Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

Rebecca Miller
Maggie’s Plan
Sortie le 27 avril 2016
Article mis en ligne le 21 mars 2016
dernière modification le 7 mai 2016

par Charles De Clercq
logo imprimer

Une savoureuse comédie romantique pas indispensable mais qui plaira. 62/100

Synopsis :Maggie, trentenaire, éternelle célibataire et new-yorkaise, a bien l’intention de faire un bébé toute seule, mais elle rencontre John, professeur anthropologie et écrivain en devenir, dont elle tombe immédiatement amoureuse.
John, lui, n’est pas très heureux en mariage avec la tumultueuse Georgette qui ne vit que pour sa carrière. Il la quitte pour Maggie, qui attend désormais un bébé, mais après quelques années de vie commune, Maggie a un autre plan en tête et aimerait jeter à nouveau John dans les bras de Georgette…

Acteurs : Greta Gerwig, Julianne Moore, Ethan Hawke, Bill Hader

Pour son cinquième long-métrage, Rebecca Miller fait une excursion hors du registre dramatique pour nous offrir une comédie romantique ou sentimentale. Cette réalisatrice et scénariste (qui est également actrice, mais pas dans ses films) a-t-elle réussi cet exode ? Reconnaissons que l’essai est transformé ! Il ne s’agit pas d’un grand film qui restera dans l’histoire du cinéma, mais il a le mérite d’enthousiasmer et de réjouir le spectateur qui découvre le film. C’est que la comédie est en finesse et non pas dans l’humour grivois habituel de certains films américains qui visent sous la ceinture avec parfois une descente dans le registre scatologique. Rien de tout cela ici. Nous avons affaire à de bons acteurs qui mettent leurs talents au service d’une histoire sympathique - probablement tirée par les cheveux - sans craindre le contre-emploi et/ou l’autodérision. Les acteurs ne se prennent pas au sérieux et font le maximum pour nous faire rire des situations qui conduisent à de nombreux quiproquos. Sachez enfin que le scénario réserve l’un ou l’autre surprise à la fin du film (prévisible selon certains confrères... même si notre naïveté nous a amené à nous laisser surprendre !).

C’est donc léger, parfois facile, parfois tordu ou too much, mais cela importe peu, car on aura pris une bonne dose de (très) bonne humeur pendant les quasi cent minutes du film. On les oubliera probablement assez vite, mais peu importe, car cette parenthèse dans une salle (et éventuellement dans la carrière de la réalisatrice-scénariste) aura permis de prendre du bon temps dans devoir nécessairement laisser son cerveau à l’entrée de la salle.

Diaporama

 <br width='500' height='333' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='750' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='334' />  <br width='500' height='333' />  <br width='500' height='282' />

Bande-annonce :


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Le ministre des poubelles
le 1er juin 2017
Qui m’aime me suive
le 20 mars 2019
Voyage à travers le cinéma français
le 25 septembre 2016
Mon ange
le 16 mars 2017
Tous les chats sont gris
le 14 février 2015
Le chant des hommes (Rising Voices)
le 1er décembre 2015
Wild Card
le 25 janvier 2015
En mai, fais ce qu’il te plait
le 3 octobre 2015
Noces
le 31 janvier 2017
Un amour impossible
le 27 septembre 2018
RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.28