Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Les critiques de Julien Brnl
🎬 Le sens de la fête
Réalisateurs : Eric Toledano et Olivier Nakache
Article mis en ligne le 18 octobre 2017
dernière modification le 22 octobre 2017

par Julien Brnl
logo imprimer

➡ Vu au cinéma Caméo des Grignoux... Sortie le 6 octobre 2017

Signe(s) particulier(s) :

  • après notamment « Nos Jours Heureux », « Samba » et « Intouchables », « Le Sens de la Fête » est la sixième réalisation du duo Toledano/Nakache ;
  • les deux réalisateurs connaissent assez bien le milieu du mariage puisqu’ils y ont exercés en tant que serveurs, avant de commencer leur carrière, et cela afin de pouvoir financer leurs courts métrages ;
  • le film a été tourné au château de Courances, près de Fontainebleau, soit dans une bâtisse du XVIIe siècle ayant appartenu à Louis XIII.

Résumé : Max est traiteur depuis trente ans. Des fêtes il en a organisé des centaines, il est même un peu au bout du parcours. Aujourd’hui c’est un sublime mariage dans un château du 17ème siècle, un de plus, celui de Pierre et Héléna. Comme d’habitude, Max a tout coordonné : il a recruté sa brigade de serveurs, de cuisiniers, de plongeurs, il a conseillé un photographe, réservé l’orchestre, arrangé la décoration florale, bref tous les ingrédients sont réunis pour que cette fête soit réussie... Mais la loi des séries va venir bouleverser un planning sur le fil où chaque moment de bonheur et d’émotion risque de se transformer en désastre ou en chaos. Des préparatifs jusqu’à l’aube, nous allons vivre les coulisses de cette soirée à travers le regard de ceux qui travaillent et qui devront compter sur leur unique qualité commune : le sens de la fête.

La critique

Un mariage, ce n’est pas de tout repos, et encore moins lorsqu’il se vit de l’intérieur ! Avec « Le Sens de la Fête », le duo de réalisateurs « d’Intouchables » nous ouvre ainsi les portes de l’organisation de l’un d’eux, avec toute l’orchestration qu’il nécessite, et l’équipe de professionnels avec. Sauf qu’ici, en termes d’équipe, ce n’est pas tout à fait au point...

Comédie « feel-good » de cet automne, « Le Sens de la Fête » est un film choral léger, avec son lot de personnages attachants, aux sentiments bienveillants. Le film se vit dans sa première partie à un rythme soutenu, soit lors des préparatifs, où c’est (littéralement) le bordel. D’ailleurs, on stresse même sur son siège, n’osant s’imaginer à quoi cela risque de ressembler... C’est là que le film tire son épingle du jeu, soit par son dynamisme fou, et la tension qui s’en dégage, et que l’on pourrait, sans hésiter, associer aux préparatifs d’un mariage.

Quoi de plus intéressant qu’une comédie pointant une idée de scénario aussi originale que celle de la découverte de l’envers du décor de « l’institution » du mariage ? Pourtant, alors qu’on en espérait quelque chose de plus fin venant de la part des réalisateurs, et même un côté mordant autour de son sujet, cette toile de fond ne servira finalement qu’à nous présenter une galerie de personnalités bien trempées, qui ne finiront jamais de faire tout ce qu’il ne faut pas faire à un mariage, et encore moins lorsqu’on y est serveur. Dans la seconde partie du film, on a d’ailleurs plus vraiment l’impression d’assister à un mariage, mais davantage aux bêtises de personnages, s’en donnant à cœur joie. C’est ainsi que le film passera aux oubliettes les plats, desserts, les invités, et autres indispensables, préférant s’attabler sur le spectacle servis par l’équipe, encadrée pourtant par un traiteur de renom, qui en verra ainsi de toutes les couleurs...

Pour incarner cet homme respecté, c’est Jean-Pierre Bacri qui a été choisi, avec pour résultat un rôle qui lui va comme un gant, interprétant à la fois l’ours et l’homme attachant qu’on lui connaît au cinéma. On ne pouvait pas mieux tomber !

Bien trop improbable et inoffensif dans ses péripéties pour refléter les vrais travers des coulisses d’un mariage, « Le Sens de la Fête » n’en demeure pas moins un honnête divertissement, humoristique et parfois touchant, faisant la part belle à ses personnages, mais auquel il manque finalement de véritables imprévus.

12/20

Diaporama

Copyright Gaumont Distribution

Bande-annonce :

Lire aussi sur Cinécure



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

🎬 Thor Ragnarok
le 7 novembre 2017
🎬 The Beguiled (Les proies)
le 8 octobre 2017
🎬 D’après une histoire vraie
le 15 novembre 2017
🎬 L’École Buissonnière
le 13 novembre 2017
🎬 Le redoutable
le 29 septembre 2017
🎬 Le petit Spirou
le 9 octobre 2017
🎬 Barbara
le 16 octobre 2017
🎬 Barry Seal : American Traffic /American Made
le 18 octobre 2017
🎬 Au Revoir Là-Haut
le 14 novembre 2017
🎬 Geostorm
le 2 novembre 2017


Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53