Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Julien Neel (2014)
Lou, Journal infime
Sortie le 8 octobre 2014
Article mis en ligne le 1er octobre 2014
dernière modification le 12 octobre 2014

par Charles De Clercq
logo imprimer

75/100

(cliquer pour agrandir)

Synopsis : Lou est une jeune fille créative et rêveuse d’une douzaine d’années. Elle vit seule avec sa mère, Emma, qui a mis de côté sa vie de femme ces dernières années pour se consacrer à l’épanouissement de sa fille. Leur cocon confortable cache malgré tout quelques failles : Emma stagne et glisse doucement vers la mélancolie alors que Lou est obnubilée par Tristan son petit voisin, délaissant sa bande de copains... Leur bulle éclate alors qu’Emma entame une renaissance amoureuse et qu’un premier baiser fait rentrer Lou dans les années enivrantes de l’adolescence. (Dossier presse).

J’ai découvert ce film, comme un enfant, sans rien en connaître, mais hélas, sans avoir eu une âme d’enfant...

J’aurais dû avoir la puce à l’oreille. Il y avait de très nombreux enfants dans la salle de projection presse. Leurs premiers échos, leurs réactions peuvent éclairer à défaut d’informations supplémentaires que le titre seul pouvait déjà donner. C’est que, célibataire par profession, je n’ai pas d’enfants. Qu’à cela ne tienne, des confrères journalistes, pères de famille, m’ont éclairé au sujet de ce film.

Aux parents, je n’apprendrai probablement rien, mais voici. Le réalisateur, Julien Neel (né en 1976) est aussi l’auteur d’une série de bandes dessinées Lou !, adaptées déjà en série TV d’animation et, du moins pour les quatre premiers tomes (le film porte le titre du premier) au cinéma, avec Ludivine Sagnier, Kyan Khojandi, Lola Lasseron et Nathalie Baye.

J’ignorais donc cela mais j’ai cependant découvert un univers graphique beau et étonnant. J’ai songé à plusieurs reprises à L’écume des jours de Gondry, sans la composante fantastique mais avec une palette couleurs à la Wes Anderson !

Il ne s’agit pas d’un film d’animation, même si certaines parties du film sont animées [en fait une histoire de science-fiction - son histoire ! - qu’écrit Emma (Ludivine Sagnier), la maman de Lou] mais d’un film, en studio (la beauté des décors est à relever) avec des acteurs véritables dont les adultes sont quasi méconnaissables !

Alors c’est beau, c’est poétique, cela a un charme fou. Il faut se laisser bercer par cette aventure qui pourra plaire dès 5 ou 6 ans (même si le film qui dure 104 minutes risque d’être un peu long pour eux) et bien sûr aux jeunes et jeunes adolescent(e)s !

Enfin, une mention toute spéciale pour le chat qui est aussi bon que celui qui jouait dans Diamants sur canapé...

Un film à voir en famille !

http://www.youtube.com/embed/giKT4WLZii0
LOU ! JOURNAL INFIME - Bande annonce officielle (2014) - YouTube

flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés



Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57