Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Jean-Charles Hue (2014)
Mange tes morts - Tu ne diras point
Sortie le 22 avril 2015
Article mis en ligne le 16 mars 2015
dernière modification le 29 avril 2015

par Charles De Clercq
logo imprimer

52/100

Synopsis : Jason Dorkel, 18 ans, appartient à la communauté des gens du voyage. Il s’apprête à célébrer son baptême alors que son demi-frère Fred revient après quinze ans de prison. Ensemble, accompagnés de leur dernier frère, Michael, un garçon impulsif et violent et de leur cousin militant chrétien, les quatre jeunes gens partent en virée dans le monde des « gadjos » à la recherche d’une cargaison de cuivre.

Acteurs : Jason François, Michaël Dauber, Frédéric Dorkel, Christian Milia-Darmezin, Moïse Dorkel.

Nous ne sommes pas chez les tziganes mais chez les Yéniches. Il s’agit d’une communauté de gens du voyage moins connue de nous les gadjos (les sédentaires en quelque sorte) mais que le réalisateur connaît depuis 18 ans et dont l’arrière grand-père faisait partie. Jean-Charle Hue connaît son sujet, a beaucoup de tendresse pour eux et veut manifestement nous le communiquer (voir son interview dans la dernière vidéo ci-dessous).

Alors même qu’un confrère et ami journaliste faisait part de son enthousiasme à la fin de la projection presse, je n’ai pu hélas voyager avec ces Yéniches ! Ce n’est pas du même ordre que pour le trip que me proposait Inherent Vice et que je n’ai pu accomplir. Ici, c’est lié au jeu d’acteurs non professionnels. Un lecteur attentif et/ou assidu me rétorquera que j’ai encensé ici des films comme Xenia ou Métamorphoses dont certains acteurs sont également des non professionnels. Pour Mange tes morts... j’ai la même réaction qu’avec Party Girl. Elle est liée au fait que des acteurs jouent ou rejouent leur propre vie. Ce que j’y ai écrit vaut aussi pour celui-ci.

Il m’est plutôt apparu comme un docu-fiction, alors même que le réalisateur s’en défend :

"Contrairement à La BM du Seigneur qui alternait moments documentaires et fiction, Mange tes morts est plus clairement un film de pur cinéma…

A l’origine, La BM du Seigneur devait être un home movie, un film monté à partir de d’une matière documentaire que j’accumulais depuis longtemps. Mais j’ai eu finalement envie d’une fiction. Mon producteur m’a suivi. J’ai écrit un scénario et je suis reparti tourner. Mais on ne savait pas qu’un jour La BM sortirait en salle. Mange tes morts est une fiction à 100%.
C’est un film qui a été pensé et écrit comme tel, même si mon cinéma se nourrit de la vie de toute la communauté. Les deux ont en commun de plonger dans des histoires vécues par les Dorkel et parfois par moi-même ainsi que la mythologie des gitans. Cette virée en bagnole a effectivement eu lieu mais des éléments imaginaires ajoutés en ont fait un road movie, une sorte de chevauchée proche du western." (extrait du dossier presse).

Mange tes morts est donc une fiction... et pourtant il m’a donné l’impression d’un documentaire, ou plutôt « docu-fiction ». Je songeais « à la manière des émissions Striptease ». Nous ne serions donc pas dans le cas de Party Girl où les protagonistes rejouent des scènes de leur vie. Je suppose que même s’il y a fiction ici, nous sommes proches des conditions et du milieu de vie des acteurs. Là où d’autres « amateurs » ont réussi pourquoi ai-je eu l’impression que les protagonistes échouent dans ce long métrage ? Celui-ci me faisait penser à certains moments à Bruno Dumont qui lui réussit les siens !

Nous suivons donc une famille, celle des Dorkel, leurs proches, leurs amis (et même certains « ennemis »). Jason est probablement le plus « crédible » de tous. Mais justement, c’est Jason François et pas Dorkel ! Il « joue » donc un « rôle ». Celui d’un jeune qui se prépare à son baptême d’adulte dans une communauté chrétienne (protestante évangélique). Cela devra être le tournant de son existence et il songe même à postposer cet acte d’adhésion car il n’a pas encore « vécu ». Il est donc conscient que celui-ci l’obligera à un changement de vie, une conversion. Cela est-il conciliable avec une vie de chouraveur (voleur) ? Avant d’inaugurer une nouvelle vie chrétienne, ne peut-il en profiter, avec son frère aîné (de retour après 15 ans de prison pour meurtre) pour une virée chez les gadjos ? Il s’agit de récupérer un camion avec 25 tonnes de « métal rouge ». Celle-ci est (très) bien filmée et rend compte de la tension entre les Yéniches mais également avec les sédentaires et surtout les forces de l’ordre. On se doute que cette ballade ne sera pas de tout repos... sauf pour quelqu’un qui se trouvera sur le chemin et qui lui récoltera le repos éternel ! Cette nuit sera un passage, source d’interrogation sur l’existence. Passage aussi pour Jason qui sera finalement baptisé. Pour lui, ce serait donc un happy end.

Ce ne sera pas tant le jeu des acteurs qui m’aura posé problème mais ce qu’il disent. Il y avait quelque chose de faux, de factice, de décalé. Ce décalage est-il culturel (ce ne sont pas leurs mots habituels) ou « professionnels » (les acteurs ne possèdent pas leur texte) ? A vous de voir et de juger lors de la sortie en salle.

Le distributeur nous propose une version sous-titrée bilingue (français et néerlandais) de ce film parlant français. C’est un plus bien que la diction et la prise de son soient bonnes. Précision : les expressions et le vocabulaire yémiches ne sont pas traduits. Il faut donc se fier au contexte et à son intuition pour saisir le sens de certains mots ou expressions.

On pourra lire avec profit la critique très positive de Inrocks.

Vidéos et interview du réalisateur


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés



Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31