’est pas « la » comédie du siècle, mais c’est avec un certain plaisir que l’on se laisse prendre par cette comédie ou Valérie Lemercier (derrière et devant la caméra) n’est pas envahissante, laissant la place à son personnage plus qu’à l’actrice.

Le thème n’est pas nouveau. Si cela tangue du côté de Tanguy, ce n’est quand même pas vraiment la même chose. Dans celui-ci, l’enfant ne voulait pas quitter le nid parental. En revanche, Marie-Francine est contrainte d’y retourner à 50 ans. Le film permet d’aborder les relations parfois difficiles, tendues, ou le choc des générations, comme dans Retour chez ma mère (que nous avions apprécié également), mais également celui de l’amour chez les quinquagénaires, ceux qui sont proches de devenir seniors. Et c’est avec tendresse et finesse que Patrick Timsit va donner corps et voix à cet homme qui a perdu son restaurant et s’y retrouve comme le chef cuisinier qu’il était, mais, cette fois-ci, plus à son compte !

Les seconds rôles, notamment Denis Podalydès et Hélène Vincent, apportent avec finesse et émotion, une présence à l’écran et à l’intrigue qui donne une densité au film. C’est un film que l’on verra avec plaisir, tant pour le comique des situations que pour les thèmes abordés dans de beaux décors. On ne va pas jouer à l’intello et faire des copier/coller du dossier presse, mais simplement inviter à vous rendre dans les salles pour voir le film sans complexe. Vous aurez quelques bonnes occasions de rire et aussi de penser. C’est assez rare dans le genre pour ne pas le signaler.

Diaporama

Bande-annonce :


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB

Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Parasol
le 13 janvier 2016
Zurich
le 2 mai 2015
Le tout nouveau testament
le 12 août 2015
Le ciel flamand
le 12 novembre 2016
The Expendables 3
le 1er septembre 2014
Melody
le 30 avril 2015
Dode Hoek (Angle mort)
le 11 décembre 2016
Everest
le 3 septembre 2015
The Salvation
le 1er septembre 2014
Belgica
le 16 janvier 2016


pucePlan du site puceEspace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.2