Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Mamoru Hosoda
Le garçon et la bête (Bakemono no ko)
Sortie le 16 mars 2016
Article mis en ligne le 1er mars 2016
dernière modification le 23 mars 2016

par Charles De Clercq
logo imprimer

Film qui invite à voir l’animal en nous et l’humain dans notre animalité ! 77/100

Synopsis :

1. Shibuya, le monde des humains, et Jutengai, le monde des Bêtes... C’est l’histoire d’un garçon solitaire et d’une Bête seule, qui vivent chacun dans deux mondes séparés. Un jour, le garçon se perd dans le monde des Bêtes où il devient le disciple de la Bête Kumatetsu qui lui donne le nom de Kyuta. Cette rencontre fortuite est le début d’une aventure peu commune.

2. Ren, neuf ans, vit avec sa mère depuis le divorce de ses parents. Après le décès de celle-ci, n’ayant pas de nouvelles de son père, et refusant l’accueil de ses tuteurs légaux, il prend la fuite à Shibuya.
Dans le royaume des bêtes, le roi décide de prendre sa retraite et nomme deux prétendants à sa succession : Iôzen, le très populaire, et Kumatetsu, le solitaire. Le seigneur des bêtes demande à ce dernier de former un disciple avant de pouvoir aspirer à devenir son successeur. Celui-ci se rend dans le monde des humains afin de remplir la tache demandée par le roi. C’est à la nuit tombée, alors qu’il se promène dans les rues du quartier de Shibuya, Qu’il découvre le jeune Ren et lui propose de venir avec lui. Transporté dans le monde des bêtes, le jeune garçon va se retrouver bien malgré lui disciple de cet ours ! Avec le temps le jeune Ren, baptisé Kyuta par son maître débutant, apprend à devenir un combattant et retrouve le chemin de son monde. Il y devient ami avec Kaede, une jeune étudiante, qui l’aidera à rattraper son retard dans les études. Le jeune homme retrouve aussi la trace de son père, prêt à l’accueillir. Mais dans le royaume des bêtes un sombre avenir se prépare mettant en péril les 2 mondes… (Source).

Après Les Enfants loups, Ame et Yuki, le réalisateur nippon nous propose à nouveau une histoire d’enfants, pour les enfants, mais pas seulement. L’intrigue est ici seconde, mais pas secondaire (ceux qui souhaitent savoir avant ou redécouvrir après peuvent lire le synopsis complet sur wikipedia). Ce qui est important, ce sont les thèmes abordés. Beaucoup de choses ont été (très) bien exprimées par des critiques et blogueurs que l’on pourra lire utilement.

Simplement exprimer ici le plaisir que nous avons eu à la vision de ce film qui aborde des thèmes qui toucheront aussi bien les enfants et les adolescents que les adultes. Ce sont ainsi les questions de filiation et de transmission, de passage de l’enfance à l’âge adulte, de formation et d’apprentissage... Quelle est la part d’animalité en nous - une question abordée dans un film d’un tout autre genre de Anders Thomas Jensen : Men & Chicken (Mænd & høns) - et comment la découvrir et la transcender ? Quelle forces sombres et obscures nous fascinent (comme dans la saga Star Wars !) et comment passer de l’autre côté du miroir pour y découvrir, comme Alice au pays des merveilles un bien curieux lapin ?

Mamoru Hosoda nous ouvre ainsi des espaces de réflexion bien surprenants avec des animations de toute beauté, flamboyantes et sages selon l’évolution du récit, allant jusqu’à convoquer la baleine de Moby Dick.

Mais plutôt que de poursuivre sur le terrain de l’anime japonais que je maîtrise peu, j’invite à lire l’analyse d’Adrien Mitterand sur le site critikat.com.

Diaporama

Bande-annonce :

https://www.youtube.com/embed/tXbRdxeUfr8
LE GARÇON ET LA BÊTE Bande Annonce (Animation) - YouTube

flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Vivre sa mort
le 28 janvier 2015
Upstream Color
le 27 août 2017
Le dernier coup de marteau
le 25 janvier 2015
Life of Crime
le 15 octobre 2014
L’oeil du cyclone
le 18 avril 2017
John Wick
le 23 novembre 2014
Fifty Shades Darker (Cinquante nuances plus sombres)
le 1er janvier 2017
Suburra
le 3 décembre 2015
Seven Sisters
le 6 août 2017
Busanhaeng (Train to Busan / Dernier train pour Busan)
le 29 octobre 2016


Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31