Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

Les critiques de Julien Brnl
Les Nouvelles Aventures de Cendrillon
Réalisateur : Lionel Steketee
Article mis en ligne le 26 octobre 2017
dernière modification le 5 août 2018

par Julien Brnl
logo imprimer

Se moquant de nous, et même de ses personnages (le film ne revient même pas sur la situation de départ du personnage de Marilou Berry, quant à sa situation existentielle actuelle, l’amenant à raconter son histoire au fils de l’homme qu’elle aime), « Les Nouvelles Aventures de Cendrillon » est à fuir comme la peste. Et non, on ne parle pas ici de la perruque d’Arnaud Ducret... - 5/20

➡ Vu au cinéma Acinapolis Jambes - Sortie du film le 18 octobre 2017

Signe(s) particulier(s) :

  • cette nouvelle aventure de Cendrillon fait partie d’un univers étendu made in France lié à la relecture d’histoires classiques faisant partie de notre culture ;
  • l’actrice Marilou Berry interprète ici Cendrillon, tandis que sa mère, Josiane Balasko, y interprète, elle, sa belle-mère...

Résumé : C’est l’anniversaire de Julie mais elle semble être la seule à s’en souvenir… Jusqu’à ce que Marco, l’homme qu’elle aime secrètement, l’appelle et lui annonce qu’il va passer chez elle pour lui déposer son fils car la baby-sitter a eu un contretemps. Julie est effondrée, tout le monde la considère comme une boniche. Seule avec ce petit garçon, particulièrement odieux, Julie décide de lui raconter l’histoire de Cendrillon… enfin presque.

La critique

Suite au carton du film « Les Nouvelles Aventures d’Aladdin » en 2015 (avec Kev Adams), voilà que les studios semblent définitivement au taquet pour adapter de manière moderne, décalée, décomplexée, contes et autres mythes sur grand écran. Mais alors qu’il faut se faire à l’idée de devoir se farcir la suite des aventures de Kev Adams dans « Alad’2 » l’année prochaine (par le même réalisateur), voilà qu’on à faire, cette semaine-ci, à une relecture de l’histoire de Cendrillon. Autant dire qu’il s’agit là d’un triste sort jeté à notre regard, pour le pire, et le pire...

Le cinéma francophone dénature une fois de plus ici une histoire inscrite dans la mémoire collective de tout en chacun, pour alors en faire une bouillie nauséabonde, ne respectant aucunement l’œuvre originale. Car de la souillon et princesse, il ne reste pas grand chose de son histoire, très vite emballée (fort heureusement, d’un côté)...

Se targuant de rassembler les dernières recrues de la comédie, et d’en inviter de grands noms, cette mauvaise plaisanterie touche aussi le fond en termes d’imagination humoristique. Blagues « Carambar », ciblées sous la ceinture, à destination de personnes à orientation sexuelle pour le même sexe, ou encore sur l’infidélité... On est dans du lourd, et même, du très lourd. Certes, quelques situations vous feront, au plus, sourire, mais cette expression s’effacera très vite de votre visage, surtout lors des tours de chants et danses de certains personnages.
Alors que nos yeux et oreilles en prenaient donc pour leur grade, c’est finalement la mise en scène du film qui nous flanquera un coup de massue. Sans finalité, et particulièrement impulsive, on ne comprend nullement vers où le film se dirige. Et ce sentiment se confirme lorsque le générique de fin nous apparaît de manière impromptue, nous invitant dès lors à déguerpir gentiment de la salle.



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Girl
le 3 novembre 2018
La douleur
le 25 avril 2018
Christ(off)
le 24 août 2018
Pentagon Papers
le 29 janvier 2018
Venom
le 29 octobre 2018
Hannah
le 22 avril 2018
Les Veuves / Widows
le 6 décembre 2018
Lady Bird
le 26 avril 2018
Tout le monde debout
le 26 avril 2018
Gaston Lagaffe Le Film
le 26 avril 2018
RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.28