Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

logo article ou rubrique
Steven Wouterlood
Mijn bijzonder rare week met Tess (Ma folle semaine avec Tess)
Sortie le 18 septembre 2019
Article mis en ligne le 6 septembre 2019
dernière modification le 24 septembre 2019

par Charles De Clercq

Synopsis : Sam, 11 ans est en vacances d’été avec sa famille sur une ravissante île néerlandaise. Il décide de s’isoler quelques heures chaque jour pour s’habituer à vivre seul, mais sa rencontre avec l’intrépide Tess va bousculer son projet. La jeune fille a un secret et entraîne Sam dans sa mystérieuse mission. Cet été va changer leurs vies…

Acteurs : Sonny Coops van Utteren, Josephine Arendsen, Jennifer Hoffman, Julian Ras, Hans Dagelet, Tjebbo Gerritsma

Le premier long métrage du hollandais Steven Wouterlood a été présenté en français à la presse cinématographique. Et l’on peut comprendre la chose puisque cette adaptation d’un roman de d’Anna Wolf qui est publié en France en 2016 (éditions Bayard Jeunesse) est destiné à un jeune public (à partir de 8-9 ans). Le film qui raconte cette rencontre improbable d’un jeune garçon et d’une jeune fille et les aventures qu’ils vivront durant une semaine. Ce serait banal si les questions que Sam se pose n’avaient trait à la mort et à la solitude. C’est que conscient qu’il est le plus jeune, qu’il sera donc le dernier à mourir parmi les siens. Il veut faire l’expérience de la solitude. Cela ne sera pas gagné avec Tess, qui elle se pose des questions sur son géniteur inconnu. Pourra-t-elle le rencontrer un jour et (se) poser des questions sur la paternité ? On vous laisse deviner, mais que vous ayez lu ou pas le livre, cela doit être évident. On n’en dira pas plus sur les rebondissements et les péripéties, les promenades en vélo dans les dunes...

Clairement un film destiné aux enfants, il faut se mettre à leur hauteur (certains adultes cinéphiles préféreront eux une version originale qui devrait apporter plus de peps car le doublage est certes agréable, mais on sent que c’est doublé par des enfants. A propos d’enfant si l’interprète de Tess a déjà un peu de métier, ce n’est pas le cas de celui de Sam dont c’est le premier rôle au cinéma. Ils sont tous deux bluffants dans leur interprétation (et l’on comprendra mieux lorsque l’on saura que Sonny Coops van Utteren censé avoir 11 ans dans le film en a 14 dans la vraie vie ; certes il ne les fait pas, ce qui rend son rôle crédible, mais il a de l’expérience en plus, celle d’un adolescent, alors qu’il est censé terminer son enfance. Il ne faut pas toutefois bouder son plaisir avec un film à voir en famille ou en scolaire. Et pour les parents et les professeurs, voici un dossier pédagogique en PDF qui aidera à poursuivre la réflexion sur le film.



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Glass
le 10 janvier 2019
La vie très privée de Monsieur Sim
le 29 novembre 2015
Still Alice
le 6 février 2015
The Lobster
le 30 septembre 2015
L’insulte
le 18 janvier 2018
Danny Collins
le 10 mai 2015
Compostelle. Le chemin de la vie
le 2 juin 2017
Ballerina
le 30 novembre 2016
McQueen
le 12 septembre 2018
Coming Home (Gui lai )
le 19 novembre 2014
Espace rédacteurs RSS

2014-2020 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.38