Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

logo article ou rubrique
Les critiques de Julien Brnl
Les Aventures de Spirou et Fantasio
Réalisateur(s) : Alexandre Coffre
Article mis en ligne le 26 avril 2018
dernière modification le 29 juillet 2018

par Julien Brnl

➡ Vu au cinéma Acinapolis Jambes - Sortie du film le 21 février 2018

Signe(s) particulier(s) :

  • adaptation de la série de bandes-dessinées d’aventures franco-belges « Spirou et Fantasio », publiées pour la première fois dans « Le Journal de Spirou » en 1938, tandis que les personnages ont été créés sous les traits de Rob-Vel, avant d’être popularisés par Franquin.

Résumé : Lorsque Spirou, prétendu groom dans un Palace, rencontre Fantasio, reporter en mal de scoop, tout commence très fort… et plutôt mal ! Ces deux-là n’ont aucune chance de devenir amis. Pourtant, quand le Comte de Champignac, inventeur aussi génial qu’excentrique, est enlevé par les sbires de l’infâme Zorglub, nos deux héros se lancent aussitôt à sa recherche. En compagnie de Seccotine, journaliste rivale de Fantasio, et de SPIP, petit écureuil espiègle, ils sont entrainés dans une poursuite effrénée entre l’Europe et l’Afrique. Spirou et Fantasio vont devoir faire équipe pour sauver Champignac… et accessoirement le reste du monde !

La critique

Après la sortie en salle en septembre dernier du « Petit Spirou » de Nicolas Bary, le cinéma français continue d’adapter, en vain, le monde de la bande-dessinée franco-belge, en s’attaquant d’ailleurs ici au même personnage...

Si vous êtes (grands) connaisseurs de la série de bandes-dessinées « Spirou et Fantasio », alors vous remarquerez que cette adaptation en est un ramassis quelque peu indigeste. Tandis que l’intrigue emprunte, par-ci, par-là, à diverses aventures du duo, ses personnages y sont présentés et rencontrés comme des cheveux dans la soupe, alors que le caractère (personnel ou physique) de ceux-ci n’est pas (ou peu) respecté. On y apprend ainsi, par exemple, que Spirou est un voleur sans scrupule, ou que Seccotine est davantage une séductrice qu’une journaliste. Ceci ne rend pas vraiment hommage aux plumes du plus célèbre groom de la bande-dessinée, si ce n’est via quelques clins d’œil.
Pour les autres, « Les Aventures de Spirou et Fantasio » plairont peut-être pour le côté « gadget » et burlesque de la mise en scène, ainsi que pour la distribution du film (de Thomas Solivérès, à Alex Lutz, en passant par Ramzy Bedia), qui tente de faire exister le truc.

Force est de constater que ces instantanés de bande-dessinée ne procurent pas la moindre once d’entrain, tant l’écriture ne soulève aucun intérêt. En effet, c’est bien beau de suivre des personnages hauts en couleurs dans des péripéties rocambolesques dévoilées à un rythme trépidant, mais faut-il encore que tout ce spectacle en vaille la peine, ce qui n’est malheureusement pas le cas ici. Dès lors, voir une mouche voler procure autant d’effets que regarder cette adaptation...



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

The Rider
le 26 avril 2018
Game Night
le 26 avril 2018
Alex, le Destin d’un Roi
le 20 avril 2019
Les Veuves / Widows
le 6 décembre 2018
Mamma Mia ! 2 - Here We Go Again
le 25 juillet 2018
Thor Ragnarok
le 7 novembre 2017
The Prodigy
le 20 avril 2019
Chamboultout
le 20 avril 2019
Logan Lucky
le 4 décembre 2017
Ant-Man et la Guêpe
le 24 juillet 2018
Espace rédacteurs RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.99